Un projet de restauration qui s'harmonise avec l'utilisation récréative d'un aménagement très en vue dans un parc national

Après des décennies de dégradation, la remise en état du ruisseau Dickson aide à rétablir l'intégrité écologique d'un terrain de golf historique

Il y a des années, le ruisseau Dickson coulait dans des terres agricoles et, avant cela, dans la forêt mixte acadienne. Aujourd'hui, il serpente à travers un terrain de golf de neuf trous qui a été ouvert dans le parc national du Canada Fundy en 1950. Ce terrain a été l'un des derniers parcours conçus par le célèbre architecte paysagiste Stanley Thompson. Celui-ci était un environnementaliste pionnier, mais son aménagement a tout de même exigé le réalignement de certains segments du ruisseau. Des modifications ultérieures ont compromis encore plus l'état du cours d'eau, dégradant donc ainsi la qualité de son environnement.

Le terrain a été aménagé à une époque où on comprenait moins bien les questions environnementales au sein des parcs nationaux. Les mesures qui ont été prises pour canaliser le cours du ruisseau et prévenir l'endommagement du terrain de golf l'ont rendu plus vulnérable à l'inondation et à l'érosion. Les structures de remblai artificielles conçues pour canaliser l'eau et empêcher les inondations ont été emportées, puis remplacées plusieurs fois aux dépens de l'environnement et à un coût élevé. Le canal du cours d'eau a été rétréci, ce qui a réduit la capacité du ruisseau d'accepter les gros débits qui résultent de fortes pluies. L'érosion s'est accélérée, ce qui a fait craindre que le mercure présent dans les pesticides et les fongicides utilisés antérieurement sur les verts se répande dans l'écosystème aquatique.

Les éléments naturels du cours d'eau — par exemple, les fosses, les rapides sur haut-fond et les gros rochers, qui procuraient un habitat et une protection aux poissons — sont disparus du ruisseau Dickson. À cause de ponceaux mal installés, les poissons n'ont pu accéder à leurs frayères et à leurs aires de croissance. En outre, les rives étaient pauvres en végétation indigène qui permet de rafraîchir l'eau nécessaire aux poissons et de créer un habitat pour d'autres espèces sauvages.

Petit pont au-dessus du ruisseau Dickson
Petit pont au-dessus du ruisseau Dickson
© Parcs Canada / J. Watts / 2003

Depuis lors, les parcs nationaux du Canada ont beaucoup appris sur la façon de maintenir les écosystèmes sans gêner les aménagements tels que les terrains de golf. Aujourd'hui, l'Agence rétablit l'intégrité écologique du ruisseau Dickson, et les résultats positifs sont déjà visibles. Le projet pluriannuel de remise en état protégera la vocation récréative du terrain de golf du parc national Fundy et continuera de refléter de nombreux aspects du plan initial de Stanley Thompson, ce qui en fera un exemple éloquent de projet d'intégrité écologique qui s'harmonise avec les utilisations récréatives.

En juillet 2004, les employés de Parcs Canada ont amorcé les travaux de remise en état dans un segment de 200 mètres du ruisseau. Ils ont ainsi reconfiguré un méandre du canal pour améliorer l'écoulement naturel de l'eau. De gros rochers ont été placés dans le lit du cours d'eau afin de rétablir les rapides sur haut-fond et de procurer un habitat aux poissons. Les employés ont planté des arbres, des arbustes et des plantes couvre-sol indigènes en vue de stabiliser les rives et de créer un habitat pour les espèces sauvages. Pendant la poursuite des travaux, on suivra l'évolution de paramètres indicateurs, tel le nombre de poissons dans le ruisseau, en comparant ces paramètres à ce qu'ils étaient au début du projet.

Les travaux comporteront d'autres avantages. En effet, on est en train de produire une vidéo destinée aux gestionnaires des parcs et aux propriétaires de terrain de golf qui s'intéressent à des travaux semblables de remise en état. Des ministères canadiens et américains, ainsi que des universités locales ont aussi manifesté de l'intérêt pour le projet.

Le ruisseau Dickson peut servir de modèle en matière de remise en état de cours d'eau; il est la preuve que la restauration et les activités récréatives peuvent cohabiter de façon harmonieuse. Stanley Thompson approuverait certainement le projet en voyant couler un ruisseau respectueux de l'écologie à travers ce terrain de golf historique.

Résultats


Ruisseau Dickson
Ruisseau Dickson
© Parcs Canada / B. Townsend / 2003
  • La remise en état du ruisseau Dickson, à travers le terrain de golf du parc national Fundy, montre que Parcs Canada peut harmoniser ses projets d'intégrité écologique avec l'utilisation récréative d'un aménagement très en vue dans un parc national.
     
  • Avec le projet du ruisseau Dickson, Parcs Canada progresse vers la certification accordée par le Programme coopératif des sanctuaires Audubon pour les terrains de golf; il s'agit d'un programme de gérance environnementale de réputation internationale.
     
  • Les employés du parc ont remis en état un segment de 200 mètres du ruisseau Dickson, en appliquant des techniques novatrices de restauration.
     
  • Ils ont construit sept rapides sur haut-fond conçus spécialement pour rétablir le profil naturel du lit du ruisseau et permettre aux poissons de passer dans un gros ponceau de béton.
     
  • Une vidéo destinée aux gestionnaires des parcs et aux responsables de l'entretien d'un terrain de golf s'intéressant à des projets semblables de remise en état de cours d'eau est en préparation.