Par le passé, la commémoration de la vie sociale et communautaire venait au second rang, après celle des sujets politiques et économiques, mais les occasions de présenter de nouvelles demandes de désignation dans ce domaine se font aujourd'hui plus nombreuses. L'histoire, qui s'écrit chaque jour, fait l'objet d'une réévaluation constante à mesure qu'évolue notre perception du passé et elle s'enrichit de la continuité de l'activité humaine. On peut s'attendre à ce que de nouveaux sujets de commémoration émergent au fur et à mesure que plusieurs associations et mouvements sociaux atteindront la maturité et que le programme de commémoration nationale intégrera d'autres aspects déterminants de l'histoire sociale canadienne. En outre, l'intérêt croissant du public et les progrès de l'histoire sociale en tant que discipline d'étude devraient mener à une reconnaissance plus générale des importantes réalisations sociales du passé.
Photo du monument Lefebvre, N.-B. - Symbole de la renaissance culturelle acadienne Monument Lefebvre, N.-B.
Symbole de la renaissance culturelle acadienne
Photo de l'Académie St. Ann, C.-B. - École privée du XIXe siècle pour filles Académie St. Ann, C.-B.
École privée du XIXe siècle pour filles
Photo - Académie de Lunenburg, N.-É. - Une des rare académies néo-écossaises du XIXe siècle qui existent encore Académie de Lunenburg, N.-É.
Une des rare académies néo-écossaises du XIXe siècle qui existent encore
On peut s'attendre à ce que de nouveaux sujets de commémoration émergent au fur et à mesure que plusieurs associations et mouvements sociaux atteindront la maturité et que le programme de commémoration nationale intégrera d'autres aspects déterminants de l'histoire sociale canadienne.
Photo de l'École Craigflower, C.-B. La plus ancienne école existante de l'Ouest canadien, bâtie en 1854-1855 École Craigflower, C.-B.
La plus ancienne école existante de l'Ouest canadien, bâtie en 1854-1855

Lieux Historiques Nationaux du Canada

Page précédenteTable des matièresPage suivante