Rapport Périodique sur l'application de la
Convention du Patrimoine Mondial

Section II

Rapport sur l'État de conservation de
Parc national Nahanni
 

1 INTRODUCTION
 

1a État partie
CANADA
1b Nom du bien du patrimoine mondial
Parc national Nahanni
1c Coordonnées géographiques
Latitude 61°05' - 62°01' N / Longitude 123°36' - 127°30' O
1d Date d'inscription
08/09/78
1e Date d'agrandissement(s) subséquent(s)
Sans objet

1f Organisation(s) responsable(s) de la préparation du rapport

Nom de l'organisation : Parcs Canada
Nom : Blyth, Chuck
Titre : Directeur- Réserve de parc national Nahanni
Adresse : C. P. 348
Ville : Fort Simpson, Territoires du Nord-Ouest
Code postal : X0E 0N0
Téléphone : 867 695-3151
Télécopieur : 867 695-2446
Courriel : chuck.blyth@pc.gc.ca
 

Haut de la page

2 DÉCLARATION DE VALEUR

2a Justification de l'inscription initiale
La proposition d'inscription originale indiquait qu'il existe ici une représentation exceptionnelle de nombreux phénomènes géologiques en cours, notamment l'érosion fluviale, le soulèvement tectonique, le plissement et la formation de canyons, le mouvement de masse, l'érosion éolienne, la formation de reliefs karstiques et pseudokarstiques, diverses sources thermales ainsi que des exemples d'activités glaciaires et périglaciaires. Des vestiges de reliefs lacustres ajoutent à la diversité de la géologie de cette réserve de parc national. Deux importants biomes mondiaux, la forêt boréale néarctique et la toundra alpine néarctique, sont bien représentés dans la réserve du parc national Nahanni tout comme l'écozone qui les sépare. La diversité des oiseaux et des mammifères du parc, y compris plusieurs espèces considérées « vulnérables » dans la List rouge des espèces menacées de l'UICN, est également notée.

La proposition d'inscription précisait que le parc national Nahanni semblait se qualifier pour une inscription sur la Liste du patrimoine mondial selon les critères naturels du patrimoine mondial (ii) et (iii) et, à un moindre degré, (i) et (iv). De plus, elle soulignait que le site semblait posséder une série de caractéristiques d'importance mondiale et présenter l'intégrité et la taille suffisante pour contenir les caractéristiques, les écosystèmes et les habitats nécessaires aux espèces qui s'y trouvent.
 

2b Critères de l'inscription initiale
Critère culturel :
Critère naturel :

ii
iii

2c Déclaration de valeur retenue
Au moment de l'inscription, le Comité du patrimoine mondial n'a pas approuvé une Déclaration de valeur.
Déclaration de valeur proposée
Le Comité du patrimoine mondial a inscrit le parc national Nahanni sur sa liste en se fondant sur les critères naturels (ii) et (iii).

Critère (ii) : Au parc national Nahanni, un certain nombre de phénomènes géologiques en cours sont représentés de façon exceptionnelle : érosion fluviale, soulèvement tectonique, plissement et formation de canyons, érosion éolienne, formation de reliefs karstiques et pseudo-karstiques et diverses sources thermales. Les principales caractéristiques géologiques et géomorphologiques illustrent une gamme de phénomènes géologiques unique au monde.

Critère (iii) : Ce parc situé en bordure de la rivière Nahanni, l'une des rivières sauvages les plus spectaculaires en Amérique du Nord, recèle des canyons profonds et des chutes imposantes, en plus d'un réseau unique de cavernes de calcaire.

(Note : La déclaration de valeur proposée ici respecte les définitions et la numérotation des critères au moment où le site a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial. Il faudra tenir compte des changements intervenus dans les définitions et dans la numérotation des critères au moment de la présentation officielle d'une déclaration de valeur au Comité du patrimoine mondial pour approbation. Les éclaircissements apportés par le Comité aux critères en vertu desquels le site a été inscrit influenceront également la déclaration de valeur présentée officiellement).
 

2d Critères ajoutés après l'inscription initiale
Depuis l'inscription originale, le Comité du patrimoine mondial n'a pas ajouté de critères additionnels à l'inscription.
 

Haut de la page

3 DÉCLARATION D'AUTHENTICITÉ/D'INTÉGRITÉ

3a Évaluation initiale d'authenticité/d'intégrité
Dans la proposition d'inscription de Nahanni, le Canada a noté que « le site semble démontrer une série de caractéristiques d'importance mondiale. Il présente également l'intégrité et la taille suffisantes pour contenir les principales caractéristiques, les écosystèmes et l'habitat pour ses espèces. »

Dans son évaluation de la proposition d'inscription, l'UICN a observé que « la zone est d'une taille suffisante pour s'autoperpétuer selon les critères (ii) et (iv). En ce qui concerne le critère (ii), il serait souhaitable d'intégrer tout le bassin hydrographique en amont dans le site du patrimoine mondial, même s'il ne fait pas partie du parc national. »
 

3b Modifications importantes de l'authenticité / l'intégrité
Depuis l'inscription, on a considérablement modifié l'authenticité / l'intégrité du site.
Description des changements apportés à l'authenticité / l'intégrité
En avril 2003, le gouvernement du Canada et les Premières nations Deh Cho ont signé une entente afin que la plupart des terres du bassin hydrographique de la rivière Nahanni-Sud ne puissent plus faire l'objet d'exploration minière pour une période de cinq ans. En août 2003, le gouvernement du Canada a mis ces terres en réserve jusqu'en octobre 2008. Il s'agit d'une mesure positive visant à maintenir l'intégrité de ce site du patrimoine mondial.
 

Haut de la page

4 GESTION

RÉGIME DE GESTION
4a Propriété/Gestion

Gestion en vertu de mesures législatives de protection
Description : La réserve de parc national Nahanni est gérée sous l'autorité de la Loi sur les parcs nationaux du Canada et de la Loi sur l'Agence Parcs Canada, en plus des Principes directeurs et des politiques de gestion de Parcs Canada.
 

4b Échelon de gestion
National
Description : voir 4c et 4e
 

4c Statut juridique
La propriété est une réserve de parc national. Une réserve de parc national est un parc national qui attend le règlement du titre autochtone en suspens dans la région. Son statut de réserve de parc national permet d'assurer la continuité de l'usage traditionnel par les autochtones locaux dans le parc.

4d Organisme/organismes responsable(s) de la gestion du bien

Nom de l'organisme : Parcs Canada
Nom : Blyth, Chuck
Titre : Directeur, Réserve de parc national Nahanni
Adresse : C.P. 348
Ville : Fort Simpson, Territoires du Nord-Ouest
Code postal : X0E 0N0
Téléphone : 867 695-3151
Télécopieur : 867 695-2446
Courriel : nahanni.info@pc.gc.ca
 

Nom de l'organisme : Parcs Canada
Nom : Latourelle, Alan
Titre : Directeur général de l'agence
Adresse : 25, rue Eddy, 7ième étage
Ville : Gatineau, Québec
Code postal : K1A 0M5
Téléphone : 819 997-9525
Télécopieur : 819 953-9745
Courriel : alan.latourelle@pc.gc.ca
 
 

Haut de la page

4e Mesures de protection et méthodes de mise en oeuvre
Loi et Règlement sur les parcs nationaux du Canada (2000)
Loi sur l'Agence Parcs Canada (1998)
Principes directeurs et politiques de gestion de Parcs Canada
Loi sur la gestion des ressources de la vallée du Mackenzie (1998)
Loi sur les espèces en péril (2002)
Loi sur les pêches (1985)
Loi sur la convention concernant les oiseaux migrateurs (1994)

La Loi sur les parcs nationaux du Canada (2000) exige que « le maintien ou la restauration de l'intégrité écologique, par la protection des ressources naturelles et des phénomènes naturels, soit la première priorité du ministre en considérant tous les aspects de la gestion des parcs ».

La Loi sur l'Agence Parcs Canada (1998) a établi une agence « afin de s'assurer que les parcs nationaux, les lieux historiques nationaux et les endroits patrimoniaux connexes soient protégés et représentés pour la présente génération et les générations à venir, et afin d'assurer la réalisation de l'intérêt national en ce qui concerne ces parcs, lieux et endroits patrimoniaux et les programmes connexes ».
 

4f Dispositions administratives et de gestion
La gestion de la réserve de parc national Nahanni est assurée par un bureau local d'administration et d'exploitation situé à Fort Simpson (T. N.-O.). La réserve de parc national Nahanni fait partie avec le parc national Wood Buffalo et plusieurs lieux historiques nationaux de l'unité de gestion du sud-ouest des Territoires du Nord-Ouest (Parcs Canada). Le directeur du parc relève du directeur de l'unité de gestion basée à Fort Smith (T. N.-O.).

La réserve de parc national Nahanni participe également aux négociations entre le Canada et les Premières nations Deh Cho concernant la gérance ainsi que la gestion des terres et des ressources de la région Deh Cho des T. N.-O. Dans le cadre de ces négociations, Parcs Canada et les Premières Nations Deh Cho en sont venus à une entente provisoire relativement à la gestion du parc qui accorde aux peuples autochtones locaux un rôle plus étendu en la matière. La signature de ce document par la ministre de Patrimoine canadien et le grand chef des Premières nations Deh Cho a été annoncée en août 2003.

Parcs Canada et les Premières nations Deh Cho ont également signé un protocole d'entente assurant leur collaboration en vue d'agrandir le parc dans les limites du grand écosystème de Nahanni.
 

4g Modifications importantes apportées au régime de gestion depuis l'inscription
La nouvelle Loi sur les parcs nationaux du Canada (2000) stipule que « le maintien ou la restauration de l'intégrité écologique, par la protection des ressources et des phénomènes naturels, soit la première priorité du ministre en considérant tous les aspects de la gestion des parcs ».

L'accord provisoire de gestion du parc rédigé et signé en 2003 contient des dispositions qui aideront Parcs Canada et les Premières nations Deh Cho à gérer le parc conjointement jusqu'à l'établissement officiel de celui-ci par voie législative. À cette fin, une équipe axée sur le consensus Nah'a Dehe composée de représentants de Parcs Canada et des Premières nations Deh Cho a été constituée. Les Premières nations Deh Cho représentent les Dénés et leur longue association au paysage.
 

4h Plan de gestion
Il existe un plan de gestion pour le site.
Résumé du plan de gestion
La Loi sur les parcs nationaux du Canada exige des plans directeurs. Le premier plan directeur de la réserve de parc national Nahanni a été complété en 1987 et des modifications ont été approuvées en 1994. Un nouveau plan directeur a été dressé en collaboration avec les Premières nations Deh Cho; il a été approuvé par le ministre en avril 2004.

La réserve de parc national Nahanni est gérée pour maintenir son intégrité écologique et offrir une expérience de nature sauvage de grande qualité aux visiteurs canadiens et internationaux. La qualité de l'eau du bassin hydrographique de la rivière Nahanni Sud a longtemps été considérée comme une mesure essentielle pour l'intégrité et la santé écologiques de la réserve de parc. Il existe peu d'installations dans le parc; celles des secteurs de grande utilisation sont fournies dans l'intention de minimiser l'impact environnemental et d'assurer la sécurité publique. Les déplacements motorisés dans le couloir fluvial sont interdits, sauf pour la récolte traditionnelle autochtone et les opérations du parc. L'accès par avion est autorisé en deux endroits désignés, les chutes Virginia (Nailicho) et le lac Rabbitkettle; un système de zonage est utilisé pour gérer l'utilisation par les visiteurs et protéger les zones sensibles au plan environnemental.

Les points saillants du nouveau plan comprennent le maintien de l'intégrité écologique et du caractère de nature sauvage du parc, y compris l'établissement d'aires de nature sauvage désignées et la reconnaissance de son statut de site du patrimoine mondial et de rivière du patrimoine canadien. Le travail en coopération avec la Première nation Deh Cho pour atteindre une limite écologiquement durable du parc est au centre du plan. L'éducation et l'interprétation, dont des programmes sur place par les jeunes autochtones, prennent une grande importance dans le plan. Le nouveau plan sera accessible à l'adresse URL suivante : www.pc.gc.ca/nahanni.

RESSOURCES FINANCIÈRES
4i Budget annuel d'exploitation

Environ 1 200 000 $ CAN pour l'exercice financier 2003-2004.
 

NIVEAUX DE DOTATION (RESSOURCES HUMAINES)
4j Niveaux de dotation
Temps plein : 7
Temps partiel : 1
Saisonnier : 6
Autre : 7

Description des employé(e)s, des compétences spécialisées et d'expertise
Administration (3)
- Directeur
- Agent financier
- Commis aux opérations
Gestion des ressources naturelles (7)
- Gestionnaire du service des gardes
- Gardes de parc (3)
- Biologiste de la conservation
- Patrouilleurs du parc (2)
Interprétation et éducation (4)
- Agent des programmes du patrimoine
- Interprète du parc
- Étudiants d'été (2)
Travaux généraux (2)
- Gestionnaire de l'entretien
- Manoeuvre
Bénévoles (5)
 

SOURCES DE COMPÉTENCES ET DE FORMATION EN MATIÈRE DE TECHNIQUES DE CONSERVATION ET DE GESTION
4k Sources d'expertise, de formation et de services spécialisés

De l'aide à distance est offerte par le bureau de l'unité de gestion de Fort Smith (p. ex. capacité du système d'information géographique, gestion des ressources culturelles), par les centres de services régionaux de Parcs Canada à Winnipeg (Manitoba) et Calgary (Alberta) et par le Bureau nationale de Parcs Canada à Gatineau (Québec). La réserve de parc national Nahanni collabore également avec plusieurs autres agences et organisations, par exemple des organisations non gouvernementales en environnement, le gouvernement fédéral et le gouvernement territorial, en fonction de chaque projet.
 

FRÉQUENTATION
4l Statistiques disponibles sur la fréquentation

Il existe des statistiques sur la fréquentation du site.
Nombre de visites annuelles, méthodologie et tendances
En 2003, 1 018 personnes ont visité le parc. Les descentes de la rivière sont d'une durée moyenne de plus de 10 jours, ce qui donne un total de près de 7 000 jours-visiteurs. L'accès se fait surtout par hydravion dans le parc, bien que certaines visites commencent en amont et entrent dans le parc par la rivière. Les visiteurs pour plus de 24 heures doivent s'inscrire auprès du personnel du parc avant de commencer leur visite, alors que les visiteurs de jour peuvent s'envoler à court préavis et sont comptés par le personnel sur place.

Selon les dossiers de 1984, les visites ont augmenté pour atteindre un sommet au milieu des années 1990, puis ont décliné et sont assez constantes ou augmentent légèrement depuis (sauf au point faible de 2002).
 

4m Installations pour les visiteurs
La réserve de parc national Nahanni est gérée comme un parc de nature sauvage et, ainsi, il y a peu d'installations pour les visiteurs. Des quais pour hydravion sont en place en deux endroits désignés, le lac Rabbitkettle et les chutes Virginia (Nailicho). Des terrains de camping désignés avec des caches pour nourriture en hauteur et des latrines sont situés en quatre endroits du parc : lac Rabbitkettle, le site de portage Rabbitkettle (camp sur l'île), les chutes Virginia (Nailicho) et la source thermale Kraus. Il y a également des toilettes à compostage aux chutes Virginia (Nailicho) ainsi que des promenades de bois le long de la boucle du terrain de camping, des promontoires pour voir les chutes et une piste de portage.
 

4n Plan de gestion du tourisme/des visiteurs
Il existe un plan de gestion du tourisme/des visiteurs pour le site.
Résumé du plan de gestion du tourisme/des visiteurs
Des stratégies de gestion des visiteurs font partie du plan de gestion du parc susmentionné (4h).
 

Haut de la page

ÉTUDES SCIENTIFIQUES
4o Principales études scientifiques et principaux programmes de recherche

Voici les programmes de recherche (entrepris et/ou soutenus) :

  • Relevé intégré des ressources biophysiques (1979)
    Le développement des grottes dans la région du premier canyon de la rivière Nahanni Sud, T.N.-O., Canada (1979)
  • Distribution et abondance des grands mammifères dans le parc national Nahanni (1981)
  • Examen des limites du parc national Nahanni (1984)
    Description et analyse des ressources de la réserve de parc national Nahanni (1984)
  • Potentiel des extensions proposées des ressources minérales et énergétiques non renouvelables à la réserve de parc national Nahanni (travail sur le terrain en 1987, rapport final en 2003)
  • Inventaire des ressources du lac Yohin (1990)
  • Protection des eaux de la réserve de parc national Nahanni, T.N.-O (1991)
  • Sources thermales Rabbitkettle, Réserve de parc national Nahanni, T. N.-O. Une étude hydrogéologique (1993)
  • Impact des atterrissages sur les oiseaux aquatiques du lac Rabbitkettle (1994)
  • Habitudes alimentaires de l'ours grizzli et de l'ours noir et évaluation des dangers du secteur du lac Rabbitkettle (1997)
  • Protection de la qualité aquatique de la réserve de parc national Nahanni, T.N.-O (1998)
  • Constante de désintégration et biomasse sur pied (2000)
  • Utilisation saisonnière du territoire et démographie du troupeau de caribous des bois de Nahanni-Sud (2000)
  • Étude du bassin hydrographique de la rivière Nahanni-Sud : cartographie des ressources (2000)
  • Reconstruction du climat antérieur et du débit au nord des régions du Grand lac des Esclaves et de Fort Simpson à l'aide de l'analyse des anneaux de croissance des arbres (2001)
  • Évaluation paléolimnologique d'un petit lac près de la station météorologique de Brock River (Parc National Tuktut Nogait) et du Big Sinkhole Pond (réserve de parc national Nahanni) (2001)
  • Distribution de l'omble à tête plate dans le bassin hydrographique de la rivière Nahanni-Sud (2001)
  • Étude géomorphologique pour l'inclusion du plateau Ram et du canyon de la rivière Ram dans l'expansion proposée du Parc National Nahanni-Sud (2001)
  • Postface du rapport de 1974 de l'université McMaster sur le karst de Nahanni-Nord (2001)
  • Zones de grande valeur de conservation adjacentes à la réserve de parc national Nahanni (2001)
  • Déclaration d'intégrité écologique de la réserve de parc national Nahanni (2001)
  • Historique des incendies de la réserve de parc national Nahanni et des environs (2002)
  • Relevé transfrontalier des ours grizzlis dans la réserve de parc national Nahanni (2002-2003)
  • Contrôles géologiques de la répartition et de la chimie des sources thermales des monts Mackenzie (2003)
  • Situation de l'aster à Nahanni (2003)
  • Relevé préliminaire des macro-invertébrés de plusieurs sources thermales dans la réserve de parc national Nahanni ou à proximité de celle-ci, Territoires du Nord-Ouest (2003)

Utilisation des résultats des études scientifiques et des programmes de recherche
Ces programmes de recherche et de surveillance font partie du cadre de gestion adaptative utilisé pour la gestion de la réserve de parc national Nahanni. En 1984, la description et l'analyse des ressources (DAR) ont permis de compiler les données biophysiques existantes sur le secteur en une seule source complète avec des chapitres portant sur la géologie, l'hydrologie, la faune, la végétation, les ressources culturelles et d'autres sujets. Bien que certains aspects de la DAR nécessitent une mise à jour, le document demeure une source de référence extrêmement précieuse.

Grâce à l'élaboration d'une énoncé d'intégrité écologique du parc, en collaboration avec les Premières nations Deh Cho, les données de la recherche et de la surveillance antérieures ont été utilisées pour établir les priorités des futurs programmes de recherche et de surveillance. Ces priorités feront l'objet d'un examen au besoin. L'orientation de l'énoncé d'intégrité écologique a été incorporée à l'élaboration du nouveau plan de gestion du parc.

Des études spécifiques sont entreprises, car des lacunes des données critiques sont identifiées et/ou des possibilités se présentent pour une recherche coopérative avec les partenaires. Les résultats des programmes de recherche et de surveillance sont examinés en coopération avec les Premières nations Deh Cho; s'il y a lieu, des options de gestion sont préparées et évaluées, et les mesures nécessaires sont prises. En grande partie, la recherche antérieure du parc a contribué à la détermination de zones de grande valeur de conservation adjacentes au parc (2001), et elle a été soumise au processus du Deh Cho, le véhicule des négociations pour la gestion des terres et des ressources et pour le gouvernement dans la région Deh Cho. Les champs d'intérêt découlant de ce travail ont obtenu une grande considération dans la négociation d'un retrait provisoire des terres grâce au processus du Deh Cho.

Les résultats de la recherche actuelle et à venir continueront d'être utilisés pour déterminer la planification des zones prioritaires de conservation dans les environs de la réserve de parc national Nahanni ainsi que pour la gestion courante du site.
 

Rôle de la désignation de SPM dans la conception des études scientifiques et des programmes de recherche
La désignation comme site du patrimoine mondial a joué un rôle très limité dans la conception des programmes de recherche. En majeure partie, la recherche sur les canyons et les zones karstiques a été entreprise avant la désignation (et a fourni la justification de cette désignation). La recherche subséquente a été entreprise sur les sources thermales et d'autres sites mentionnés dans la désignation, mais la désignation de site du patrimoine mondial n'a généralement pas été un facteur dans la sélection des sujets ou des sites de recherche.
 

ÉDUCATION, INFORMATION ET RENFORCEMENT DE LA SENSIBILISATION
4p Plaque de SPM au site

Il y a une plaque sur place indiquant qu'il s'agit d'un site du patrimoine mondial.
 

4q Utilisation du logo de la CPM dans toutes les publications
Le logo de la Convention du patrimoine mondial figure sur toutes les publications du site.
 

4r Programmes éducatifs pour les établissements scolaires
Il existe des programmes éducatifs sur les valeurs patrimoniales du site destinés aux établissements scolaires.
Description des programmes éducatifs
Les programmes éducatifs ne sont pas associés spécifiquement au programme du patrimoine mondial, mais les valeurs patrimoniales des sites sont souvent le sujet des programmes. Il existe un module du programme territorial élaboré en coopération avec la réserve de parc national Nahanni qui utilise le parc comme étude de cas pour la planification et l'établissement des aires protégées. Certaines des valeurs du patrimoine mondial (par exemple les paysages karstiques) sont incluses comme des aspects à considérer pour la conception d'une aire protégée.
 

4s Manifestations spéciales et expositions
Il n'existe pas de manifestations spéciales ni d'expositions sur les valeurs patrimoniales du site.
 

4t Équipements, centre d'accueil, musée, sentiers, guides et matériel d'information
Une exposition didactique sur le parc est située au centre d'information aux visiteurs à Fort Simpson. De plus, il y a une réception et un présentoir de brochures dans le bureau du parc à Fort Simpson. C'est là que les visiteurs se présentent pour inscrire leur voyage dans le parc.

Des expositions didactiques sont situées à Rabbitkettle et aux chutes Virginia (Nailicho). Les expositions présentent du matériel d'interprétation sur les caractéristiques naturelles et culturelles de la région ainsi que de l'information sur la sécurité des déplacements et les règlements du parc.

Des séances de formation sur l'information et l'interprétation sont présentées aux guides commerciaux et aux entreprises et résidants locaux.

Des randonnées d'interprétation guidées aux chutes Virginia (Nailicho) sont offertes chaque jour aux usagers de la rivière et aux usagers de jour. Les chutes Virginia (Nailicho) est le seul endroit du parc où les visiteurs de jour sont autorisés. Des interprètes Dene locaux offrent des programmes de feux de camp en soirée sur la culture et les traditions des Dene aux usagers de plus de 24 heures.

Des randonnées éducatives guidées sont également offertes chaque jour, du lac Rabbitkettle jusqu'aux monticules de tuf calcaire. Le personnel du parc doit accompagner tous les visiteurs à ces monticules, car ils constituent une aire de préservation spéciale de zone 1 du parc.

Les publications disponibles comprennent une brochure sur le parc, un guide d'interprétation, un guide de visite de la rivière Nahanni, un guide de visite de la rivière Flat, des fiches d'information et un site web. Des brochures sur les site du patrimoine mondial et les rivières du patrimoine canadien sont également disponibles.

Plusieurs livres sont publiés sur Nahanni, dont « Nahanni River Guide », « Nahanni : River of Gold... River of Dreams », « Nahanni Portfolio ».
   

4u Rôle de la désignation de SPM dans les activités d'éducation, d'information ou de sensibilisation
Le logo du site du patrimoine mondial et l'information sur la désignation du site sont inclus dans les kiosques d'information, les brochures sur le parc, le guide d'interprétation, les guides touristiques et le site web comme moyens de promotion et d'éducation, on parle également du statut de site du patrimoine mondial lors des randonnées éducatives guidées afin de promouvoir l'importance du parc au plan mondial.
 

Haut de la page

5 FACTEURS AFFECTANT LE BIEN

5a Pressions dues au développement
Exploration et exploitation minières
L'exploitation minière continue d'être une préoccupation en raison des deux mines jouxtant les limites du parc et situées en amont. Bien que les deux mines ne soient pas actuellement en exploitation, il existe un potentiel d'impacts environnementaux négatifs attribuables aux activités antérieures et futures. La qualité de l'eau pose problème pour deux cours d'eau différents situés à proximité des mines. On envisage d'ouvrir une route d'hiver abandonnée donnant accès à une des mines, ce qui pourrait entraîner la dégradation de secteurs comme celui du karst de Nahanni-Nord, reconnu comme un des meilleurs exemples de topographie karstique au monde, et dont l'inclusion dans le parc est proposée depuis longtemps.

Les aménagements miniers - bassins de décantation existants, exhaures de formations rocheuses acides, installations de traitement des eaux usées, parc de stockage des années 1980 - ainsi que les déversements (dont le plus récent a eu lieu en 2002) et les produits chimiques (cyanure et BCP) stockés sur place peuvent avoir des incidences sur la qualité de l'eau. La qualité de l'eau est un sujet de préoccupation parce que les mines sont situées sur des affluents directs de la Nahanni-Sud. Au moment de l'inscription, la qualité de l'eau n'avait pas été retenue comme valeur du patrimoine mondial, mais elle demeure essentielle à l'intégrité globale du parc et à ses nombreuses valeurs du patrimoine mondial.

L'impact du projet de construction de routes dans un terrain karstique constitue une autre préoccupation. Étant donné que les travaux de construction dans des paysages karstiques comportent toujours des risques et endommagent le terrain, ils peuvent contaminer les eaux souterraines et avoir des répercussions sur la qualité de l'eau.

De plus, les sites miniers peuvent avoir des impacts considérables sur la faune transfrontalière, notamment sur le grizzli et le mouflon de Dall; on a déjà constaté l'accoutumance de certaines de ces espèces fauniques. Les impacts de l'activité minière sur l'omble à tête plate représentent un autre sujet de préoccupation, puisque le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada juge prioritaire de l'inclure sur la liste des espèces en péril. L'omble à tête plate est sensible à la perturbation industrielle et se reproduit dans les tributaires du ruisseau Prairie, entre autres dans ceux qui bordent la route projetée dans le karst du Nord.

La réserve de parc national Nahanni continue d'établir des données de base pour la surveillance de la qualité de l'eau et travaille à l'établissement d'un protocole de surveillance pour détecter tout changement à la qualité de l'eau attribuable aux activités humaines. Toutefois, ce processus a été lent en raison du manque de ressources financières ou humaines pour le mettre en oeuvre. Le parc continuera de participer au processus d'évaluation environnementale afin d'encourager des pratiques exemplaires et de limiter et d'atténuer les impacts environnementaux éventuels. Des rapports de suivi réactif ont été présentés au Comité du patrimoine mondial en 2001, 2002, 2003 et 2004.

Autres concessions minières - De tout temps, le bassin hydrographique supérieur de la Nahanni-Sud a fait l'objet d'exploration minière ou d'autres projets, mais la plupart n'ont jamais dépassé les étapes préliminaires. Récemment, on y a entrepris des travaux de jalonnement ou d'exploration à au moins trois endroits à l'extérieur des limites du parc.

Exploration pétrolière et gazière
À l'extrémité est de la réserve de parc national Nahanni, un nombre croissant de travaux d'exploration pétrolière ont été menés, entre autres profils sismiques, prospection sismique (au sol et en hélicoptère) et levés gravimétriques par hélicoptère. Bien que ces activités soient interdites dans le parc, certaines se sont déroulées dans des zones de grande valeur de conservation adjacentes au parc. Les préoccupations à court terme comprennent les impacts éventuels sur la faune frontalière (mouflon de Dall et caribou des bois) ainsi que sur le poisson ou la qualité de l'eau aux passages de cours d'eau et les déversements possibles. Les préoccupations à long terme englobent le nombre accru de chasseurs ayant accès aux populations fauniques et, le fait que les résidants locaux disposant d'un revenu plus élevé pourraient se rendre plus souvent dans le parc et s'adonner à des activités de récolte traditionnelles. Lors des évaluations environnementales, la réserve de parc national Nahanni retient son statut de site du patrimoine mondial comme un facteur clé pour justifier ses interventions et ainsi favoriser des pratiques exemplaires et limiter et atténuer les impacts environnementaux éventuels.

Afin de régler ces problèmes et ceux mentionnés en 3b et 4f, Parcs Canada et les Premières nations Deh Cho collaborent en vue d'agrandir le parc. Des recherches sont en cours pour identifier les secteurs à grande valeur et les secteurs au potentiel énergétique et minier.
 

5b Contraintes liées à l'environnement
Le changement climatique représente une pression environnementale éventuelle étant donné que la modélisation récente indique que les impacts les plus probables du changement climatique dans les environs de la réserve de parc national Nahanni augmentent suite à la fréquence et à l'intensité des incendies de forêt. Des changements importants du régime d'inflammabilité pourraient aussi affecter les groupements de végétation et les populations fauniques qui sont notés dans les valeurs du patrimoine mondial du parc. Le parc surveille actuellement le changement climatique par diverses méthodes et travaille à l'élaboration d'un moyen de surveiller les régimes d'inflammabilité.
 

5c Catastrophes naturelles et planification préalable
Puisque les valeurs du patrimoine mondial pour lesquelles la réserve de parc national Nahanni a été inscrite sur la liste sont naturelles et que certaines sont citées spécifiquement comme des processus courants, il est peu probable que des catastrophes naturelles aient un impact sur ces valeurs. L'activité sismique naturelle dans le secteur cause fréquemment des glissements de terrain mineurs qui ne sont habituellement pas d'une grande importance pour les valeurs du patrimoine mondial, mais une activité sismique majeure à l'un des sites miniers pourrait avoir des conséquences environnementales sérieuses. De plus, les activités sismiques naturelles présentent le potentiel de perturber l'hydrologie des sources thermales et, ainsi, d'en changer la nature. Ce dernier type d'activité pourrait aussi être considéré comme un changement naturel dans l'évolution du paysage et l'aspect dynamique des caractéristiques fait partie de leur valeur.
 

5d Contraintes dues aux flux de visiteurs et au tourisme
Au niveau des visites actuelles, on a noté des impacts environnementaux mineurs, mais les stratégies de gestion semblent en atténuer les effets. L'érosion des rives, l'aménagement des pistes et les déchets humains ont été constatés aux terrains de camping; les solutions de la direction ont été d'accroître l'éducation sur les méthodes de camping ayant un impact minimal, la fermeture de certains sites et la restauration passive et active des sites touchés. Un système restructuré de promenades a été élaboré aux chutes Virginia (Nailicho) pour réduire les impacts associés aux valeurs du patrimoine mondial, ce qui a nécessité une participation financière importante de l'unité de gestion. Les impacts des visiteurs sur les caractéristiques délicates des monticules de tuf calcaire des sources thermales de Rabbitkettle sont surveillés chaque année et d'autres zones fragiles au plan écologique sont fermées au public. Une augmentation des visites nécessitera une surveillance continue et des mesures de gestion adaptatives, car d'autres impacts ou le potentiel d'impacts sont notés. Les visiteurs et les récolteurs traditionnels du secteur sont conscients des activités exercées par chacun d'entre eux dans le parc et on leur demande de respecter les différences quant à la façon de l'utiliser; il y a eu peu de conflits, sinon aucun.

5e Nombre d'habitants à l'intérieur du bien, dans la zone tampon
Il n'y a aucun résidant dans la réserve de parc national Nahanni, bien que quelques résidants autochtones locaux aient des camps saisonniers dans certains secteurs pour soutenir les activités de récolte traditionnelles (pêche et chasse, principalement l'orignal). Il n'y a aucune zone tampon établie autour de la propriété.
 

5f Autres Facteurs
Sans objet

Haut de la page

6 SUIVI

DISPOSITIONS ADMINISTRATIVES CONCERNANT LE SUIVI DU BIEN
6a Programme officiel de suivi

Il existe un programme officiel de suivi pour le site.
Description du programme officiel de suivi
Les programmes de surveillance écologique (annuels à moins d'indication contraire) à la réserve de parc national Nahanni sont les suivants :

  • qualité de l'eau (paramètres physiques et chimiques, sédiments)
  • surveillance par satellite (AVHRR) de la productivité primaire
  • phénologie de la floraison et du feuillage du peuplier faux-tremble
  • fonte des glaces et des neiges au lac Rabbitkettle
  • migration des oiseaux au lac Rabbitkettle
  • colonie de maubèches des champs dans la zone alluviale de Prairie Creek
  • sites d'oiseaux nicheurs (en phase d'essai)
  • listes de contrôle des oiseaux les jours de travail sur le terrain
  • relevé des mouflons de Dall (index et composition)
  • surveillance du climat (stations météorologiques automatisées)
  • relevé des cygnes trompettes (cycle de 5 ans en coordination avec le Service canadien de la faune)
  • surveillance des oiseaux de proie (irrégulière)
  • surveillance photographique aux sources thermales Wildmint
  • surveillance de l'impact des visiteurs aux sources thermales de Rabbitkettle
  • surveillance de l'impact des visiteurs aux terrains de camping longeant la rivière Nahanni-Sud
  • surveillance des incendies de forêt et de leur étendue
  • recensement des casiers de pêche (irrégulier)
  • surveillance des observations, des rencontres et des conflits avec les ours
  • cartes d'observation de la faune, particulièrement pour les grands mammifères et les observations inhabituelles

Dans ces efforts, les partenaires sont Environnement Canada (qualité de l'eau), le Service canadien de la faune (relevé des cygnes trompettes et base de données des relevés d'oiseaux), l'université de l'Alberta (phénologie du peuplier) et la Wildlife Conservation Society (ours).

Parcs Canada surveille l'intégrité écologique des parcs nationaux et en rend compte dans le Rapport national sur l'état des aires patrimoniales protégées ainsi que dans les rapports sur l'état des parcs. De plus, les parcs nationaux sont à remanier leur programme de surveillance afin d'en améliorer la cohérence et la rigueur à l'échelle nationale.
 

INDICATEURS CLÉS PERMETTANT DE MESURER L'ÉTAT DE CONSERVATION
6b Indicateurs clés convenus

On n'a pas établi d'indicateurs clés pour mesurer l'état de conservation des valeurs patrimoniales du site.
Élaboration à venir d'indicateurs clés
Les principaux indicateurs et les objectifs de la surveillance sont inclus dans le plan de gestion du parc, mais ne sont pas axés spécifiquement sur les valeurs du patrimoine mondial identifiées en soi.
 

RÉSULTATS DES PRÉCÉDENTS EXERCICES DE SOUMISSIONS DE RAPPORTS
6c Mesures prises par l'État partie suite aux recommandations du Comité du patrimoine mondial

Parcs Canada a fait rapport sur l'état de la réserve de parc national Nahanni au Comité du patrimoine mondial en 2001, 2002, 2003 et 2004. Ces rapports ont fourni de l'information tel que demandé par le comité sur les progrès du processus du Deh Cho et les retraits provisoires de terres adjacentes au parc, et sur la situation actuelle concernant les développements dans le voisinage, notamment Prairie Creek et les exploitations minières de tungstène.

À la demande du Comité du patrimoine mondial, Parcs Canada a également préparé un rapport sur la façon dont les préoccupations et les recommandations contenues dans le rapport de l'Office d'examen des répercussions environnementales de la vallée du Mackenzie seront traitées par rapport aux impacts éventuels des activités d'aménagement sur le site du patrimoine mondial.
 

Haut de la page

7 CONCLUSIONS

VALEURS DE PATRIMOINE MONDIAL
7a Principales conclusions sur l'état des valeurs du patrimoine mondial du bien

La réserve de parc national Nahanni a été désignée pour inclusion sur la liste du patrimoine mondial selon les critères naturels du patrimoine mondial (ii) et (iii) et, dans une moindre mesure, (i) et (iv). La propriété a été inscrite sur la liste selon les critères (ii) et (iii) en 1978, avec une référence spécifique aux « phénomènes géologiques en cours et aux phénomènes naturels superlatifs » du site.

La réserve de parc national Nahanni continue de conserver et de protéger les valeurs du patrimoine mondial pour lesquelles elle a été désignée.
 

GESTION ET FACTEURS AFFECTANT LE SITE
7b Principales conclusions relatives à la gestion et aux facteurs affectant le bien

La réserve de parc national Nahanni est gérée au palier national en vertu de la Loi sur les parcs nationaux du Canada et de ses règlements (2000). Suite à des développements récents au niveau local, les Premières nations Deh Cho sont appelées à jouer un plus grand rôle au plan de la gestion du parc. Un nouveau plan directeur est entré en vigueur en avril 2004. Des stratégies de gestion des visiteurs sont en place, un programme actif de recherche et de surveillance est en cours, et l'interprétation du parc constitue une priorité fondamentale. L'intégrité du site demeure élevée, bien que le développement, surtout l'exploration minière et pétrolière près des limites, représentent des menaces éventuelles.
 

PROPOSITION D'ACTION(S) FUTURE(S)
7c Actions futures approuvées

On continue d'élaborer une formule de gestion accordant un plus grand rôle aux Premières nations Deh Cho et comportant des possibilités à l'échelle locale en matière d'économie et d'emploi.
Des stratégies visant à améliorer les perspectives locales en matière d'économie et d'emploi, y compris la formation du personnel recruté sur place, sont à l'étude.

La promenade et les installations du terrain de camping des chutes Virginia (Nailicho) ont été reconstruites. Des entreprises et des particuliers autochtones ont obtenu bon nombre des marchés liés à ces travaux.

Le projet d'agrandissement du parc pourrait aboutir à la protection accrue des écosystèmes du parc.
 

INSTITUTION(S) RESPONSABLE(S) DE LA MISE EN OEUVRE)
7d Institution(s) responsable(s) de la mise en oeuvre des actions

Nom de l'institution : Parcs Canada
Nom : Blyth, Chuck
Titre : Directeur, Réserve de parc national Nahanni
Adresse : C.P. 348
Ville : Fort Simpson, Territoires du Nord-Ouest
Code postal : X0E 0N0
Téléphone : 867 695-3151
Télécopieur : 867 695-2446
Courriel : chuck.blyth@pc.gc.ca
 

ÉCHÉANCIER DE MISE EN OEUVRE
7e Échéancier de mise en oeuvre des actions

Les mesures décrites sont déjà en cours; les dates d'achèvement ne sont pas connues. Les travaux relatifs à l'agrandissement du parc se poursuivront jusqu'en 2007.
 

BESOINS D'ASSISTANCE INTERNATIONALE
7f Demandes prévues d'assistance internationale

Il n'est pas prévu de demander une assistance internationale par l'intermédiaire du Fonds du patrimoine mondial.
 

DÉCISIONS ÉVENTUELLES DU COMITÉ DU PATRIMOINE MONDIAL
7g Décisions éventuelles du Comité du patrimoine mondial

  • Modification des critères d'inscription
  • Déclaration de valeur proposée, si manquante