Basses-Terres du Saint-Laurent


Région naturelle 29

L'ÉTAT DES PARCS NATIONAUX

Cette région est représentée par trois parcs nationaux et une réserve de parc national. Le parc national de la Pointe-Pelée (15 km2), un Site Ramsar (terre humide d'importance internationale), est renommé comme étant le meilleur endroit au Canada pour l'observation des oiseaux.

La pointe Pelée, une fléche littorale située à l'extrême sud du Canada continental, est un amalgame unique de marais, de forêts, de champs et de plages dont la pointe sud s'avance dans le lac Érié et qui attire des milliers d'oiseaux et de papillons monarques pendant leur migration bisannuelle. Les forêts de la pointe Pelée forment une véritable jungle et abritent une remarquable variété d'arbres typiques de la zone carolinienne.

Le parc national de la Pointe-Pelée a été créé en 1918 à partir de terres appartenant à la Réserve navale et à la suite de résolutions présentées au gouvernement fédéral et recommandant la préservation de la pointe Pelée à titre de réserve naturelle.

Le parc national de la Péninsule-Brucea été créé en 1987, à la suite d'une entente fédéraleprovinciale avec le gouvernement de l'Ontario qui prévoyait le transfert des terres du parc provincial du lac Cypress et l'acquisition de terrains privés par ventes de gré à gré. Cette région spectaculaire, mais fragile, recèle des orchidées rares, des falaises de calcaire, des forêts anciennes et des réseaux complexes de drainage souterrain.

Photo de l'île Niapiskau, dans la réserve de parc national de l'Archipel-de-Mingan
L'île Niapiskau,
dans la réserve de parc
national de l'Archipel-de-Mingan

© Parcs Canada

Le populaire sentier Bruce longe l'escarpement du Niagara qui traverse le parc jusqu'à sa limite septentrionale à Tobermory. Ensemble, le parc national de la Péninsule-Bruce et le parc marin national Fathom Five constituent l'aire centrale de la réserve de la biosphère de l'Escarpement-du- Niagara.

Ce parc sera promulgué aux termes de la Loi sur les parcs nationaux dès que toutes les terres situées à l'intérieur de ses limites auront été officiellement transférées à l'État et que toutes les revendications auront été réglées. Depuis 1994, le parc a acquis quelque 2 000 acres de terres privées.

Le parc Fathom Five est le premier parc marin national du Canada. Ses eaux transparentes et ses nombreuses épaves (plus de 20) en font un paradis pour les plongeurs intrépides. Le parc comprend les eaux et 20 îles situées à la pointe de la péninsule Bruce. Ces îles contribuent à la représentativité de cette région naturelle. La plus célèbre d'entre elles, l'île Flowerpot, faisait naguère partie du parc national des Îles-de-la-Baie- Georgienne. Elle doit son nom à ses formations rocheuses inhabituelles, résultat de la décrue des eaux et de l'action constante des vagues qui ont érodé la pierre calcaire tendre. Tout comme le parc national de la Péninsule-Bruce, le parc Fathom Five recèle toujours des propriétés privées qui devront être achetées par vente de gré à gré avant sa promulgation.

Des piliers de roc curieusement érodés par le vent et par la mer forment les paysages uniques des îles de la réserve de parc national de l'Archipel-de- Mingan (151 km2).

Des macareux moines et d'autres oiseaux de mer nichent sur ces îles de calcaire situées dans le golfe Saint-Laurent, tandis que des marsouins, des phoques et des baleines se nourrissent dans les eaux riches du large.

Carte géographique de la région naturelle 29
Région naturelle 29
© Parcs Canada

L'archipel de Mingan a été désigné réserve de parc national en 1984 en attendant le règlement des revendications territoriales globales des Attikameks et des Montagnais.


Plan de réseau des parcs nationaux

Page précédenteTable des matièresPage suivante