La dernière version du réseau des lieux historiques nationaux remonte à 1981. Depuis lors, le gouvernement fédéral a orienté sa démarche suivant les priorités fixées dans le plan, si bien que les thèmes considérés il y a vingt ans comme étant sous-représentés, en particulier l'histoire économique et le patrimoine bâti, occupent désormais une plus grande place.

Au moment de réviser le plan du réseau, Parcs Canada a jugé essentiel de consulter les principaux intervenants et partenaires canadiens dans le domaine de la préservation du patrimoine, afin que les prochaines initiatives à cet égard puissent reposer sur une base solide. C'est ainsi que de 1992 à 1996, on a tenu à la grandeur du pays des consultations intensives en vue de déterminer l'ordre des priorités à considérer pour améliorer le réseau. Des rencontres ont eu lieu avec divers organismes impliqués ou intéressés par ces questions dans les provinces et les territoires, de même qu'avec les organisations non gouvernementales.

Toutefois, puisque l'histoire s'inscrit dans un processus dynamique - tout comme les intérêts et les priorités des Canadiens - le plan révisé favorise une approche non limitative. Le plan donne à Parcs Canada les moyens nécessaires pour surveiller cette évolution et pour redéfinir au besoin l'ordre des priorités de manière à créer un réseau représentatif, ce qui constitue l'objectif ultime. Ce but ne sera toutefois atteint que si tous les Canadiens, les peuples autochtones, les partenaires du patrimoine, les provinces, les territoires et le secteur privé participent activement à la mise en æuvre du plan du réseau. Parcs Canada, pour sa part, dispose des outils qui lui permettent de jouer un rôle de direction dans la désignation et dans la gestion du patrimoine collectif des Canadiens.


Photo de Red Bay, T.-N. Port baleinier basque du XVIe siècle

Red Bay, T.-N.
Port baleinier basque du XVIe siècle

Lieux Historiques Nationaux du Canada