Le ministre du Patrimoine canadien entend donc travailler en étroite collaboration avec les peuples autochtones pour mieux représenter leur histoire au sein du réseau des lieux historiques nationaux du Canada. Dans cette optique, Parcs Canada a apporté certaines modifications à sa façon de procéder, notamment en privilégiant la consultation tout au long du processus de désignation et en reconnaissant l'importance de l'histoire et des traditions orales.

Kahkewaquonaby (révérend Peter Jones) Le premier à faire de l'ojibway une langue écrite Kahkewaquonaby
(révérend Peter Jones)

Le premier à faire
de l'ojibway une
langue écrite



Parmi les dernières initiatives visant à accroître la représentation de l'histoire des Premières nations, citons la désignation de Mont Grizzly Bear et les collines Scented Grass, paysage culturel des Dénés du Sahtu, dans les Territoires du Nord-Ouest, et celle du Village et forteresse de Kiix?in, site huu-ay-aht qui abrite des vestiges archéologiques et architecturaux, situé à Banfield, en Colombie-Britannique. Les personnes d'importance historique nationale associées à l'histoire autochtone incluent Molly Brant, chef loyaliste des Six Nations et Kahkewaquonaby (révérend Peter Jones), chef mississauga et pasteur méthodiste qui a été le premier à faire du saulteux une langue écrite.

  

Photo de la maison Riel, Man. Maison familiale du chef Métis Louis Riel
Maison Riel, Man.
Maison familiale
du chef Métis
Louis Riel


Photo - Batoche, Sask. Village Métis; lieu de la bataille de Batoche en 1885
Batoche, Sask.
Village Métis;
lieu de la bataille
de Batoche en 1885



L'histoire des Métis est commémorée dans certains lieux historiques nationaux, dont la Maison Riel à Winnipeg, au Manitoba, maison familiale de Louis Riel, de même que le village de Batoche, en Saskatchewan, site de la bataille de 1885. La désignation récente de James Isbister, chef des Métis anglophones dans les années 1870 et 1880, contribue à mieux commémorer l'histoire des Métis.

Quant aux commémorations récentes de l'histoire des Inuit, on peut citer Arvia'juaq et Qikiqtaarjuk, au Nunavut, où séjournaient les Inuit durant l'été pour y exploiter les ressources de la mer, et le Passage de caribous en automne sur la rivière Kazan, aussi au Nunavut, terrain de chasse dont dépendait la subsistance des Inuit.

L'histoire des Autochtones embrasse tous les thèmes de l'histoire canadienne et toutes les régions du Canada. À ce jour, le nombre de lieux, de personnes et d'événements qui leur sont reliés représente environ 10 p. 100 des désignations totales au sein du réseau. Parcs Canada intensifiera ses efforts afin d'encourager les propositions de désignation concernant les peuples autochtones.

Molly Brant Leader loyaliste des Six Nations
Molly Brant
Leader loyaliste des Six Nations
Pour une information détaillée sur ce sujet, voir l'encart à la fin du chapitre.



Lieux Historiques Nationaux du Canada

Page précédenteTable des matièresPage suivante