Lieu historique national du Canada de la Tour-Martello-de-Carleton

La guerre de 1812

Tensions dans la colonie
Nous sommes en juin 1812. Les États-Unis, qui entretiennent des relations tendues avec la Grande-Bretagne depuis des années, viennent de lui déclarer la guerre! Plusieurs facteurs sont à l'origine de ce conflit.

Premièrement, les États-Unis en veulent à la Royal Navy britannique, qui a pris l'habitude d'intercepter les navires américains et d'en saiser de force les marins soupçonnés d'avoir déserté ses rangs. Pour la Grande-Bretagne, il s'agit d'un moyen de renforcer sa marine à une époque où elle doit tenir tête à Napoléon en Europe; pour les États-Unis, c'est une violation de la neutralité américaine.

Deuxièmement, les affrontements entre les Premières nations et les colons américains gagnent en intensité dans l'Ouest. Bon nombre d'Américains sont persuadés que les Anglais appuient les Autochtones et qu'ils les encouragent à résister à toute expansion vers l'ouest.

Troisièmement, de nombreux dirigeants américains convoitent l'Amérique du Nord britannique. Ils veulent en effet conquérir les colonies pour concrétiser leur grand projet - celui d'occuper tout le continent nord-américain.

Maintenant, l'Amérique du Nord britannique doit répondre à l'appel de la guerre. Le Nouveau-Brunswick revêt une importance stratégique parce qu'il donne accès au continent par voie terrestre et qu'il sert de poste avancé à Halifax. Pour protéger le Nouveau-Brunswick, il faut renforcer Saint John. En ajoutant une tour martello au réseau d'ouvrages de défense de la ville, il serait plus facile de contrer une attaque terrestre venant de l'ouest. Les hauteurs Carleton, situées du côté ouest de la ville, s'imposent comme l'endroit logique pour la construction de la tour. Les travaux de construction débutent en 1813 et s'achèvent deux ans plus tard. Cependant, en 1815, la guerre est déjà finie.