Lieu historique national du Canada York Factory

L'objectif de commémoration de York Factory

  • York Factory est commémoré pour le rôle critique que l'endroit a joué dans la lutte que se sont livrée les Anglais et les Français dans la baie d'Hudson pour obtenir le monopole du commerce des fourrures, en tant qu'important poste de traite et entrepôt (voir la définition ci-dessous) de la Compagnie de la Baie d'Hudson pendant plus de deux siècles et demi et, enfin, pour son rôle dans l'expansion de la traite des fourrures dans l'intérieur de l'Ouest du Canada. Pour comprendre l'importance nationale de York Factory, il est indispensable de saisir l'importance de la traite des fourrures dans l'histoire du Canada et les dimensions internationales du commerce; de même, l'interaction des peuples autochtones avec leurs partenaires marchands à York Factory faisait partie intégrante du rôle du lieu.
  • (Par « entrepôt », on entend un centre intermédiaire de traite et de transbordement.)
    panneau indiquant l'entrepôt de York Factory
    Panneau indiquant l'entrepôt de York Factory
    ©Parks Canada
  • Le lieu comprend 102 hectares de terres que domine le bâtiment de la Compagnie de la Baie d'Hudson. L'emplacement principal des ressources culturelles (p. ex. autour du dépôt) est dégagé des saules et de toute autre végétation qui pourrait y empiéter. Le reste du lieu est recouvert de marais et par la forêt boréale et la taïga.
  • York Factory a été pendant presque deux siècles un important centre administratif et industriel, ainsi qu'un centre de transbordement au sein du réseau de la traite des fourrures. Des générations successives de structures ont existé près du lieu ou sur le lieu même, selon que le monopole sur la région passait des Anglais aux Français et vice-versa. Le lieu actuel, désigné York Factory III, a été aménagé après 1788. Après 1850, le poste a perdu de son importance et a été abandonné en 1957 par la Compagnie de la Baie d'Hudson qui en a cédé le titre de propriété au gouvernement du Canada en 1968.
jour nuageaux àYork Factory
Jour nuageaux àYork Factory
©Parks Canada

York Factory se trouve près de l'embouchure de la rivière Hayes, à environ 250 kilomètres au sud-est de Churchill. La Compagnie de la Baie d'Hudson (CBH) a délibérement choisi l'emplacement de York Factory, au bord de la rivière Hayes près de la baie d'Hudson, avec accès au fleuve Nelson. L'endroit, qui constituait un port sûr, était accessible aux navires de haute mer qui jetaient l'ancre à Five Fathom Hole. De là, on transportait les marchandises à York Factory ou on les transbordait dans de plus petits bateaux pour le commerce intérieur, via les cours d'eau navigables. En créant York Factory, la CBH s'est assuré un accès aux fourrures de bonne qualité de l'arrière-pays ainsi qu'aux réseaux de commerce autochtones existants. En fait, trois York Factories se sont succédées dans la région au fil des ans. Le choix de l'emplacement de York Factory (plus précisément York Factory III) près de l'embouchure de la rivière Hayes a été influencé par York Factory I (1684-1715) et II (1715-1788) qui se trouvaient à un kilomètre en aval. En effet, Joseph Cohen a opté pour cet endroit élevé en amont de York Factory II après l'inondation du printemps de 1788.

représentation en sepia des jardins de York Factory
Représentation en sepia des jardins de York Factory
©Parks Canada

Le choix du côté nord de la rivière Hayes n'est pas non plus dû au hasard. D'une part, il y avait là de l'eau potable, et d'autre part, les canaux de la rivière permettaient l'accès en bateau. (La forte érosion continue des berges de la rivière Hayes a considérablement réduit la distance entre la rivière et le coeur de York Factory III.) L'érosion de la rive nord de la rivière Hayes a supprimé toute trace des deux premiers forts.