graphique de programme sur le dendroctone du pin
Beetle icon

Le Dendroctone du pin

L'élaboration de ce site Internet a été rendue possible grâce au financement accordé dans le cadre du Programme sur le dendroctone du pin, un projet géré par le Service canadien des forêts, de Ressources naturelles Canada.

Pour être saine, une forêt doit être diverse, contenir différentes essences d’arbres et différentes plantes d’âges variés. Cette diversité donne naissance à des habitats fauniques de bonne qualité et contribue à limiter la propagation des incendies et des flambées d’insectes.

Dans les forêts des parcs nationaux des montagnes, les dendroctones du pin jouent un rôle pour maintenir la diversité naturelle de l’écosystème. Les forêts saines sont en continuelle évolution grâce à l’intervention de perturbations naturelles telles que les avalanches, les glissements de terrain, les inondations, les scarabées et les maladies. Les forêts évoluent avec ces phénomènes depuis des milliers d’années. Sans eux, l’équilibre naturel est rompu.

Le dendroctone du pin ponderosa fait partie de l’écosystème du Sud des Rocheuses. Cependant, les flambées récentes sont plus importantes qu’elles ne l’ont été par le passé. Par suite de décennies de suppression active des incendies, les forêts renferment aujourd’hui de vastes parcelles de vieux pins qui servent d’autoroutes pour la propagation des scarabées. L’absence du feu et la récente tendance au réchauffement climatique permettent aux populations de dendroctones de progresser vers des régions où elles n’ont jamais été observées auparavant : plus à l’est, plus au nord et à plus haute altitude. Il y a de quoi s’inquiéter, parce que les parcs nationaux des Rocheuses forment un tampon entre les forêts infestées de la Colombie?Britannique et les forêts commerciales de l’Alberta. L’habitat du dendroctone et les populations actuelles chevauchent diverses limites (celles des terres et des parcs provinciaux, des réserves indiennes, des terres municipales, des forêts commerciales et des terres privées). Chaque administration gère ses terres à sa façon (voir la page intitulée Gestion).

Cette carte illustre l'étendue des flambées de dendroctones du pin ponderosa en Alberta et en Colombie-Britannique. Elle montre également les efforts concertés que déploient l'industrie forestière, les gouvernements provinciaux et le fédéral pour gérer cette propagation. Cette carte illustre l’étendue des flambées de dendroctones du pin ponderosa en Alberta et en Colombie-Britannique. Elle montre également les efforts concertés que déploient l’industrie forestière, les gouvernements provinciaux et le fédéral pour gérer cette propagation.
© Parcs Canada

Que contient ce site?

Cette page Web de Parcs Canada sur le Dendroctone du pin offre des liens vers d’autres pages (bouton ci-dessous). Pour de plus amples renseignements sur la santé de la forêt et les dendroctones du pin, visitez le site du Service canadien des forêts (Ressources naturelles Canada) et le site du Alberta Sustainable Resource Development (Développement viable des ressources) (en anglais seulement).

Beetlemania Button






Beetlemania Button




Beetlemania Button





Tout sur le scolyte




Tout sur le scolyte





Tout sur le scolyte





Bataille au sein �0;0;A;    de l’écorce




Bataille au sein �0;0;A;    de l’écorce





Les parcs des montagnes �0;0;A;    et le Dendroctone du pin




Gestion


Gestion





recherche




Pour plus d'information





Le Dendroctone du pin – Dendroctonus ponderosae

Photographie montrant un dendroctone du pin adulte. Le coléoptère �0;0;A;    mesure un quart de pouce de long et est noir.
coléoptère adulte
Dendroctonus ponderosae

© Service canadien des forêts, Ressources naturelles Canada

Le Dendroctone du pin est un insecte indigène de l’écosystème des montagnes Rocheuses. Ces petits coléoptères cylindriques colonisent et tuent les pins matures en forant l’écorce de ces derniers et en creusant des galeries dans le phloème, la couche située entre l’écorce et le bois de l’arbre. Lorsque les conditions sont propices, les populations de dendroctones du pin peuvent s’accroître de manière importante et entraîner l’élimination des pins matures sur de grandes surfaces.














La signature du Dendroctone:
  • Aiguilles rousses sur la flèche des arbres*.
  • Oeufs, larves et/ou galeries en J de ces dernières sous l’écorce.
  • Bouchons de résine : petites masses tubulaires de résine sur les trous percés par les scolytes, généralement à mi-hauteur du tronc.
  • Sciure à la base de l’arbre ou dans les rainures de l’écorce (peut également être causé par d’autres insectes comme les fourmis charpentières).
  • Signes d’activité de pics, tels que des trous dans le tronc et des copeaux d’écorce sur le sol (ces oiseaux cherchent toutes sortes d’insectes)

*Il est important de noter que d’autres insectes, des maladies, la sécheresse et les incendies peuvent également contribuer à donner une coloration rousse à la cime des arbres.

Photographie montrant un groupe d’arbres avec des aiguilles rousses, colonisés par les dendroctones du pin. Arbres rouges
© Service canadien des forêts, Ressources naturelles Canada