Lieu historique national du Canada du Col-Rogers

Noms de lieux du col Rogers

Col et mont Rogers

  • nommés en l'honneur du major A.B. Rogers, géomètre de chemins de fer qui a découvert ce passage à travers la chaîne Selkirk pour le Canadien pacifique.

Mont Avalanche

  • nommé par le major Rogers en raison de ses importants couloirs d'avalanche et de la descente dans la neige qu'y ont faite quatre membres de son groupe.

Mont Macdonald

  • nommé en l'honneur de Sir John A. Macdonald, le premier des premiers ministres du Canada.

Mont Abbott

  • nommé en l'honneur de Harry Abbott, premier directeur général de la division de l'Ouest du Canadien pacifique.

Mont Tupper

  • d'abord appelé mont Hermit, il a été renommé en l'honneur de Sir Charles Tupper, un des fondateurs de la Confédération.

Mont Sir Donald

  • d'abord appelé pic Syndicate par le major Rogers, d'après le consortium (en anglais, « syndicate ») que constituait le Canadien pacifique, il a été renommé en l'honneur de Sir Donald A. Smith (devenu Lord Strathcona et Mt Royal), un des dirigeants de la compagnie de chemin de fer.

Pic Ross

  • nommé en l'honneur de James Ross, qui a supervisé la construction du chemin de fer du Canadien pacifique sur la montagne.

Mont Shaughnessy

  • nommé en l'honneur de Sir Thomas G. Shaughnessy, deuxième président du Canadien pacifique.

Pic Fleming

  • nommé en l'honneur de Sir Sandford Fleming, premier ingénieur en chef du Canadien pacifique.

Mont Hermit

  • d'abord appelé mont Stony, il a été renommé lorsque le premier mont Hermit a été rebaptisé mont Tupper.

Ruisseau Loop

  • nommé d'après la voie ferrée qui décrivait, au-dessus du ruisseau, des boucles (en anglais, « loop ») en forme de « 8 » sur des chevalets afin d'en réduire la pente.

Ruisseau et tunnel Connaught

  • nommés en l'honneur du prince Arthur, duc de Connaught, troisième fils de la Reine Victoria et Gouverneur général du Canada de 1911 à 1916.

Vallée Asulkan

  • ce mot signifie chèvre de montagne en langue shuswap.

Glacier Vaux

  • nommé en l'honneur de la famille Vaux, de Philadelphie, qui a visité Glacier House peu après son ouverture et a effectué dans la région des travaux d'avant-garde en matière de surveillance des glaciers.

Rocher Perley

  • nommé en l'honneur de Harry A. Perley, premier gérant de Glacier House.

Mont Green

  • nommé en l'honneur du révérend William Spotswood Green, alpiniste britannique, première personne à avoir tenté l'ascension de la chaîne Selkirk, en 1888.

Lac Marion

  • nommé par le révérend Green en l'honneur de sa fille.

Mont Swanzy

  • nommé en l'honneur du révérend Henry Swanzy, un des deux premiers « touristes » à avoir visité la chaîne Selkirk en 1884, avant l'achèvement de la construction de la voie ferrée au col Rogers. Il est revenu en 1888 faire de l'alpinisme avec le révérend Green.

Glacier Lily

  • nommé par le révérend Green en l'honneur de la fille du révérend Swanzy.

Pics Truda

  • nommé en l'honneur de Gertrude Benham, une des premières femmes à avoir fait l'ascension de la chaîne Selkirk.

Mont Wheeler

  • nommé en l'honneur d'Arthur O. Wheeler, géomètre et cartographe, première personne à avoir dessiné des cartes topographiques précises du secteur du col Rogers.

Mont Macoun

  • nommé en l'honneur du professeur John Macoun, considéré comme le fondateur de la botanique au Canada, une des premières personnes à avoir visité le col Rogers durant la construction du chemin de fer.

Mont Dawson

  • nommé en l'honneur de George M. Dawson, directeur de la Commission géologique du Canada.

Pic Hasler

  • nommé en l'honneur de Christian Hasler, qui faisait partie des premiers guides suisses de Glacier House.

Pic Feuz

  • nommé en l'honneur d'Edward Feuz, qui faisait partie des premiers guides suisses de Glacier House.

Mont Sifton

  • nommé en l'honneur de Sir Clifford Sifton, ministre de l'Intérieur du Dominion.

Mont Smart

  • nommé en l'honneur de James Smart, sous-ministre de l'Intérieur.