graphique de programme sur le dendroctone du pin
Histoire


Une forêt créée par les scolytes : Sud du parc national Kootenay



 


 

 Zoom sur la section du Kootenay avec la carte des parcs des montagnes, indiquant le mont Spar, la région de l'arrête Mitchell et la vallée du Kootenay

RÉSUMÉ DE LA SITUATION DES SCOLYTES DANS LE KOOTENAY

  • Le parc a connu deux flambées majeures au cours du siècle dernier.
  • Les populations de scolytes dans le parc national Kootenay fluctue comme celles situées à l’extérieur du parc.

Les dendroctones du pin ne sont pas des nouveaux venus dans la région du parc national Kootenay. Dans la partie sud du parc, les scolytes ont participé à la création des forêts telles qu’on les connaît aujourd’hui. Il y a eu deux flambées majeures dans le Kootenay, la première entre 1930 et 1945, la seconde entre 1981 et aujourd’hui. La flambée actuelle est toujours vigoureuse, les concentrations les plus élevées de scolytes étant observées sur le mont Spar, sur l’extrémité sud de l’arrête Mitchell près de la frontière de la Colombie-Britannique et dans quelques zones éparpillées dans la vallée du Kootenay.

Scolytes et incendies dans le bassin de la rivière Vermilion

Le bassin de la rivière Vermilion – boisé essentiellement d’épicéas – a été capable de survivre à une petite flambée de dendroctones du pin dans le milieu des années 1990 grâce à la petite taille des portions de forêt qui contenaient des pins matures. Les populations de dendroctones étaient stables ou peut-être même en baisse lorsque les incendies de 2003 ont rasé l’essentiel de leur habitat dans ce bassin de drainage. On prévoit que les changements subis par la forêt limiteront de façon importante la propagation des dendroctones du pin dans la vallée de la rivière Vermilion et pourraient également réduire la probabilité de propagation dans la vallée voisine, celle de la rivière Bow.

Zones brûlées dans la forêt de la vallée de la rivière Vermilion, dans le parc national Kootenay, au cours des incendies de 2003. Région de la rivière Vermilion dans le parc national Kootenay pendant les incendies de 2003.
© Parcs Canada / Brad White

Le feu et autres agents perturbateurs

Qu’est-ce qu’un hectare?
1 hectare = 100 m x 100 m
1 hectare = 2,47 acres
1 hectare = approximativement 2 terrains de football (côte à côte)
100 hectares = 1 kilomètre carré