Lieu historique national du Canada du Fort-St. James

Merveilles naturelles et trésors culturels

Quai et tramway (1894-1914)

Le tramway
© Parcs Canada

Le tramway représentait l'aboutissement de nombreuses années d'efforts déployés pour améliorer le transport et le commerce sur le versant du Pacifique. Il représente une période relativement courte où goélettes et vapeurs sillonnaient les lacs Stuart et Babine ainsi que les puissantes eaux du Fraser, de la Skeena et de la Nechako. À cette époque, les convois de chevaux et de mules, de même que les conducteurs d'attelages équipés de leurs chevaux de trait, de leurs bœufs et de leurs charrettes, avaient remplacé les attelages de chiens, les canots et les bateaux des premiers jours. Tout ce réseau allait disparaître en 1914, année où le chemin de fer, puis les voitures et les routes, changèrent à jamais le mode d'expédition des biens et, par le fait même, le travail des hommes et des femmes du Centre-Nord de la Colombie-Britannique.

Le tramway
© Parcs Canada

Dans les années 1890, le tramway devint pour les commerçants de fourrures le lien qui les unissait au reste du Canada et du monde. Des lieux tels que le fort Langley, Rocky Mountain House, Lower Fort Garry, le fort Walsh, le fort Battleford et la piste Chilkoot étaient des points connus sur les cartes de l'époque. De nos jours, le tramway représente un lien visuel qui nous relie encore à ces endroits et à d'autres qui font maintenant partie du réseau de lieux historiques nationaux du Canada. D'un océan à l'autre, ces endroits spéciaux commémorent notre grand pays et ceux qui l'ont bâti. Ils font partie intégrante de la vaste mosaïque que constitue l'histoire du Canada, et ils contribuent à notre identité collective.