Lieu historique national du Canada du Fort-Beauséjour – Fort-Cumberland

« Le saviez-vous? »

1. Saviez-vous que le fort Beauséjour, rebaptisé fort Cumberland en 1755, a été le site de la première déportation acadienne?

Ruines du fort du 17e et 18e siècles.
Ruines du fort du 17e et 18e siècles. LHNC du Fort Beauséjour-Fort Cumberland
© Parcs Canada

Le gouverneur intérimaire Charles Lawrence était mécontent du fait que certains Acadiens avaient pris les armes contre les Britanniques lors du siège du fort Beauséjour en 1755. Bien que le commandant français avait déclaré qu'il avait forcé les Acadiens à défendre le fort sous peine de mort, l'administration d'Halifax n'a pas tenu compte de ce facteur. Le Conseil de la Nouvelle-Écosse a ordonné le 25 juin 1755 d'expulser tous les Acadiens de la région de Chignecto. Il s'agit de la première étape de ce qui allait finir par une expulsion complète des Acadiens de la région des Maritimes.


2. Saviez-vous que le fort Beauséjour est l'un des premiers forts de forme pentagonale à cinq bastions connu en Amérique du Nord?

Photo aérienne du fort
Photo aérienne du fort. LHNC du Fort Beauséjour-Fort Cumberland
© Parcs Canada

Conçu par Gaspard de Léry, un ingénieur militaire de Québec, à partir des principes de construction de fortifications élaborés par Sébastien Vauban, ce fort en forme d'étoile a vue sur la baie de Fundy. Il a été construit par les Français en 1751 afin de défendre leurs intérêts dans l'isthme de Chignecto.


3. Saviez-vous que la cloche de bronze en montre au Lieu historique national du Canada du Fort-Beauséjour – Fort-Cumberland a été fabriquée en 1734?

La cloche bronzeen exposition au fort
La cloche bronzeen exposition au LHNC du Fort Beauséjour-Fort Cumberland
© Parcs Canada

Coulée à Rochefort, en France, en 1734, la cloche de bronze a d'abord été installée dans l'église du village de Beaubassin et, plus tard, dans l'église Saint-Louis, à Beauséjour. Elle a été descendue en 1755 lorsque le missionnaire Jean-Louis LeLoutre, voyant l'avance des Britanniques sur le fort, a décidé de brûler l'église. Après la déportation des Acadiens, des pionniers ont suspendu la cloche dans une église anglicane construite à Mount Whatley vers 1795. Cette église a été rénovée autour de 1821, puis remplacée par l'église St. Mark's en 1880 où la cloche a été suspendue avant d'être finalement donnée au musée du fort Beauséjour.


4. Le saviez-vous?

Tranchées britanniques du 18e siècleau fort
Tranchées britanniques du 18e siècleau fort LHNC du Fort Beauséjour-Fort Cumberland
© Parcs Canada

Si le fort Cumberland était tombé aux mains des Américains et des rebelles locaux au cours de la Révolution américaine en 1776, la Nouvelle-Écosse (dont une partie est devenue le Nouveau-Brunswick en 1784) aurait pu devenir la 14e colonie américaine?


5. Le saviez-vous?

 Dr. John Clarence Webster(medallion)
Dr. John. Clarence Webster (medallion) LHNC du Fort Beauséjour-Fort Cumberland
© Parcs Canada

Le Dr John Clarence Webster, l'historien qui a contribué à la fondation du Lieu historique national du Canada du Fort-Beauséjour – Fort-Cumberland en 1920, a également fait carrière en tant que médecin très réputé à Edinburgh, Montréal et Chicago. Il a d'ailleurs été parmi les premiers chirurgiens à porter des gants de caoutchouc afin de prévenir l'infection