Surveillance - Changement climatique

Surveillance des conditions météorologiques et du pergélisol

Exposé

Station météorologique à Polar Bear Cabin dans le parc national Aulavik.
Station météorologique à Polar Bear Cabin dans le parc national Aulavik.
© Parcs Canada

Les données sur le changement climatique indiquent que la température moyenne de la Terre a augmenté au cours des 100 dernières années. Il est généralement reconnu que les plus fortes augmentations de la température auront lieu dans les régions polaires telles que l’Arctique canadien. Il est nécessaire d’assurer une surveillance à long terme des conditions météorologiques et de la température du pergélisol afin de suivre les changements du climat des parcs nationaux dans l’Arctique de l’Ouest, et de comprendre leurs répercussions sur l’environnement de cette région.

Objectifs

  • Surveiller les conditions météorologiques, la température du pergélisol et la température de la couche active dans les parcs nationaux Aulavik, Ivvavik et Tuktut Nogait.

Méthodes et renseignements recueillis

  • Les parcs nationaux Aulavik, Ivvavik et Tuktut Nogait possèdent chacun deux stations météorologiques.
  • Toutes les stations météorologiques enregistrent les données suivantes :
    • précipitations
    • vitesse et direction du vent
    • température de l'air
    • rayonnement de courtes longueurs d'onde incident
    • humidité relative
    • point de rosée
    • chutes de neige et profondeur de la neige
    • pression atmosphérique et tension de vapeur
  • Le rayonnement UV-B est enregistré à une station dans chaque parc.
  • Des sondes du pergélisol qui mesurent la température du sol à 2,5, 10, 20, 50, 100 et 150 cm sous le sol ont remplacé les sondes de la couche active dans les parcs nationaux Aulavik et Ivvavik. Aucune sonde du pergélisol n’est installée dans le parc national Tuktut Nogait en raison de la nature de la roche-mère aux stations météorologiques.
  • La température de la couche active est mesurée à une profondeur de 10 cm dans le parc Tuktut Nogait.
  • Toutes les mesures, exception faite de la profondeur de la neige, de la pression atmosphérique et de la température du pergélisol et de la couche active, sont prises toutes les cinq secondes. La profondeur de la neige, la pression atmosphérique et la température du pergélisol et de la couche active sont mesurées toutes les cinq secondes pendant les 10 premières minutes de l’heure.

Années des données

  • Les stations météorologiques exploitées par l’Unité de gestion de L’Arctique de l’Ouest ont été installées entre 1995 et 1999.
  • Des sondes du pergélisol ont été installées dans le parc national Aulavik en 2000 et dans le parc national Ivvavik en 2001 et 2002. Des sondes semblables ne seront pas installées dans le parc national Tuktut Nogait en raison de la nature de la roche-mère aux stations météorologiques.

Partenaire

  • Environnement Canada, Service de l’environnement atmosphérique

Résultats

Température moyenne en janvier aux postes météorologiques dans les parcs nationaux Aulavik, Ivvavik et Tuktut Nogait, 1995-2003.
Température moyenne en janvier aux postes météorologiques dans les parcs nationaux Aulavik, Ivvavik et Tuktut Nogait, 1995-2003.
Température moyenne en juillet aux postes météorologiques dans les parcs nationaux Aulavik, Ivvavik et Tuktut Nogait, 1995-2003.Température moyenne en juillet aux postes météorologiques dans les parcs nationaux Aulavik, Ivvavik et Tuktut Nogait, 1995-2003.

Financement

  • Parcs Canada

Lieu des données

  • Parcs Canada, Inuvik
  • Environnement Canada, Yellowknife