graphique de programme sur le dendroctone du pin
Tout sur le scolyte

La vie du scolyte




Le Dendroctone du pin passe la plus grande partie de sa vie sous l’écorce des pins de Murray où il passe par quatre étapes successives : œuf, larve, cocon et adulte. Le cycle se répète tous les ans.



Image montrant le cycle de vie du Dendroctone du pin. Les jeunes adultes émergent des arbres entre la mi-juillet et le mois d’août. Les adultes matures attaquent les arbres entre juillet et septembre. En général, ils meurent après avoir déposé leurs œufs, entre fin juillet et début septembre. Les larves naissent entre septembre et mai. Elles se nourrissent sous l’écorce et se transforment en cocons début juillet. Les jeunes adultes émergent et le cycle recommence.
Dr Les Safranyik

Dr Les Safranyik parle du cycle de vie des dendroctones du pin :

Traduction française d'une interview avec un scientifique du Service canadien des forêts

« Habituellement, la femelle trouve un hôte adéquat dont elle perce l’écorce pour construire une galerie dans le phloème de l’arbre, en croisant le grain du bois, tout en rejetant la sciure à l’extérieur avant de s’accoupler. À la suite de l’accouplement, l’entrée du trou est bouchée avec de la sciure et la femelle commence à déposer ses œufs, habituellement entre 60 et 80 par galerie, le mâle aidant à la tâche, au moins momentanément, en entassant de la sciure à l’extrémité inférieure de la galerie. Les œufs sont très petits et d’une couleur blanc perle. Dans des conditions normales, il leur faut environ deux semaines pour éclore et donner naissance à des larves sans pattes, translucides, de couleur pâle, recourbé en « C » avec une petite tête brune. Ces larves passent par cinq stades larvaires et atteignent habituellement les 3e et 4e stades avant l’arrivée complète de l’hiver. Ces stades sont les plus résistants au froid, c’est pourquoi l’hivernage se fait habituellement lorsque la larve a atteint ces stades. Au printemps qui suit, la larve recommence à se nourrir et construit une loge nymphale pour confectionner son cocon. Le cocon est l’étape à laquelle les organes internes de la larve sont redistribués pour former le scolyte adulte. Suivant la température, le stade du cocon dure entre deux semaines et un mois avant que surviennent la métamorphose finale en adulte. »

Variation du cycle de vie

Le Dendroctone du pin engendre normalement une génération par année mais la durée du cycle peut être affecté par la température et l’altitude. Sous des climats chauds, par exemple, on a observé jusqu’à deux générations par année alors que lorsqu’il fait froid, on observe souvent qu’une génération tous les deux ans.

Est-ce bien de la sciure?

Lorsque les scolytes forent l’écorce et creusent leurs galeries, ils produisent un type de sciure composé de débris ligneux et d’excréments. Cette sciure est présente dans l’écorce et sur le sol, à l’aplomb des trous percés par les insectes.


Photographie montrant de la sciure sur un arbre. Elle ressemble à de la poussière jaune orangé présente dans les crevasses de l’écorce et au sol, à la base de l’arbre. Sciure à la base d’un pin de Murray
© Service canadien des forêts, Ressources naturelles Canada

Qu’est-ce que le champignon du bleuissement?

Les dendroctones du pin ne tuent pas les arbres tout seuls. Lorsqu’un scolyte adulte perce l’écorce d’un arbre hôte et fore ses galeries, le champignon du bleuissement qu’il transporte avec lui tue rapidement les cellules de bois sur son chemin, empêchant ainsi l’arbre de produire la résine qui permettrait à ce dernier de se défendre contre le scolyte qui va ainsi pouvoir déposer tranquillement ses œufs. Avant de faire son cocon, la larve se nourrit du champignon du bleuissement et s’en colle ainsi sur la tête et le bord de la bouche. L’insecte adulte qui quitte ensuite l’arbre transporte avec lui assez de champignon pour infecter un nouvel arbre hôte. Ce champignon est responsable de la teinte gris bleu que prend l’aubier attaqué.


Photographie montrant une souche atteinte par le champignon du bleuissement. Le champignon est bleu noir et apparaît sous la forme d’un cercle épais s’étendant entre l’écorce et le centre de l’arbre en traversant les cercles de croissance. Bois attaqué par le champignon du bleuissement
© Parcs Canada


Pour en savoir plus sur le champignon du bleuissement et d’autres espèces.......

Pour en savoir plus sur la manière dont les arbres se défendent contre les scolytes.......

Renseignez-vous sur la biologie de cet insecte et sur ses flambées sur la page Web du Centre de foresterie du Pacifique (Service canadien des forêts).