Lieu historique national du Canada du Fort-Beauséjour – Fort-Cumberland

Fort Beauséjour − Fort Cumberland.   Centre d’accueil et cannons.
Centre d’accueil au LHNC du Fort− Beauséjour – Fort −Cumberland. © Parcs Canada

Visite branchée

À voir sur place

Pour se rendre au lieu historique national du Canada du Fort-Beauséjour – Fort Cumberland, nous longeons une crête qui surplombe les marais salés environnants. Les verts remparts du fort bordent notre droite, et l'avantage de l'emplacement stratégique du fort nous apparaît clairement. En grimpant d'un bon pas la colline qui conduit au fort, nous pouvons profiter d’un vaste panorama. Au sommet de la colline, apparaissent les ruines des fortifications, et le centre d'accueil se trouve à notre droite. Une visite des expositions au centre d'accueil et le musée est un bon point de départ.

Nous entrons dans l'édifice et recevons une brève introduction au lieu historique. Nous voyons d'abord une exposition qui retrace l'histoire du fort, y compris une maquette et un vidéo sur le siège de 1755. Ensuite, nous voyons une exposition de peintures historiques représentant des scènes de la vie de la garnison. La troisième salle d'exposition regroupe des artefacts réunis depuis les soixante quinze ans d'existence du musée dans la région.

À l'extérieur, nous nous dirigeons vers les ruines des fortifications en tout en profitons de locations pour lire les panneaux d'interprétation, apprécier une exposition de canons et de mortier, et admirer le paysage. Nous pénétrons dans l'enceinte par l'entrée principale aménagée par les Britanniques après le siège. La fortification est fidèle au design classique de l'ingénieur militaire Vauban. Il s'agit d'un pentagone en forme d'étoile comprenant des bastions aux cinq pointes.

En marchant vers la droite, nous apercevons l'entrée de la casemate−puits (tunnel souterrain); il est possible de visiter cette casemate ou abri de pierres et de bois datant de l'époque française. De nouveau à l'extérieur, nous longeons les fondations d'une ancienne caserne. Grimpons sur les collines verdoyantes jusqu'aux hauteurs du prochain bastion afin de jeter un coup d'oeil aux tranchées de défense aménagées par les Britanniques. De retour à l'intérieur, nous descendons dans une casemate de construction britannique. Observez le plafond en briques formant voûte et les murs de pierres massifs. Nous pouvons entendre nos pas résonner en marchant à l'intérieur.

Nous dépassons le carré central de rassemblement ainsi que d'autres fondations de caserne des soldats en nous dirigeant vers la casemate de bois de construction française. Faites attention à votre tête puisque nous devons nous pencher pour entrer. Cette casemate en forme de navire est entièrement construite de grosses poutres de bois équarries; elle servait aussi d'entrepôt ou d'abri.

Fort Beauséjour − Fort Cumberland. Tournée guidée des ruines du Fort-Beauséjour-Fort Cumberland
Tournée guidée des ruines du LHNC du Fort−Beauséjour − Fort−Cumberland.
© Parcs Canada

En suivant le sentier, nous apercevons sur la droite une courtine de pierres érigée par les Britanniques. Elle comprend une rangée de meurtrières pouvant recevoir des fusils pour la défense contre les tirs de l'infanterie. Montez sur le bastion qui se trouve devant les ruines d'une poudrière de 1812; vous vous trouvez maintenant au meilleur poste d'observation du fort. Admirez le panorama qui s'étend jusqu'à l'horizon. Descendez de nouveau dans le fort et tournez à gauche pour sortir vers la poterne (un petit tunnel en courbe conçu pour permettre aux soldats de quitter le fort sans être vu).

Nous contournons les ruines d'une poudrière britannique et d'un puits, et nous apercevons devant nous un endroit herbeux en forme de losange: l'éperon. Retournez au point de départ, le centre d'accueil à l'allure d’un château seigneuriale qui est maintenant protégé comme édifice fédéral du patrimoine.

Merci d'avoir fait la visite avec nous. Une description écrite, ne peut rendre justice à l'atmosphère de ce paysage historique. Nous attendons avec impatience de vous y rencontrer en personne.