Lieu historique national du Canada du Monument- Lefebvre

Merveilles naturelles et trésors culturels

Patrimoine culturel

Dès les débuts du lieu historique national du Monument-Lefebvre, ses activités s'inspiraient de l'énoncé suivant des visées commémoratives :

Commémorer la survivance des Acadiens de 1755 à nos jours dans les provinces Maritimes.

Avec l'évolution dans l'aménagement du lieu et l'apport constant de partenaires dévoués, le mandat du lieu historique a changé. L'énoncé qui suit expose la nouvelle orientation qui se dégage ainsi qu'une nouvelle stratégie de gestion qui tient compte de trois grands éléments :

Commémorer le Monument-Lefebvre en hommage au père Lefebvre c.s.c., qui a fondé en 1864 le premier établissement d'enseignement supérieur de langue française dans la région de l'Atlantique.

Commémorer le Monument-Lefebvre comme symbole de la renaissance de la culture acadienne, commencée au XIXe siècle.

Conserver et protéger le Monument-Lefebvre comme lieu de présentation de l'exposition « L'Odyssée acadienne », laquelle explore l'histoire des Acadiens de la région du Canada atlantique de 1755 à nos jours.

Au lieu historique national du Monument-Lefebvre et à l'exposition « L'Odyssée acadienne », les visiteurs peuvent vivre une expérience unique : visiter un lieu historique qui suscite toujours les mêmes sentiments de fierté chez les Acadiens qu'au moment de la construction du Monument à l'époque.

Membre de la congrégation des Pères de Sainte-Croix, le père Camille Lefebvre fonda le collège Saint-Joseph à Memramcook, qui devint la première maison d'enseignement supérieur de langue française dans la région de l'Atlantique. À partir de 1864 et pour les trente années suivantes, le collège, sous la gouverne du père Lefebvre, forma nombre des chefs de file de la renaissance acadienne. En 1881, le collège fut l'hôte de la première Convention nationale des Acadiens où l'on dressa le canevas qui devait garantir la survie, la consolidation et la croissance de la culture acadienne.

Le père Lefebvre est décédé au mois de janvier 1895 et, un mois après sa mort, les anciens et les amis du collège Saint-Joseph orchestrèrent une campagne visant à reconnaître le fondateur de la maison d'enseignement par la construction d'un édifice en son honneur. Le Monument-Lefebvre fut inauguré à l'occasion de cérémonies qui se tinrent les 16 et 17 juin 1897.

Pendant de nombreuses années, le monument a abrité les laboratoires de la maison d'enseignement et son amphithéâtre qui pendant longtemps a accueilli des manifestations d'importance pour la communauté acadienne. Concerts d'artistes illustres et d'artistes moins bien connus, conférences, concours d'art oratoire, collations de grades et plus encore, le théâtre à l'acoustique quasi parfaite a été l'objet d'une grande fierté acadienne.

Après les années 1970 où l'avenir du monument était des plus incertains, il s'est écoulé une dizaine d'années au cours desquelles des citoyens intéressés ont mené une lutte acharnée pour sauver le monument. Celui-ci a enfin pu être restauré à sa gloire d'antan et il est maintenant voué à un avenir prometteur. Grâce à l'enthousiasme de la collectivité et à son infatigable dévouement, le monument est en voie de redevenir un centre culturel de grande importance.

Le Monument-Lefebvre a été désigné lieu historique national en 1994 lors d'une cérémonie spéciale qui s'est déroulée dans le cadre du Congrès mondial acadien.