38 - Extrême-Arctique Ouest - Non représentée: Des terres ont été mises en réserve en vue de la création d'un parc national au nord de l'île Bathurst

DES ÎLES AU MILIEU D'UNE MER DE GLACE

Le silence est si profond que le temps semble s'être arrêté. Du sommet d'une crête parmi des milliers d'autres, sur une île parmi des dizaines d'autres, tout est immobile et tranquille, peu importe dans quelle direction se tourne le regard. Seul le vent se déplace.

Photo des caribous de Peary
   Caribous de Peary  

LA TERRE

La mer est ici omniprésente. Nulle part dans ces îles est-on à plus de 50 kilomètres de la mer. Pourtant, en dépit de la proximité de l'eau, la plus grande partie de cette région est un désert polaire, une contrée froide et dénudée, au sol jonché de pierres. C'est l'un des endroits les plus secs au monde: les précipitations annuelles sont inférieures à onze centimètres.

Même en plein été, il peut tomber une neige poudreuse qui est balayée par le vent comme de la poussière. Elle s'accumule dans les ravins et les vallées où elle forme des calottes compactes ayant la consistance de la styromousse.

Chaque île de la région présente un relief différent, qui varie de plat à accidenté. Sur l'île Melville, les plus hautes montagnes atteignent un kilomètre d'altitude, tandis que la partie sud-ouest de l'île Bathurst est une plaine de sable et de gravier remarquablement plate. Le pôle magnétique nord se trouve dans cette région.


Plan de réseau des parcs nationaux

Page précédenteTable des matièresPage suivante