Région précambrienne du Saint-Laurent et des Grands Lacs


19 - Région précambrienne du Saint-Laurent et des Grands Lacs - Représentée par: Les parcs nationaux de La Mauricie, des Îles-du-Saint-Laurent et des Îles-de-la-Baie-Georgienne


Photo d'un huart à collier
Huart à collier

LÀ OÙ LE SUD ET LE NORD SE REJOIGNENT

C'est le pays du huard et des maisons de campagne. Il est célèbre pour ses éblouissantes forêts automnales revêtues d'or et d'écarlate et pour ses innombrables lacs et cours d'eau. Tout comme la région du Bouclier canadien plus au nord, cette région est profondément ancrée dans l'imaginaire canadien.

LA TERRE

Les trois sections distinctes qui forment cette région partagent deux grandes caractéristiques: une forêt mixte de conifères et de feuillus et l'ancien substrat rocheux de la limite méridionale du Bouclier canadien. Toute la région est une zone de transition où les espèces des forêts feuillues du sud se mêlent à celles des forêts conifériennes du nord et, à moindre échelle, à celles des plaines de l'Ouest, de la côte atlantique et de l'Arctique.

Les trois sections sont remarquablement similaires en apparence - des montagnes boisées et arrondies, entaillées de rivières et de ruisseaux et parsemées de milliers de lacs. Rivières et cours d'eau s'écoulent lentement, entravés par de multiples barrages de castors et digues rocheuses.

Les effets de la période glaciaire sont inscrits partout dans le sol. À bien des endroits, le substrat rocheux est exposé sur de vastes surfaces, en grande partie décapées et polies par le passage des glaciers. Ailleurs, le relief est adouci par les tills ou les dépôts glaciaires laissés par les anciennes rivières d'eau de fonte.

 Photo des îles du Saint-Laurent
Les îles du Saint-Laurent

region


Plan de réseau des parcs nationaux

Page précédente Table des matières Page suivante