Lieu historique national du Canada de la colline-Battle Hill-des-Gitwangaks

Gestion du lieu historique

La colline Battle Hill des Gitwangaks est administrée par l'Unité de gestion de Gwaii Haanas de Parcs Canada, dont les bureaux se trouvent à Queen Charlotte, à Haida Gwaii. Toutes les décisions prises quant à la gestion du lieu font toutefois l'objet de consultations avec la bande des Gitwangaks.

Plan directeur

Le nouveau plan directeur de la colline Battle Hill des Gitwangaks a été approuvé à l'été 2005 après consultation avec la bande des Gitwangaks, l'Association communautaire Kitwanga et d'autres intervenants. La gestion du site pendant les cinq prochaines années se fera dans le respect de ce document.

L'objectif fondamental du plan directeur d'un lieu historique national est de garantir la préservation de l'intégrité commémorative. On considère que l'intégrité commémorative d'un lieu est préservée lorsque les conditions suivantes sont respectées :

  • les ressources auxquelles le lieu doit son importance ne sont ni compromises, ni menacées;
  • le public est efficacement mis au courant des raisons qui font l'importance du lieu historique national;
  • toutes les personnes qui prennent des décisions ou des mesures ayant une incidence sur le lieu respectent les valeurs patrimoniales de ce dernier.

Nous pouvons vous faire parvenir le plan directeur du lieu historique national de la Colline-Battle Hill-des-Gitwangaks (fort Kitwanga) en format PDF ou sur papier. Demandez-le-nous en envoyant un courriel à gwaii.haanas@pc.gc.ca .

Le communiqué suivant a été publié pour souligner la signature du plan directeur, en 2005 (avant le changement du nom du lieu).

LE MINISTRE DION DÉPOSE LE PLAN DIRECTEUR DU LIEU HISTORIQUE NATIONAL DU CANADA DU FORT-KITWANGA

Queen Charlotte (Colombie-Britannique), le 20 mai 2005 – L'honorable Stéphane Dion, ministre de l'Environnement, a déposé hier devant le Parlement le plan directeur du Lieu historique national du Canada du Fort-Kitwanga, conformément aux dispositions prévues par la Loi sur l'Agence Parcs Canada .

« Ce plan directeur reflète bien l'engagement soutenu de Parcs Canada à protéger et à mettre en valeur le fort Kitwanga pour les générations actuelles et futures, a déclaré le ministre Dion. Les lieux historiques nationaux, comme le fort Kitwanga, sont une source de fierté pour toute la population canadienne et constituent des symboles du Canada. »

Le fort Kitwanga a été désigné lieu historique national du Canada en 1971. Il commémore l'importance historique d'un fort de la Première nation Gitwangak (appelé Ta'awdzep en langue gitwandak) construit au XVIIIe siècle au sommet d'une colline, ainsi que la présence de ce fort dans les légendes du guerrier Nekt, qui a mené des batailles épiques pour le contrôle d'un lucratif réseau de sentiers de commerce qui existait dans cette région.

Situé à proximité de l'intersection des routes 16 et 37, près de Hazelton, en Colombie-Britannique, ce lieu historique possède l'emplacement idéal pour attirer les touristes effectuant un séjour culturel dans la région afin d'admirer les vieux totems remarquables des villages de Gitwangak et de Gitanyow. Le fort procure des revenus directs à la Première nation Gitwangak.

Le plan directeur, élaboré en collaboration avec la Première nation Gitwangak, définit des stratégies et des mesures en vue de sensibiliser les Canadiens et Canadiennes à l'importance nationale de ce lieu historique, de protéger ses riches ressources culturelles, et d'établir des relations de travail fructueuses avec des partenaires et des intervenants.

« Notre plan directeur propose une orientation à long terme qui permettra de protéger l'intégrité commémorative du fort Kitwanga et de lui assurer un usage approprié, tout en garantissant des visites publiques de qualité. C'est avec plaisir que j'approuve ce plan », a ajouté le ministre Dion.

En tant que membre du réseau de lieux historiques nationaux du Canada, le fort Kitwanga continuera de protéger les ressources du patrimoine canadien et d'accueillir des visiteurs, pour le bénéfice de toute la population canadienne d'aujourd'hui et de demain.