Lieu historique national du Canada de la colline-Battle Hill-des-Gitwangaks

Activités

Sentier auto-interprété

À votre arrivée, vous pourrez stationner votre véhicule à un belvédère donnant sur la colline Battle Hill. Dans l'aire de stationnement, trois panneaux d'interprétation racontent l'histoire du lieu historique et incitent les visiteurs à en apprendre davantage en parcourant un court sentier auto-interprété. Ce dernier vous permet de descendre dans la vallée par un escalier de bois. En traversant le pied de la colline, prenez le temps de lire deux autres panneaux d'interprétation; grimpez ensuite un autre escalier pour parvenir au sommet de cette ancienne colline fortifiée. Des bancs y ont été installés pour que vous puissiez vous reposer de votre court effort et admirer une vue spectaculaire. Les deux derniers panneaux donnent plus de détails sur 'Nekt et sur l'histoire des Gitwangaks. Revenez par le même chemin.

Il vous faudra environ une demi-heure pour parcourir le sentier sans vous presser, lire tous les panneaux et retourner à votre point de départ.

sentier sans vous presser
sentier sans vous presser
© Parcs Canada/Alan Graves Design

Veuillez rester sur le sentier. Parcs Canada tente de contrôler le dépérissement de la végétation causé par les visiteurs qui prennent des raccourcis pour grimper ou descendre la colline, ainsi que l'érosion qui en découle.

Les mats totémiques du lieu historique national du Canada des Gitwangaks

Pour en savoir davantage sur l'histoire de la Première nation, allez voir les mâts totémiques du lieu historique national des Gitwangaks, situé près du village de Gitwangak, à 6 km au sud de la colline Battle Hill (juste avant le pont de la rivière Skeena). Les mâts totémiques sont visibles de la route 37. Le village peut facilement accommoder les gros véhicules de plaisance et il n'y est pas nécessaire de reculer. Les mâts appartiennent à la bande des Gitwangaks, qui en assure également la gestion.

Mats totémiques du lieu historique national Gitwangak
Mats totémiques du lieu historique national Gitwangak
© Parcs Canada/D. Kendrick

Dessin illustrant Nekt, nourrisson, qui se sauve de Haida Gwaii en canot en compagnie de sa mère
Dessin illustrant ‘Nekt, nourrisson, qui se sauve de Haida Gwaii en canot en compagnie de sa mère
© Parcs Canada/R. Inglis

Après avoir déménagé de la colline Battle Hill des Gitwangaks jusqu'à ce village, vers 1835, les membres des clans de la Grenouille-Corbeau (Ganada), de l'Aigle (Laxskik) et du Loup (Laxgibu) ont commémoré leur histoire en érigeant une série de mâts totémiques. Le clan de l'Épilobe à feuilles étroites (Gisgast) s'est joint au village un peu plus tard. Des mâts totémiques ont été érigés par la suite à l'occasion de potlatchs organisés au village entre 1874 et 1954, malgré l'existence de lois anti-potlatchs. Bien qu'on ait déplacé les mâts restants plusieurs fois pour les protéger contre les inondations, il s'agit tout de même de la plus ancienne collection de totems de la Colombie-Britannique qui soit toujours située dans son village d'origine.