Rapport Périodique sur l'application de la
Convention du Patrimoine Mondial

Section II

Rapport sur l'État de conservation de
Le Vieux-Lunenburg
 

1 INTRODUCTION
 

1a État partie
CANADA
1b Nom du bien du patrimoine mondial
Le Vieux-Lunenburg
1c Coordonnées géographiques
Latitude 42°22'42" N / Longitude 64°18'34" O
1d Date d'inscription
09/12/95
1e Date d'agrandissement(s) subséquent(s)
Sans objet

1f Organisation(s) responsable(s) de la préparation du rapport

Nom de l'organisation : Town of Lunenburg
Nom : Haughn, Peter
Titre : Deputy Town Manager/Clerk
Adresse : 119 Cumberland Street, C.P. 129
Ville : Lunenburg, Nouvelle-Écosse
Code postal : B0J 2C0
Téléphone : 902 634-4410
Télécopieur : 902 634-4416
Courriel :
 

Haut de la page

2 DÉCLARATION DE VALEUR

2a Justification de l'inscription initiale
La proposition d'inscription initiale indiquait que le Vieux Lunenburg est un exemple très bien préservé des modèles de colonisation britannique du 18e siècle en Amérique du Nord et un excellent exemple de la tradition architecturale vernaculaire s'étendant sur plus de 240 ans. Le plan de la ville modèle, les formes et structures de ses bâtiments et son évolution culturelle basée sur l'industrie de construction navale et de la pêche illustrent les stades successifs de l'histoire humaine de l'Amérique du Nord.
 

2b Critères de l'inscription initiale
Critère culturel :
iv
v
Critère naturel :

 

2c Déclaration de valeur retenue
Au moment de l'inscription, le Comité du patrimoine mondial n'a pas approuvé une Déclaration de valeur.
Déclaration de valeur proposée
Le Comité a inscrit le Vieux Lunenburg sur la Liste du patrimoine mondial sur la base des critères C(iv) et C(v).

Le Vieux Lunenburg, en Nouvelle-Écosse, est un exemple remarquable et extrêmement bien préservé des modèles de colonisation et d'établissement britanniques en Amérique du Nord, et un excellent exemple d'une tradition architecturale vernaculaire s'étendant sur plus de 240 années. Par son plan de ville modèle d'une grande lisibilité, les formes de ses bâtiments et son tissu urbain, et par son évolution culturelle basée sur les industries de la construction navale et de la pêche, cet ensemble architectural illustre des stades successifs de l'histoire humaine de l'Amérique du Nord.

Le site a une valeur universelle en tant qu'illustration architecturale de stades successifs de l'histoire humaine en Amérique du Nord (iv), et en tant qu'exemple d'une culture basée sur la pêche hauturière dans l'Atlantique, qui est en train de subir des changements irréversibles (v). C'est également un exemple d'une communauté et d'un mode de vie qui étaient basés sur la pêche hauturière dans l'Atlantique et qui évoluent actuellement vers une forme qu'on ne peut encore définir complètement.

(Note : La déclaration de valeur proposée ici respecte les définitions et la numérotation des critères au moment où le site a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial. Il faudra tenir compte des changements intervenus dans les définitions et dans la numérotation des critères au moment de la présentation officielle d'une déclaration de valeur au Comité du patrimoine mondial pour approbation).
 

2d Critères ajoutés après l'inscription initiale
Depuis l'inscription originale, le Comité du patrimoine mondial n'a pas ajouté de critères additionnels à l'inscription.
 

Haut de la page

3 DÉCLARATION D'AUTHENTICITÉ/D'INTÉGRITÉ

3a Évaluation initiale d'authenticité/d'intégrité
La proposition d'inscription présentait un aperçu des points importants concernant le degré d'authenticité de Lunenburg. Le plan de Lunenburg (1753) intégrait tous les principes de la ville modèle : rues et îlots géométriquement réguliers, allocation des espaces publics, configuration des fortifications, et une distinction entre les secteurs urbains et non urbains. Sauf les fortifications, tous ces éléments survivent dans le Lunenburg d'aujourd'hui. La ville est également le foyer des plus anciennes congrégations luthériennes et presbytériennes au Canada, toutes deux ayant été fondées en 1753. Au plan économique, Lunenburg a été et demeure un centre important pour la construction navale et les industries connexes. Il s'agit de l'une des quelques communautés en Amérique du Nord où les techniques traditionnelles de construction navale existent encore.


Le stock architectural du Vieux Lunenburg est remarquablement homogène et cohérent. Plus de 95 % des bâtiments sont construits en bois, bon nombre d'entre eux appliquant la technique de construction « en coulisse » qui est peu courante en Amérique du Nord. Bien que ses styles architecturaux s'étendent sur presque toute la période de colonisation britannique dans le Canada atlantique, on constate une compatibilité d'échelle, de lieu, de bardage, et un vocabulaire architectural incluant les lucarnes écossaises et le « Lunenburg Bump », une lucarne indigène à cinq côtés.

Dans son évaluation de la proposition d'inscription, l'organisme consultatif a observé que le niveau d'authenticité est élevé pour tous les aspects ayant trait à la conservation des habitants de la ville quant à leur maison, et tient compte du soin pris pour restaurer les maisons historiques à leur état original. La configuration de la ville a changé très peu depuis 1753; seules les défenses ont été démolies. Le bois demeure le principal matériau de construction et les techniques traditionnelles ont été maintenues pour la restauration des premiers bâtiments.
 

3b Modifications importantes de l'authenticité / l'intégrité
Depuis l'inscription, on a considérablement modifié l'authenticité / l'intégrité du site.
Description des changements apportés à l'authenticité/l'intégrité
Les changements de l'authenticité et de l'intégrité visuelles ont été progressifs, mineurs et positifs. De nombreuses structures ont été rénovées. Ce faisant, la durée des structures a été grandement prolongée grâce aux améliorations aux fondations, au câblage et au bardage. Le conseil de ville et les citoyens, en élaborant la réglementation protectrice, n'avaient pas envisagé le degré auquel les nouveaux propriétaires investiraient dans leur propriété. Bien que le règlement soit en place pour les changements aux extérieurs, certains changements sont permis qui ne devraient peut-être pas être un encouragement à ajouter des lucarnes aux bâtiments qui n'en ont jamais eues, par exemple. Le plan de district pour la conservation du patrimoine (PDCP) et le règlement sont habilités par la loi sur le patrimoine de la province de Nouvelle-Écosse. Les problèmes posés par la révision du plan et du règlement se sont présentés et sont susceptibles de continuer, car tout changement est assujetti à une exigence de notification trop stricte. Par exemple, le contenu du règlement a été rédigé avec l'aide des citoyens du Vieux Lunenburg. Le processus de modification du règlement exige un avis individuel à plus de 400 propriétaires, ce qui constitue une démarche longue et encombrante.

Une importante proportion des propriétés du Vieux Lunenburg ont changé de mains en raison des augmentations élevées des prix des propriétés et des taxes suite à une augmentation des évaluations foncières depuis la désignation. Un bref examen du nombre de ventes avant et après la désignation indique une augmentation d'environ 300 % des ventes de propriétés, ce qui pourrait avoir un effet négatif à long terme sur l'authenticité du site, car sa légitimité est fortement liée au sens de la communauté à Lunenburg et aux liens solides et à long terme entre les résidants contemporains de Lunenburg et leur histoire.

Voir la section 4 de ce rapport pour consulter les détails du PDCP et du règlement.
 

Haut de la page

4 GESTION

RÉGIME DE GESTION
4a Propriété/Gestion

Gestion en vertu de mesures législatives de protection
Description : Voir la section 3b1 pour de plus amples détails.
 

4b Échelon de gestion
Local
Description : L'autorité de gestion est celle de la municipalité de Lunenburg. Voir la section 4e pour de plus amples détails.
 

4c Statut juridique
Le Vieux Lunenburg est un lieu historique national désigné qui appartient entièrement aux propriétaires, sans plan pour l'acquisition publique des propriétés privées. Il n'y a aucune propriété appartenant au fédéral dans le Vieux Lunenburg et seulement un musée appartenant à la province, le Fisheries Museum of the Atlantic.
 

4d Organisme/organismes responsable(s) de la gestion du bien

Nom de l'organisme : Town of Lunenburg
Nom : Mawhinney, Laurence
Titre : Mayor
Adresse : 119 Cumberland Street, C.P. 129
Ville : Lunenburg, Nouvelle-Écosse
Code postal : B0J 2C0
Téléphone : 902 634-4410
Télécopieur : 902 634-4416
Site web : www.town.lunenburg.ns.ca (English)
 

Nom de l'organisme : Town of Lunenburg
Nom : Haughn, Peter
Titre : Deputy Town Manager/Clerk
Adresse : 119 Cumberland Street, C.P. 129
Ville : Lunenburg, Nouvelle-Écosse
Code postal : B0J 2C0
Téléphone : 902 634-4410
Télécopieur : 902 634-4416
Courriel :
 
 

Haut de la page

4e Mesures de protection et méthodes de mise en oeuvre
Divers textes législatifs contribuent à la protection et à la gestion des ressources culturelles et naturelles du Vieux Lunenburg. Les deux principaux textes législatifs provinciaux habilitant sont le Municipal Government Act et l'Heritage Property Act. Le premier a établi un conseil pour adopter une stratégie d'urbanisme, le règlement sur l'utilisation des terres et le règlement sur les subdivisions par lesquels l'emplacement des usages, la division des terres et, dans les secteurs désignés l'apparence des structures, sont réglementés. L'Heritage Property Act a établi un conseil pour adopter un règlement sur le patrimoine grâce auquel un comité consultatif du patrimoine a été établi et qui réglemente l'apparence des propriétés qui ont été désignées individuellement par la municipalité avant l'adoption du PDCP, le règlement et les lignes directrices en 2000. L'Heritage Property Act a également prévu l'adoption du PDCP, le règlement et les lignes directrices par lesquels le conseil contrôle la démolition et l'apparence de toutes les structures du Vieux Lunenburg, ce qui agit comme une strate distincte de réglementation des propriétés désignées du Vieux Lunenburg et réglemente les propriétés désignées par la municipalité à l'extérieur du Vieux Lunenburg.
 

4f Dispositions administratives et de gestion
La ville de Lunenburg détient l'autorité de gestion. L'autorité est limitée concernant la propriété privée et l'équilibre des droits des particuliers au sein d'une communauté ainsi que la protection du patrimoine pour l'avenir.
 

4g Modifications importantes apportées au régime de gestion depuis l'inscription
Le PDCP, le règlement et les lignes directrices ont été adoptés en 2000 et augmentent considérablement la protection du site.
 

4h Plan de gestion
Il existe un plan de gestion pour le site.
Résumé du plan de gestion
World Heritage Community Strategy (R. Graham, 1998). Le but du rapport Graham était d'analyser l'impact de la désignation de site du patrimoine mondial sur la ville et les résidants, d'établir une politique générale de gestion du tourisme et d'élaborer une stratégie de gestion de la collectivité comme site du patrimoine mondial au cours des 10 à 15 prochaines années. Le rapport sert de base pour la planification du patrimoine à long terme et à fixer l'objectif pour la collectivité, y compris les recommandations relatives au plan de conservation du patrimoine et au règlement et la nécessité d'améliorer l'infrastructure (nettoyage du port, toilettes publiques, etc.).
 

RESSOURCES FINANCIÈRES
4i Budget annuel d'exploitation

Il n'y a aucun budget direct pour le site. Le seul budget de fonctionnement a trait à l'entretien habituel de l'infrastructure et des terrains municipaux faisant partie du budget de fonctionnement de la ville.
 

NIVEAUX DE DOTATION (RESSOURCES HUMAINES)
4j Niveaux de dotation
Temps plein : 0
Temps partiel : 0
Saisonnier : 0
Autre : 0

Description des employé(e)s, des compétences spécialisées et d'expertise
Il n'y a aucun employé du site autrement que ceux participant à la gestion de la ville de Lunenburg. Le coordonnateur de la planification, du développement et du patrimoine consacre environ 10 % de son temps à l'administration des contrôles du patrimoine dans le Vieux Lunenburg. Aucun temps n'est consacré à l'élaboration, à la révision et à l'examen des politiques ou à la recherche ou à la classification et à l'organisation de la documentation existante.
 

SOURCES DE COMPÉTENCES ET DE FORMATION EN MATIÈRE DE TECHNIQUES DE CONSERVATION ET DE GESTION
4k Sources d'expertise, de formation et de services spécialisés

Parcs Canada contribue à une formation limitée et le programme des biens du patrimoine du ministère du Tourisme et de la Culture de la Nouvelle-Écosse offre des services consultatifs.
 

FRÉQUENTATION
4l Statistiques disponibles sur la fréquentation

Il existe des statistiques sur la fréquentation du site.
Nombre de visites annuelles, méthodologie et tendances
En 1995, 38 480 visiteurs ont signé le livre des invités au centre d'information des visiteurs; en 2003, 50 515 visiteurs l'ont signé. On sait qu'il ne s'agit que d'une portion des visiteurs de Lunenburg. Le nombre de visiteurs augmente nettement.
 

4m Installations pour les visiteurs
La seule installation disponible est le centre d'information des visiteurs, exploité par la chambre de commerce, qui offre de l'information concernant Lunenburg et les environs de mai à octobre chaque année. Une toilette publique a été construite près du secteur riverain en 2000.
 

4n Plan de gestion du tourisme/des visiteurs
Il existe un plan de gestion du tourisme/des visiteurs pour le site.
Résumé du plan de gestion du tourisme/des visiteurs
Voir la section 4h1 pour de plus amples détails.
 

Haut de la page

ÉTUDES SCIENTIFIQUES
4o Principales études scientifiques et principaux programmes de recherche

Étude sur la conservation du patrimoine, 1996-2000.

Utilisation des résultats des études scientifiques et des programmes de recherche
L'étude sur la conservation du patrimoine a donné lieu directement à l'adoption du PDCP, du règlement et des lignes directrices par le conseil de ville de Lunenburg en 2000.

Rôle de la désignation de SPM dans la conception des études scientifiques et des programmes de recherche
L'étude sur la conservation du patrimoine est un résultat de l'inscription sur la liste du patrimoine mondial en 1994. Bien que le processus du PDCP et du règlement ait commencé avant le processus de désignation, il y a eu un effort particulier pour mettre l'accent sur les valeurs du patrimoine mondial reconnues et la communauté et pour les protéger. Le plan et le règlement réglementent l'apparence extérieure des structures.
 

ÉDUCATION, INFORMATION ET RENFORCEMENT DE LA SENSIBILISATION
4p Plaque de SPM au site

Il y a une plaque sur place indiquant qu'il s'agit d'un site du patrimoine mondial.
 

4q Utilisation du logo de la CPM dans toutes les publications
Le logo de la Convention du patrimoine mondial figure sur toutes les publications du site.
 

4r Programmes éducatifs pour les établissements scolaires
Il existe des programmes éducatifs sur les valeurs patrimoniales du site destinés aux établissements scolaires.
Description des programmes éducatifs
Un programme d'enseignement portant sur le patrimoine de Lunenburg a été élaboré en 1990 pour utilisation à l'école primaire. Le document visant différentes années scolaires, il comprend la colonisation, la pêche, l'alimentation, la culture et l'architecture. De plus, un cours d'histoire pour la 10e année a été élaboré suite à la désignation.
 

4s Manifestations spéciales et expositions
Il n'existe pas de manifestations spéciales ni d'expositions sur les valeurs patrimoniales du site.
 

4t Équipements, centre d'accueil, musée, sentiers, guides et matériel d'information
Un centre d'information des visiteurs qui présente de l'information générale est ouvert de mai à octobre chaque année. De plus, il existe un certain nombre d'initiatives privées comme des visites à pied guidées et des excursions en bateau. Il y a beaucoup d'information accessible sous la forme de brochures, de dépliants et de panneaux d'interprétation placés sur les sites et les structures.

Une trousse d'information sur le patrimoine a été préparée comme guide sur les techniques de préservation appropriées à l'intention des propriétaires, trousse qui s'adresse aux résidants du site, et non aux visiteurs.
 

4u Rôle de la désignation de SPM dans les activités d'éducation, d'information ou de sensibilisation
La désignation de site du patrimoine mondial est maintenant utilisée dans toute la documentation préparée par la ville pour le marketing de Lunenburg. Elle est également utilisée par de nombreux exploitants privés comme les propriétaires de gîtes touristiques. La désignation est utile et est utilisée comme un rappel constant que Lunenburg est considérée comme ayant une valeur universelle exceptionnelle.
 

Haut de la page

5 FACTEURS AFFECTANT LE BIEN

5a Pressions dues au développement
Les régimes de propriété changent : de plus en plus de bâtiments ont été achetés par des gens qui ne résident pas à plein temps à Lunenburg. Cela a eu des conséquences négatives pour le sens de continuité culturelle qui a contribué à la distinction du Vieux Lunenburg. Bon nombre de ces bâtiments abritaient deux ou trois logements avant leur acquisition, et ils ont été convertis en logements uniques. Il y a donc eu une diminution marquée des unités locatives disponibles dans les maisons plus anciennes, et le nombre de maisons vides pendant une bonne partie de l'année augmente. Le prix des logements a augmenté et continue d'augmenter. Les coûts de rénovation continuent également d'augmenter à cause d'une demande accrue de rénovateurs expérimentés. En même temps, de nombreux habitants de longue date se sentent obligés d'atteindre la norme d'entretien plus élevée résultant de la désignation nationale ainsi que de celle de l'UNESCO. La municipalité croit que l'incitatif fiscal de Revenu Canada accordé aux propriétaires pourrait aider à compenser ces coûts d'entretien croissants.

Le Vieux Lunenburg est unique au Canada parce que les propriétés appartiennent presque toutes à des particuliers ou à la municipalité, sans aucune présence fédérale et avec peu de présence provinciale, de sorte que les pressions pèsent entièrement sur le gouvernement local. La municipalité croit que l'inclusion d'un poste dans le budget fédéral pour les sites privés, notamment le Vieux Lunenburg, est nécessaire et permettrait à tout le moins d'établir des relations plus solides avec le personnel fédéral et celui de Parcs Canada.
 

5b Contraintes liées à l'environnement
Il y a peu de changement aux pressions environnementales. La circulation accrue, particulièrement des autobus, contribue partiellement à l'accroissement de la pollution atmosphérique.

Le volume de circulation des véhicules et des piétons durant les mois d'été engendre une demande accrue des services qui ne sont pas prévus par les résidants de Lunenburg : la réfection des trottoirs et des rues doit satisfaire à une norme supérieure à celle d'autrefois.

Avant la construction de l'usine de traitement des eaux usées cette année, le nombre de touristes augmentait la charge de pollution du port. L'augmentation du nombre de visiteurs, attribuable en partie à la désignation de site du patrimoine mondial, est au moins partiellement responsable de l'aide fédérale reçue par la ville pour l'usine de traitement.
 

5c Catastrophes naturelles et planification préalable
Aucune catastrophe naturelle ne présente une menace prévisible. Afin de se préparer aux futures menaces, la ville a amélioré sa capacité d'intervenir grâce à une formation accrue avec l'organisation des mesures d'urgence de la Nouvelle-Écosse et la préparation d'un plan de préparation d'urgence. Un certain travail a été entrepris par le gouvernement fédéral en vue d'un plan d'urgence qui serait utilisé comme un précédent pour d'autres sites patrimoniaux; ce plan n'a jamais été complété par le gouvernement fédéral.
 

5d Contraintes dues aux flux de visiteurs et au tourisme
La circulation accrue des visiteurs a eu un impact sur l'infrastructure depuis la désignation. Certaines rues sont devenues à sens unique, une étude sur le contrôle du stationnement et de la circulation a été entreprise, le parc de stationnement qui dessert le centre communautaire, l'aréna et le club de curling a été pavé. Un comité a été établi par la chambre de commerce pour examiner les problèmes de stationnement.

La stratégie de planification municipale et le règlement sur l'utilisation foncière offrent des secteurs zonés concernant l'emplacement traditionnel des utilisations dans la ville et protègent des secteurs du développement maritime constant.
 

5e Nombre d'habitants à l'intérieur du bien, dans la zone tampon
On estime que 1 000 personnes vivent dans le secteur désigné et la zone tampon et qu'environ 4 000 personnes vivent et travaillent dans le site du patrimoine mondial. Le style de vie de ceux qui y vivent à plein temps change progressivement comme dans la plupart des secteurs urbains, mais il demeure une continuité du mode de vie traditionnel. Le nombre de personnes vivant dans le Vieux Lunenburg à plein temps diminue, un nombre croissant d'habitations étant occupées en saison seulement. Les effets du tourisme saisonnier ont engendré des frustrations pour les résidants de la ville, par exemple le manque de stationnement, la pollution par le bruit et les coûts accrus des produits et services. Les valeurs croissantes des propriétés ont un impact réel et considérable sur la démographie de la collectivité.

Le rapport Graham porte sur l'impact et la gestion du tourisme pour le Vieux Lunenburg. Lorsque les ressources le permettent, la relation entre les résidants et les visiteurs devrait également être prise en compte.
 

5f Autres Facteurs
Sans objet
 

Haut de la page

6 SUIVI

DISPOSITIONS ADMINISTRATIVES CONCERNANT LE SUIVI DU BIEN
6a Programme officiel de suivi

Il n'existe pas de programme officiel de suivi pour le site.
 

INDICATEURS CLÉS PERMETTANT DE MESURER L'ÉTAT DE CONSERVATION
6b Indicateurs clés convenus

On n'a pas établi d'indicateurs clés pour mesurer l'état de conservation des valeurs patrimoniales du site.
Élaboration à venir d'indicateurs clés
Non.

RÉSULTATS DES PRÉCÉDENTS EXERCICES DE SOUMISSIONS DE RAPPORTS
6c Mesures prises par l'État partie suite aux recommandations du Comité du patrimoine mondial

Sans objet
 

Haut de la page

7 CONCLUSIONS

VALEURS DE PATRIMOINE MONDIAL
7a Principales conclusions sur l'état des valeurs du patrimoine mondial du bien

La configuration du Vieux Lunenburg demeure intacte et protégée. Le parc résidentiel a fait l'objet d'un niveau de protection accru, mais en raison de la pression du développement croissante, le PDCP, le règlement et les lignes directrices nécessitent d'être réexaminés et renforcés. Les changements à l'industrie de la pêche et à l'activité culturelle connexe mentionnés dans la mise en candidature demeurent mais n'ont pas été positifs pour la collectivité et ont conduit à des pressions de réaménagement immédiat du secteur riverain. La valeur visuelle est intacte; les valeurs communautaires sont instables et à risque sérieux.
 

GESTION ET FACTEURS AFFECTANT LE SITE
7b Principales conclusions relatives à la gestion et aux facteurs affectant le bien

Le Vieux Lunenburg continue à gérer la propriété avec des ressources et un personnel limité. En tant que gestionnaire du site, la municipalité a besoin d'aide. Tous les membres du personnel à plein temps qui s'occupent du site sont aussi chargés d'autres tâches. Afin d'améliorer la gestion, de contrôler le développement touristique et d'encourager la participation de la communauté, la municipalité croit qu'un soutien du gouvernement fédéral est nécessaire, puisque le patrimoine est une responsabilité partagée. Sans une intervention sous la forme d'un personnel expérimenté et de ressources budgétaires, il deviendra de plus en plus difficile de maintenir la gestion du site.
 

PROPOSITION D'ACTION(S) FUTURE(S)
7c Actions futures approuvées

Il y a plusieurs objectifs que la municipalité aimerait poursuivre, notamment une dotation accrue dans le domaine du patrimoine, une formation additionnelle pour le personnel en place, une amélioration des trottoirs et l'installation d'une deuxième toilette, très nécessaire, pour les visiteurs. La ville croit que l'atteinte de ces objectifs n'est possible que si le gouvernement provincial ou fédéral fournit des fonds.

Les mesures à prendre à Lunenburg doivent comprendre la prise en compte des risques pour la communauté qui vit et qui travaille dans ce site et dans les environs. Avant la désignation, cette communauté courait des risques en termes de déclin économique et de changement des valeurs culturelles à cause du déclin catastrophique de l'industrie des pêches. Actuellement, la communauté fait face à des risques à cause d'un manque de soutien du patrimoine, de changements démographiques croissants, et d'une grande dépendance envers l'industrie touristique.

Le Canada a signé la Convention du patrimoine mondial le 23 juillet 1976. À l'article 4 de cette convention, il est précisé ce qui suit : « Chacun des États parties à la présente Convention reconnaît que l'obligation d'assurer l'identification, la protection, la conservation, la mise en valeur et la transmission aux générations futures du patrimoine culturel et naturel visé aux articles 1 et 2 et situé sur son territoire, lui incombe au premier chef. »

La Convention contient également un commentaire concernant l'entretien très soigneux du site, en vue de s'assurer que l'autorité locale comprend bien la notion de « responsabilité partagée » pour les sites du patrimoine mondial.
La municipalité croit qu'elle a été et qu'elle est toujours l'autorité qui a assumé la responsabilité en vertu de l'article 4. L'État partie a contribué à un certain nombre de projets spécifiques, notamment les relevés du patrimoine et l'assainissement du port, mais la municipalité croit que le concept de « responsabilité partagée » n'a pas été pleinement accepté ni appliqué par le gouvernement du Canada.
 

INSTITUTION(S) RESPONSABLE(S) DE LA MISE EN OEUVRE)
7d Institution(s) responsable(s) de la mise en oeuvre des actions

Nom de l'institution : Town of Lunenburg
Nom : Mawhinney, Laurence
Titre : Mayor
Adresse : 119 Cumberland Street, C.P. 129
Ville : Lunenburg, Nouvelle-Écosse
Code postal : B0J 2C0
Téléphone : 902 634-4410
Télécopieur : 902 634-4416
Site web : www.town.lunenburg.ns.ca (English)
 

Nom de l'institution : Town of Lunenburg
Nom : Haughn, Peter
Titre : Deputy Town Manager/Clerk
Adresse : 119 Cumberland Street, C.P. 129
Ville : Lunenburg, Nouvelle-Écosse
Code postal : B0J 2C0
Téléphone : 902 634-4410
Télécopieur : 902 634-4416
Courriel :
 

ÉCHÉANCIER DE MISE EN OEUVRE
7e Échéancier de mise en oeuvre des actions

Actuellement, l'intervention et la planification dépendent du financement et de la disponibilité du personnel de la ville de Lunenburg. En tant qu'autorité de gestion du site, la ville veut discuter des options de planification avec les représentants appropriés du gouvernement du Canada.
 

BESOINS D'ASSISTANCE INTERNATIONALE
7f Demandes prévues d'assistance internationale

Il n'est pas prévu de demander une assistance internationale par l'intermédiaire du Fonds du patrimoine mondial.
 

DÉCISIONS ÉVENTUELLES DU COMITÉ DU PATRIMOINE MONDIAL
7g Décisions éventuelles du Comité du patrimoine mondial

  • Déclaration de valeur proposée, si manquante