Lieu historique national du Canada York Factory

Gestion du lieu historique

Plan directeur - Sommaire

 Lieu historique national York Factory - Plan directeur, octobre 2007 (Version PDF, 5,72 Mo)

Plan directeur Lieu historique national York Factory Plan directeur
© Parcs Canada

Le présent document expose le plan directeur du lieu historique national du Canada (LHNC) York Factory. Il vise à fournir un cadre pour la gestion de ce lieu patrimonial d’importance nationale et compte des mesures pour assurer son intégrité commémorative et fournir des expériences mémorables et significatives aux visiteurs.

De 1684 à 1957, York Factory figurait parmi les postes de traite les plus anciens et les plus importants de la Compagnie de la Baie d’Hudson. Le toponyme York désigne également une collectivité dynamique, appelée Kihci-wâskâhikan en langue crie. De nos jours, York Factory est un lieu historique national que gère Parcs Canada. Situé sur les berges de la rivière Hayes, rivière du patrimoine canadien, et près de la baie d’Hudson, York Factory est une destination touristique d’aventure pour les canoéistes et les visiteurs arrivés par avion. Il s’agit d’un autre genre de destination, du lieu de résidence de nombreux membres des Premières nations à l’ouest de la baie d’Hudson. Pour élaborer ce plan directeur, l’équipe de planification a dû échanger de l’information et des idées avec un certain nombre de chercheurs et de gestionnaires de Parcs Canada, des collectivités autochtones associées à York Factory, des voyagistes et des pourvoyeurs, des ingénieurs et des scientifiques de l’extérieur de Parcs Canada ainsi que des particuliers qui s’intéressent au sort du lieu historique.

Le plan directeur s’inspire d’un énoncé de vision pour le LHNC York Factory. Les objectifs, l’orientation et les mesures décrivent comment on réalisera la vision. La conservation du patrimoine menacé par l’érosion importante des berges, la dégradation du pergélisol et d’autres facteurs environnementaux sont des éléments centraux du plan directeur.

Selon la vision, on fera la promotion et la gestion du LHNC York Factory comme une destination touristique d’aventure où les visiteurs arrivent en sachant qu’il s’agit d’un lieu d’importance nationale et repartent avec des souvenirs mémorables de leur séjour, de l’importance de York Factory et du soutien pour sa protection. On racontera l’histoire de la traite des fourrures et de ses effets sur les peuples et la terre dans la région de York Factory. Les histoires des Premières nations de York Factory feront partie intégrante de la mise en valeur du lieu. Étant donné l’éloignement de l’endroit, peu de Canadiens auront l’occasion de visiter cet endroit, ainsi les activités de diffusion externes seront essentielles pour raconter l’histoire de York Factory. L’entrepôt et d’autres bâtiments, ainsi que les vestiges archéologiques de York Factory, le cimetière et l’esprit du lieu seront protégés à long terme. La recherche, les connaissances traditionnelles et la surveillance feront partie intégrante de la gestion du LHNC York Factory, améliorant notre compréhension de son histoire, de ses ressources culturelles et de ses menaces environnementales. Les partenariats et la participation du public, particulièrement celle des collectivités des Premières nations liées à York Factory, les organisateurs de voyages et les exploitants de pourvoirie, et les milieux de la recherche pertinents, seront essentiels pour assurer l’intégrité commémorative et créer des expériences significatives pour les visiteurs.

La mise en oeuvre de ce plan directeur au cours des prochaines années mènera à la réalisation de la vision du lieu historique.


N. B. : Vous avez besoin du logiciel Adobe Acrobat Reader pour lire la version PDF.

Si vous n'avez pas accès au site de téléchargement d'Adobe, vous pouvez télécharger le logiciel Acrobat Reader d'une page accessible.

Si l'accessibilité à un document PDF pose un problème, vous pouvez convertir le fichier en format texte HTML ou ASCII en utilisant l'un des services d'accès offerts par Adobe (en anglais seulement).