Lieu historique national de Lower Fort Garry

Campeurs contents

De nouveaux venus au Canada vivent leur première expérience de camping, grâce à une initiative de Parcs Canada

Initiation au camping Initiation au camping
© Parcs Canada

Pour bien des Canadiens, les soirées autour d’un feu de camp à faire rôtir des guimauves avant de se retirer sous la tente sont une expérience d'enfance qui n'a rien d'extraordinaire. Mais il y a des familles urbaines et des nouveaux venus au Canada qui n’ont jamais eu l’occasion d’essayer le camping.

Cette chance s’est toutefois offerte à un groupe d’une soixantaine de membres de familles immigrantes de Winnipeg, les 18 et 19 juin, quand elles se sont rendues au lieu historique de Lower Fort Garry, à 45 minutes en bus au nord de la ville, pour participer au programme d’Initiation au camping de Parcs Canada.

Initiative nationale lancée en 2011 pour marquer le centenaire de Parcs Canada, l’Initiation au camping s’effectue en collaboration avec Mountain Equipment Co-op (MEC). Le but du programme? Accueillir des familles urbaines et des nouveaux venus au Canada dans un site de Parcs Canada pour une nuit de camping.

Sous la houlette du personnel du lieu historique de Lower Fort Garry, du parc national du Mont-Riding et de MEC, les participants ont pu passer une nuit sous la tente en toute sécurité, dans une atmosphère plaisante pour l'ensemble de la famille, et s'initier aux techniques de base du camping. Mais au camping s’ajoutait une programmation d'interprétation, des activités récréatives, ainsi que des ateliers de camping visant à assurer des expériences sûres et mémorables – le tout offert par le personnel sur place.

« De nos jours, il y a beaucoup de Canadiens qui vivent dans de grands centres urbains ou qui sont arrivés au pays depuis peu », explique Marilyn Peckett, directrice de l’unité de gestion du Manitoba de Parcs Canada. « Avec notre Initiation au camping, nous offrons à des gens qui n'ont jamais eu l’occasion de camper au Canada la chance de vivre une expérience de camping plaisante et sans danger – en espérant que les participants en sortent avec la confiance, le savoir-faire et l'envie nécessaires pour continuer d'apprécier les fabuleuses activités de plein air possibles au Canada. »

Dans le cadre d'une collaboration à l'échelle du pays, MEC, chaîne de commerces d'équipement de plein air, a généreusement fait don des tentes, sacs de couchage et matelas de sol utilisés pour l’initiation. S’y ajoutent des employés serviables envoyés par le magasin local pour tenir des ateliers sur l’art de dresser une tente et assurer une expérience de camping agréable.

Afin de choisir les familles appelées à participer à l’Initiation au camping, Parcs Canada a travaillé en partenariat avec un organisme au service des immigrants et des réfugiés de Winnipeg :  Immigrant and Refugee Community Organization of Manitoba Inc. (IRCOM), organisation à but non lucratif exploitant dans le centre de Winnipeg un complexe d'appartements de transition appelé IRCOM House, où des nouveaux venus au Canada trouvent un logement sûr à prix modique, ainsi qu’un soutien et des services sur place, pendant un maximum de trois ans après leur arrivée. Des employés d’IRCOM HOUSE et leur famille se sont d'ailleurs joints aux résidents du complexe pour la nuit sous la tente au Lower Fort Garry, histoire de faciliter la réussite de l’expérience.

Le moment venu, c'est sous un beau soleil que les familles ont dressé leurs tentes, joué à des jeux et visité le fort, avant de chanter autour d’un feu de camp et de faire cuire des smores. Un moment de détente pour les adultes, des jeux et des rires pour les enfants… précisément l’idée du camping que se fait tout Canadien.

James Lou, sa femme et leur quatre enfants, tous résidents d’IRCOM HOUSE, étaient de ceux qui campaient pour la première fois. Arrivés du sud du Soudan au début de 2010, ils n’avaient jamais eu la chance de sortir de Winnipeg, sans parler de camper.

C’était pour eux une expérience nouvelle que, selon James, ils ne sont pas prêts d’oublier. « On a beaucoup beaucoup aimé le camping, affirme-t-il. Nos enfants n'en revenaient pas d'avoir tant d'espace pour jouer. Ma femme et moi, c’est l’aspect historique qui nous a plu. »

Depuis qu’il est passé à la télévision, quand les médias qui s’étaient déplacés pour l’événement l'ont interviewé, les amis de James lui posent sans cesse des questions sur ses impressions du camping.

« Quand ils me demandent comment c'était, confie-t-il, je leur réponds que c'était vraiment bien et que j'ai aimé ça. »