Lieu historique national du Canada du Fort-St. James

Merveilles naturelles et trésors culturels

Entrepôt de fourrures (1888-1889)



© Parcs Canada

Parcs Canada a conféré à l'entrepôt de fourrures la désignation la plus importante qui puisse être accordée à une ressource patrimoniale. Il s'agit peut-être du meilleur exemple de construction à ossature de bois typique de la rivière Rouge (aussi appelée construction en pièce sur pièce) de toute l'Amérique du Nord. Ce style architectural était parfaitement adapté à l'évolution constante des besoins de l'industrie de la traite des fourrures. En raison de la pourriture des rondins du bas, il fallait remplacer les bâtiments du poste tous les 25 ans environ. L'entrepôt d'aujourd'hui – un bâtiment unique en son genre – date de la quatrième reconstruction du fort. Les murs sont composés de sections ou de « baies ». Lorsque venait le temps de reconstruire, les commerçants de fourrures pouvaient facilement changer la dimension et la forme des nouveaux bâtiments en modifiant et en réutilisant les baies de la construction précédente.



© Parcs Canada

L'entrepôt renferme de hautes piles de fourrures, des reproductions de marchandises de commerce et des objets façonnés originaux qui donnent aux visiteurs un aperçu du rôle que jouait le fort St. James en tant que centre de distribution et centre administratif de la Nouvelle?Calédonie.