Rapport Périodique sur l'application de la
Convention du Patrimoine Mondial

Section II

Rapport sur l'État de conservation de
Parc provincial Dinosaur
 

1 INTRODUCTION
 

1a État partie
CANADA
1b Nom du bien du patrimoine mondial
Parc provincial Dinosaur
1c Coordonnées géographiques
Latitude 50°44'49”N / Longitude 111°28'14”O
1d Date d'inscription
26/01/79
1e Date d'agrandissement(s) subséquent(s)
10/07/92

1f Organisation(s) responsable(s) de la préparation du rapport

Nom de l'organisation : Alberta Community Development
Nom : Landals, Archie
Titre : Director, Heritage Protection and Recreation Management Branch
Adresse : Oxbridge Place, 2ième étage, 9820-106 Street
Ville : Edmonton, Alberta
Code postal : T5K 2J6
Téléphone : 780 427-9470
Télécopieur : 780 427-5209
Courriel :

Haut de la page

2 DÉCLARATION DE VALEUR

2a Justification de l'inscription initiale
Le parc provincial Dinosaur a été mis en candidature pour ses lits de fossiles du Crétacé, ses habitats riverains et son environnement de bad-lands.

Les fossiles de dinosaures du Crétacé supérieur sont uniques quant au nombre et à la variété des spécimens de grande qualité. Soixante espèces représentant plus de 45 genres et sept familles ont été découvertes. Plus de 300 spécimens de qualité muséale ont été récupérés et sont exposés dans quelque 30 grands musées partout dans le monde.

Les habitats riverains sont un exemple exceptionnel du développement d'un complexe communautaire important dans le biome des terres à herbage semi-arides. La diversité et l'abondance des oiseaux nicheurs sont remarquables. Un certain nombre d'espèces de plantes et d'oiseaux sont rares ou à leurs limites biogéographiques.

L'environnement de bad-lands constitue une zone de caractéristiques naturelles exceptionnelles formant un paysage d'une extraordinaire beauté naturelle. Le site est un exemple exceptionnel de phénomènes géologiques naturels et de régimes d'érosion fluviale dans un environnement semi-aride.
 

2b Critères de l'inscription initiale
Critère culturel :
Critère naturel :

i
iii
 

2c Déclaration de valeur retenue
Au moment de l'inscription, le Comité du patrimoine mondial n'a pas approuvé une Déclaration de valeur.
Déclaration de valeur proposée
Le comité a inscrit le parc provincial Dinosaur en vertu des critères N(i) et N(iii).

En plus de ses paysages particulièrement spectaculaires, le parc provincial Dinosaur, situé au cœur des bad-lands de la province de l'Alberta, est le lieu de quelques-unes des plus importantes découvertes de fossiles de « l'ère des reptiles », parmi lesquels on compte environ 35 espèces de dinosaures qui ont vécu il y a quelque 75 millions d'années.

(Note : La déclaration de valeur proposée ici respecte les définitions et la numérotation des critères au moment où le site a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial. Il faudra tenir compte des changements intervenus dans les définitions et dans la numérotation des critères au moment de la présentation officielle d'une déclaration de valeur au Comité du patrimoine mondial pour approbation).
 

2d Critères ajoutés après l'inscription initiale
Depuis l'inscription originale, le Comité du patrimoine mondial n'a pas ajouté de critères additionnels à l'inscription.
 

Haut de la page

3 DÉCLARATION D'AUTHENTICITÉ/D'INTÉGRITÉ

3a Évaluation initiale d'authenticité/d'intégrité
Dans l'évaluation de la mise en candidature du parc provincial Dinosaur, l'UICN a conclu que « la zone incluse dans la soumission au patrimoine mondial comprend toute la zone requise pour maintenir l'intégrité de la proposition ».
 

3b Modifications importantes de l'authenticité / l'intégrité
Depuis l'inscription, on a considérablement modifié l'authenticité / l'intégrité du site.
Description des changements apportés à l'authenticité / l'intégrité
L'intégrité du site a été améliorée par l'expansion du site du patrimoine mondial. En 1992, le Comité du patrimoine mondial a accepté une proposition du Canada et de l'Alberta pour modifier les limites du site du patrimoine mondial. L'expansion a ajouté environ 1 700 hectares (4 200 acres) de bad-lands et de coulées présentant d'importantes strates porteuses de fossiles paléontologiques au site du patrimoine mondial. Les relations de travail plus étroites avec les propriétaires et les locataires adjacents ont aidé à minimiser l'accès public non observé aux zones éloignées du site du patrimoine mondial. Le personnel de recherche du Royal Tyrrell Museum of Palaeontology a assuré une meilleure présence dans les zones éloignées du site, aidant à minimiser la collection de fossiles non autorisée.
 

Haut de la page

4 GESTION

RÉGIME DE GESTION
4a Propriété/Gestion

Gestion en vertu de mesures législatives de protection

Gestion en vertu d'entente(s) contractuelle(s) entre l'État partie et un tiers
Description : L'ensemble du site du patrimoine mondial est sous l'autorité du Historical Resources Act qui interdit l'excavation et la collection non autorisées de fossiles. Ces portions du site du patrimoine mondial qui sont dans le parc provincial Dinosaur sont sous l'autorité du Provincial Parks Act. Les parcs provinciaux sont aménagés et maintenus a) pour la conservation et la gestion de la flore et de la faune, b) pour la préservation de secteurs et d'objets spécifiés qui sont d'un intérêt géologique, culturel, écologique ou scientifique, et c) pour faciliter leur utilisation et leur jouissance pour les loisirs en plein air. Des accords avec le Special Areas Board et l'Eastern Irrigation District sont la base de la gestion des portions du site du patrimoine mondial qui sont à l'extérieur des limites du parc provincial Dinosaur. Le Special Areas Board est une forme de gouvernement local établi en vertu de l'Alberta Municipal Government Act. Le Special Areas Board gère des grandes parcelles de prairies indigènes appartenant à l'État pour les pâturages. L'Eastern Irrigation District possède de grandes parcelles de prairie d'herbes indigènes au sud du parc provincial Dinosaur qu'il gère pour les pâturages. Les terres appartenant à ces deux entités sont incluses dans le parc et le site du patrimoine mondial en fonction d'ententes écrites avec le parc. Le Special Areas Board et l'Eastern Irrigation District se sont pleinement engagés envers la préservation du site du patrimoine mondial et des prairies indigènes environnantes.
 

4b Échelon de gestion
État/province/territoire
Description : La plupart des terres du site du patrimoine mondial sont incluses dans le parc provincial Dinosaur. Au nord du parc, le site du patrimoine mondial s'étend vers des terres administrées par le Special Areas Board susmentionné. Les terres du site du patrimoine mondial au sud du parc appartiennent et sont administrées par l'Eastern Irrigation District.
 

4c Statut juridique
La plupart des terres du site du patrimoine mondial sont incluses dans le parc provincial Dinosaur. Au nord du parc, le site du patrimoine mondial s'étend vers des terres administrées par le Special Areas Board susmentionné. Les terres du site du patrimoine mondial au sud du parc appartiennent et sont administrées par l'Eastern Irrigation District. Le Special Areas Board et l'Eastern Irrigation District administrent et gèrent le pâturage du bétail sur ces terres. Toutes les autres activités à l'intérieur du site du patrimoine mondial sont gérées par l'Alberta Community Development. Le gestionnaire du parc provincial Dinosaur est le seul contact pour toutes les questions relatives au parc et au site du patrimoine mondial.
 

4d Organisme/organismes responsable(s) de la gestion du bien

Nom de l'organisme : Alberta Community Development
Nom : Hugill, Rob
Titre : Site Manager, Dinosaur Provincial Park
Adresse : Dinosaur Provincial Park Field Station, C.P. 60
Ville : Patricia, Alberta
Code postal : T1R 1C5
Téléphone : 403 378-4342
Télécopieur : 403 378-4247
Courriel :
 
 

Haut de la page

4e Mesures de protection et méthodes de mise en oeuvre
Le Provincial Parks Act et les règlements associés ainsi que le Historical Resources Act s'appliquent aux terres du site du patrimoine mondial qui se trouvent dans le parc provincial Dinosaur. Les terres du site du patrimoine mondial à l'extérieur du parc sont protégées en vertu du Historical Resources Act. Le Provincial Parks Act ne s'applique pas à ces terres.
 

4f Dispositions administratives et de gestion
La gestion quotidienne globale et l'administration du parc et du site du patrimoine mondial sont confiées à Parks and Protected Areas Division de l'Alberta Community Development. Cultural Facilities and Historical Resources Division de l'Alberta Community Development entreprend la plupart des recherches sur les fossiles dans le parc et gère l'élément de recherche du Dinosaur Field Station. Des ententes écrites avec le Special Areas Board et l'Eastern Irrigation District constituent la base de la gestion des terres du site du patrimoine mondial qui appartiennent à ces deux entités pour le pâturage du bétail.

Une « Incise » (grande pierre portant des figures sculptées), un rare artefact culturel indigène, a été déplacé vers le parc pour assurer sa protection après que son lieu d'origine ait été converti à l'agriculture intensive. Après consultation avec la nation Siksika, l'incise a été protégée par une structure d'acier sur la Prairie Trail. Le vœu de la communauté autochtone est que la pierre soit interprétée correctement de sorte qu'elle puisse contribuer à la compréhension du public de la culture et de l'histoire autochtones.
 

4g Modifications importantes apportées au régime de gestion depuis l'inscription
Le gouvernement de l'Alberta a acquis certaines des terres du parc provincial Dinosaur qui appartenaient à l'Eastern Irrigation District. Ces terres étaient déjà dans le parc provincial et le site du patrimoine mondial et sont gérées sous l'autorité du Provincial Parks Act.
 

4h Plan de gestion
Il existe un plan de gestion pour le site.
Résumé du plan de gestion
Le plan de gestion du site du patrimoine mondial de parc provincial Dinosaur offre une vision à long terme et une orientation quotidienne pour l'intendance du parc. Le personnel du ministère a préparé le plan dans le contexte de la législation et des règlements en vigueur ainsi que de l'intention et de l'esprit de la Convention du patrimoine mondial. Il souligne le type et la portée des possibilités de loisirs en plein air et de tourisme ainsi que des installations et des services. Le plan offre une orientation concernant les programmes d'appréciation du patrimoine qui aident les Albertains et les visiteurs à comprendre et à apprécier le patrimoine naturel et culturel du parc et du site du patrimoine mondial tout en assurant sa préservation continue.

Le plan de gestion a été élaboré avec l'apport du public et il vise à offrir un examen et une révision périodiques pour refléter la pensée actuelle des Albertains sur la façon dont le patrimoine naturel et culturel sera préservé pour la présente génération et les générations à venir.

Il y a eu une mise en oeuvre courante du plan de gestion depuis les premières versions provisoires. Des plans opérationnels annuels soulignent les détails de la mise en oeuvre annuelle et des progrès en vue de la mise en oeuvre du plan de gestion.
 

RESSOURCES FINANCIÈRES
4i Budget annuel d'exploitation

602 211 $ CAN

NIVEAUX DE DOTATION (RESSOURCES HUMAINES)
4j Niveaux de dotation
Temps plein : 5
Temps partiel : 0
Saisonnier : 20
Autre : 11

Permanent :
Superviseur des opérations
Gestionnaire du bureau
Agent des services aux visiteurs
Superviseur de l'entretien
Agent de conservation

Saisonnier :
7 - Services aux visiteurs
5 - Entretien
3 - Agents de conservation
5 - Administration

Les membres du personnel des services aux visiteurs doivent posséder un baccalauréat en sciences biologiques, géologiques ou de l'environnement et plusieurs années d'expérience de l'élaboration et de la prestation de programmes d'interprétation. Ils ont une connaissance approfondie de l'histoire naturelle et de la paléontologie ainsi que de l'histoire et la préhistoire associées au parc. Tous sont d'excellents communicateurs qui possèdent une variété de compétences dans les arts de la scène (art dramatique, art vocal, mouvement, musique, rédaction de scénarios, mise en scène, costumes, décors, etc.)

Les agents de conservation possèdent un diplôme en conservation ou en gestion des ressources naturelles et une expérience dans le domaine de la gestion d'un parc. Ils doivent être accrédités en tactiques de défense et pour l'utilisation d'armes à feu.

Au printemps de 2003, le Royal Tyrrell Museum of Palaeontology comptait 11 employés travaillant au site du patrimoine mondial. Pour la majeure partie de la saison estivale, il y a 5 ou 6 employés. Ces chiffres sont assez typiques des quelques dernières années. De septembre à mars, un ou deux membres du personnel travaillent environ deux jours par semaine au Dinosaur Field Station. Les membres du personnel du Royal Tyrrell Museum of Palaeontology sont des paléontologues pleinement qualifiés ou travaillent sous la supervision de ces scientifiques.

Il y a généralement un ou deux scientifiques et étudiants visiteurs au camp à n'importe quel moment. Un programme de participation payant comprend entre 40 et 50 participants par année.
 

SOURCES DE COMPÉTENCES ET DE FORMATION EN MATIÈRE DE TECHNIQUES DE CONSERVATION ET DE GESTION
4k Sources d'expertise, de formation et de services spécialisés

Tous les membres du personnel et les participants payants associés aux fouilles et à la recherche de fossiles au site du patrimoine mondial sont sous la supervision directe du personnel du Royal Tyrrell Museum of Palaeontology. Les membres du personnel du musée sont des paléontologues très qualifiés reconnus au plan international.
 

FRÉQUENTATION
4l Statistiques disponibles sur la fréquentation

Il existe des statistiques sur la fréquentation du site.
Nombre de visites annuelles, méthodologie et tendances
Un sondage sur l'origine des visiteurs n'a pas été mené récemment. Les estimations générales sont basées sur les observations du personnel du parc. Elles indiquent que dans une proportion élevée, les visiteurs du parc viennent de l'extérieur de l'Alberta. La durée moyenne du séjour des campeurs est d'une journée et demie à deux jours. La plupart des visiteurs du parc le visitent le jour. Le ratio des visiteurs de jour aux campeurs a diminué récemment en raison de la capacité accrue de la capacité du terrain de camping du parc qui est passée de 43 à 126 places entre 1993 et 1995.

Les visites au parc sont plus nombreuses de la fin de mai à août et moins nombreuses dans les saisons intermédiaires. Au total, 84 340 personnes ont visité le parc en 2000. 61 % étaient des visiteurs de jour (51 448) et 39 % étaient des campeurs (32 892). En 2000, le terrain de camping a eu une occupation moyenne de 80 % en juillet et août. Les visites au parc ont augmenté de plus de 100 % depuis 1990 alors que 41 913 personnes avaient visité le parc au cours de l'été. Un meilleur marketing, particulièrement sur le site web du parc et le bouche à oreille continue d'augmenter la fréquentation.

Les dossiers indiquent que de mai à septembre 1980, il y a eu 34 347 visiteurs de jour et 15 621 campeurs. Les méthodes utilisées pour obtenir les données sur les visiteurs à cette époque diffèrent de celles d'aujourd'hui et une comparaison directe est impossible, particulièrement pour les visiteurs de jour. Les chiffres réels sont probablement de beaucoup inférieurs.
 

4m Installations pour les visiteurs
Les installations sont conçues pour accommoder les séjours confortables des visiteurs de trois à quatre jours. Voici ces installations :

  • Un terrain de camping de 126 places (59 avec l'électricité)
  • Un secteur d'utilisation de jour et de canotage
  • Un amphithéâtre
  • Un camp collectif
  • Cinq autobus pour les visites d'interprétation guidées dans la zone restreinte
  • Un centre de services avec restauration rapide, buanderie, toilettes et douches
  • La cabine historique John Ware présentant les expositions
  • Le Dinosaur Field Station au parc qui comprend un petit amphithéâtre et des affichages publics en plus des installations de recherche paléontologique. Les « Friends of Dinosaur » exploitent une petite librairie et une boutique de souvenirs et vendent les billets pour les visites guidées.
  • Quatre expositions paléontologiques sur place dont l'une est une maquette du lit à ossements de centrasaures.
     

4n Plan de gestion du tourisme/des visiteurs
Il existe un plan de gestion du tourisme/des visiteurs pour le site.
Résumé du plan de gestion du tourisme/des visiteurs
Un plan de développement des services aux visiteurs a été préparé pour le parc en 1985. Ce plan offrait l'orientation pour l'aménagement des sentiers, l'amphithéâtre, les visites en auto sans guide, les visites guidées en autobus et les programmes d'interprétation et d'éducation de ces installations ainsi que du Dinosaur Field Station.

Un nouveau plan a été établi qui précise l'orientation des programmes et des expositions au Dinosaur Field Station élargie, et qui prévoit la mise à jour selon les normes contemporaines des programmes d'interprétation et d'éducation.
 

Haut de la page

ÉTUDES SCIENTIFIQUES
4o Principales études scientifiques et principaux programmes de recherche

Chaque année, plusieurs projets de recherche sont entrepris au parc provincial Dinosaur. Le Royal Tyrrell Museum of Palaeontology est la principale institution de recherche travaillant dans le parc. La recherche est entreprise dans les domaines de la paléontologie, de la géologie, de la sédimentologie et de la paléobotanique. Le personnel du musée travaille dans le parc depuis la fin des années 1970. Son travail s'est grandement amélioré avec la construction du Dinosaur Field Station qui a ouvert ses portes en 1987. Le personnel du parc et le personnel du musée continuent de travailler ensemble à l'appui de leurs mandats respectifs. Une liste des publications relatives à la recherche paléontologique figure en annexe.

En 1996, le personnel du parc a entrepris des projets de recherche coopérative sur le crotale des prairies et le peuplier de Virginie. Un programme de recherche intensif de cinq ans sur le terrain a été entrepris pour établir les données de base sur les populations et le mouvement des serpents dans le parc. Bien que le programme de recherche formel soit terminé, la collecte des données pertinentes se poursuit.

La recherche sur le peuplier de Virginie porte sur des méthodes pratiques pour rehausser la régénération naturelle dans la zone des installations très utilisée, le succès ayant été minime à ce jour.

Utilisation des résultats des études scientifiques et des programmes de recherche
Les résultats de la recherche paléontologique donnent de nouveaux renseignements qui sont intégrés aux programmes d'interprétation et d'éducation ainsi qu'aux expositions au Dinosaur Field Station et au Royal Tyrrell Museum.

L'entretien des arbres au terrain de camping est important pour l'ombrage et l'esthétique ainsi que pour le mouvement de la faune le long de la rivière.

La recherche sur le crotale aide à minimiser les conflits avec les visiteurs et à réduire le nombre de serpents déplacés ou tués. L'information est utilisée pour les programmes d'éducation.

Rôle de la désignation de SPM dans la conception des études scientifiques et des programmes de recherche
En majeure partie, la recherche au parc provincial Dinosaur est axée sur les valeurs du patrimoine mondial, c'est-à-dire les fossiles. La désignation de site du patrimoine mondial a sans aucun doute augmenté l'appui du public pour l'établissement du Royal Tyrrell Museum of Palaeontology et la recherche paléontologique en Alberta et dans le site du patrimoine mondial. La collaboration internationale pour la recherche sur les fossiles peut s'être accrue suite à la désignation de site du patrimoine mondial. La recherche sur le patrimoine des dinosaures a contribué considérablement à la connaissance mondiale de la période géologique représentée dans le parc. Une liste des publications relatives à la recherche paléontologique dans le site du patrimoine mondial de parc provincial Dinosaur figure en annexe.
 

ÉDUCATION, INFORMATION ET RENFORCEMENT DE LA SENSIBILISATION
4p Plaque de SPM au site

Il y a une plaque sur place indiquant qu'il s'agit d'un site du patrimoine mondial.
 

4q Utilisation du logo de la CPM dans toutes les publications
Le logo de la Convention du patrimoine mondial figure sur toutes les publications du site.
 

4r Programmes éducatifs pour les établissements scolaires
Il n'existe pas de programmes éducatifs sur les valeurs patrimoniales du site destinés aux établissements scolaires.
 

4s Manifestations spéciales et expositions
Il n'existe pas de manifestations spéciales ni d'expositions sur les valeurs patrimoniales du site.
 

4t Équipements, centre d'accueil, musée, sentiers, guides et matériel d'information

  • Un amphithéâtre
  • Cinq autobus pour les visites d'interprétation guidées dans la zone restreinte
  • La cabine historique John Ware présentant des expositions
  • Le Dinosaur Field Station qui comprend un petit amphithéâtre et des affichages publics en plus des installations de recherche paléontologique. Les « Friends of Dinosaur » exploitent une petite librairie et une boutique de souvenirs et vendent les billets pour les visites guidées.
  • Quatre expositions paléontologiques sur place dont l'une est une maquette du lit à ossements de centrasaures.
  • Des sentiers de visites sans guide avec une signalisation et de l'information dans le bulletin du parc.
  • Des randonnées d'interprétation guidées d'environ trois heures dans les sites de fossiles de la zone restreinte du parc.
  • Le Royal Tyrrell Museum of Palaeontology à Drumheller, à environ deux heures de route du parc qui présente d'importantes expositions comprenant des fossiles provenant du site du patrimoine mondial.
  • Le bulletin du parc imprimé une fois par année.
     

4u Rôle de la désignation de SPM dans les activités d'éducation, d'information ou de sensibilisation
Le patrimoine mondial a été intégré aux expositions du Dinosaur Field Station et est un élément des programmes d'interprétation. Le patrimoine mondial est présenté sur le site web et dans les publications. Le patrimoine mondial n'a pas été utilisé comme moyen important de marketing, de promotion ou d'éducation.
 

Haut de la page

5 FACTEURS AFFECTANT LE BIEN

5a Pressions dues au développement
La seule pression du développement touchant le parc provincial Dinosaur est le développement en cours du gaz naturel. Tous les puits sont forés à l'extérieur des limites du site du patrimoine mondial. Le forage se fait dans des conditions de gel et il faut généralement quatre à cinq jours pour compléter un puits. Les têtes de puits sont basses et peintes de couleur neutre pour minimiser l'impact visuel. Aucune route ne mène aux sites des puits. On y accède par des sentiers traversant les pâturages, minimisant ainsi l'accès du public aux limites du site du patrimoine mondial. Il n'y a aucun impact direct sur les ressources en fossiles du site du patrimoine mondial.
 

5b Contraintes liées à l'environnement
Il n'existe aucune pression environnementale associée aux phénomènes géologiques dans le site du patrimoine mondial.
 

5c Catastrophes naturelles et planification préalable
Les catastrophes naturelles ne sont pas une menace aux valeurs du patrimoine mondial. Les nouvelles découvertes de fossiles sont le résultat de l'érosion qui est rehaussée par les fortes pluies. L'inondation de la rivière Red Deer est essentielle pour la régénération des forêts de peupliers de Virginie riveraines.
 

5d Contraintes dues aux flux de visiteurs et au tourisme
Le site du patrimoine mondial de parc provincial Dinosaur peut recevoir le niveau actuel des visites sans impact négatif sur les valeurs du patrimoine mondial. Les ressources les plus importantes en fossiles sont situées dans la zone restreinte (réserve naturelle) où un guide qualifié doit accompagner les visiteurs. Toutefois, il y a des impacts importants dans la zone des installations du parc qui nécessitent une attention constante. Les matières fossiles sont relativement rares dans la zone des installations parce qu'elles ont été enlevées. Puisque la surveillance de l'activité des visiteurs est difficile, l'éducation du public par les programmes d'interprétation, des imprimés et le programme de découverte de fossiles est le principal moyen de conservation. La zone des installations est importante d'un point de vue éducatif car elle illustre la nécessité de la réserve naturelle et de la réglementation de la préservation et de l'accès au parc.

Les impacts cumulatifs de la randonnée sur les formations de bad-lands, particulièrement autour du Dinosaur Field Station et du terrain de camping, donnent lieu à des sentiers profonds qui sont élargis par les forces de l'érosion. Le durcissement des pistes et des mesures de restauration ou de protection sont en cours.

Le compactage du sol et la disparition de la végétation causés par la circulation des piétons et des véhicules posent des problèmes dans le terrain de camping. La signalisation et l'éducation permettent d'obtenir la coopération et l'appui du public pour le rétablissement du sol et du couvert d'arbres dans le terrain de camping. Le stationnement des véhicules hors des places de gravier est un problème majeur que le personnel continue de surveiller.

L'enlèvement des branches et des arbres morts (par les campeurs pour les feux de camp) est découragé afin de soutenir l'habitat faunique qui demeure dans la zone des installations. L'éducation du public est un élément important de cet effort.

Avec un terrain de camping de 126 places, plusieurs feux de camp brûlent chaque soir durant la saison de pointe. De graves problèmes de fumée ont été vécus dans le passé lorsque le bois était offert sans frais ou à un prix minime. La topographie et les conditions atmosphériques locales sont propices à une faible circulation et la fumée reste fréquemment en suspens dans la vallée. La vente du bois de chauffage depuis 1996 a réduit considérablement la quantité de bois brûlé et a permis de réduire les problèmes de qualité de l'air.

Bien que les impacts dans la zone des installations n'entravent pas les valeurs des fossiles et géomorphiques du site du patrimoine mondial, ils doivent être surveillés constamment pour maintenir une expérience de grande qualité pour les visiteurs. Le maintien de cette expérience a été déterminé comme le défi le plus que le site du patrimoine mondial de parc provincial Dinosaur devra affronter dans l'avenir. À mesure que le nombre de visiteurs augmente, la demande de visites en autobus et de promenades guidées dans la zone restreinte augmente également. Avec un personnel suffisant et d'autres autobus, beaucoup plus de visiteurs pourraient circuler sur le site sans entraver les ressources en fossiles ou les phénomènes géomorphiques. Toutefois, à un certain moment, la qualité de l'expérience diminuera considérablement. Une priorité actuelle est d'examiner les options qui optimiseront le nombre de visiteurs qui peuvent visiter le site tout en maintenant une expérience d'éducation et d'interprétation de grande qualité.
 

5e Nombre d'habitants à l'intérieur du bien, dans la zone tampon
Un seul agent de conservation permanent vit sur place. Il n'y a aucun autre habitant.
 

5f Autres Facteurs
La pression la plus importante qu'affronte le site du patrimoine mondial de parc provincial Dinosaur est l'enlèvement illégal des fossiles. L'enlèvement illégal consiste en un chapardage des fossiles exposés plus petits et, moins souvent, en fouilles pour trouver des fossiles. Deux cas de fouilles ont été documentés ces dernières années. Les efforts sont accrus pour réduire l'incidence de l'enlèvement illégal de fossiles. L'éducation est accrue pour réduire le chapardage et le personnel du parc augmente les patrouilles autour des limites. Plus de membres du personnel de recherche dans les secteurs éloignés réduit les chances que les chasseurs de fossiles ne soient pas détectés. Les grands éleveurs voisins aident en signalant les activités suspectes et en contrôlant l'accès. Les numéros des plaques d'immatriculation des véhicules observés sont consignés pour référence dans l'éventualité où des fouilles non autorisées sont découvertes ultérieurement.
 

Haut de la page

6 SUIVI

DISPOSITIONS ADMINISTRATIVES CONCERNANT LE SUIVI DU BIEN
6a Programme officiel de suivi

Il existe un programme officiel de suivi pour le site.
Description du programme officiel de suivi
La surveillance des valeurs du patrimoine mondial (emplacements des fossiles) est en cours. Les carrières connues sont visitées pour découvrir de nouveaux fossiles exposés par l'érosion. Les carrières historiques ont été réinstallées et marquées. La prospection pour situer l'emplacement de nouveaux fossiles est entreprise chaque printemps. La prospection porte sur une zone géographique ou un intervalle stratigraphique particulier ainsi que dans le voisinage des carrières en exploitation. Le personnel du Royal Tyrrell Museum of Palaeontology entreprend la surveillance courante associée aux fossiles sur le site du patrimoine mondial. Le personnel du parc patrouille les limites et les emplacements accessibles.
 

INDICATEURS CLÉS PERMETTANT DE MESURER L'ÉTAT DE CONSERVATION
6b Indicateurs clés convenus

On n'a pas établi d'indicateurs clés pour mesurer l'état de conservation des valeurs patrimoniales du site.
Élaboration à venir d'indicateurs clés
Aucun indicateur clé n'est établi spécifiquement en ce moment mais le personnel et les propriétaires voisins sont constamment vigilants concernant les fouilles non autorisées et l'enlèvement des fossiles. Des efforts éducatifs sont en cours pour réduire le vol de fossiles dans les secteurs où l'utilisation publique est élevée. Dans l'avenir, les efforts viseront à réduire l'érosion et l'utilisation des pistes dans ces secteurs.
 

RÉSULTATS DES PRÉCÉDENTS EXERCICES DE SOUMISSIONS DE RAPPORTS
6c Mesures prises par l'État partie suite aux recommandations du Comité du patrimoine mondial

Aucune recommandation du Comité du patrimoine mondial n'avait été formulée au moment de l'inscription.

À la 16e session du Bureau du Comité à Paris du 6 au 10 juillet 1992, une proposition visant à modifier les limites du site du patrimoine mondial de parc provincial Dinosaur a été examinée. « Le Bureau est d'accord avec la proposition des autorités canadiennes de supprimer 423 hectares (1 045 acres) où l'exploration pétrolière et gazière aura lieu, et d'ajouter 2 133 hectares (5 271 acres) d'une plus grande valeur de conservation à ce site. En effet, la modification proposée quant aux limites du site a donné lieu à un gain net d'environ 1 700 hectares (4 201 acres) de la superficie totale de ce parc. Le Bureau a recommandé que le Comité enregistre le rapport et la carte fournis par les autorités canadiennes décrivant les limites révisées de ce SPM. » Le Comité a enregistré le rapport et la carte comme description des limites révisées du site du patrimoine mondial de parc provincial Dinosaur à la 16e session (Santa Fe, États-Unis d'Amérique, 7 au 14 décembre 1992).

Aucune recommandation spécifique n'accompagnait ce rapport.
 

Haut de la page

7 CONCLUSIONS

VALEURS DE PATRIMOINE MONDIAL
7a Principales conclusions sur l'état des valeurs du patrimoine mondial du bien

La recherche paléontologique en cours a continué de démontrer l'importance des fossiles du Crétacé supérieur et d'élargir la connaissance des environnements paléontologiques se trouvant au site du patrimoine mondial de parc provincial Dinosaur. L'intégrité du site a été rehaussée par l'expansion du site du patrimoine mondial et en établissant des relations de travail plus étroites avec les propriétaires et les locataires adjacents afin d'aider à minimiser l'accès du public sans guide dans les secteurs isolés. Le personnel de la recherche a assuré une meilleure présence dans ces secteurs, aidant ainsi à réduire la collection non autorisée de fossiles.
 

GESTION ET FACTEURS AFFECTANT LE SITE
7b Principales conclusions relatives à la gestion et aux facteurs affectant le bien

La gestion globale du site du patrimoine mondial de parc provincial Dinosaur a continué de s'améliorer depuis l'inspection. Un plan de développement des services aux visiteurs a été complété pour le parc en 1985. Un plan de gestion des ressources a été complété en 1990 et le plan de gestion générale a été mis à jour en 2003. Des ententes écrites ont été signées avec le Special Areas Board et l'Eastern Irrigation District comme base de gestion des terres du site du patrimoine mondial appartenant à ces deux entités. Il y a un effectif de gestionnaires de parcs très qualifiés, de membres du personnel pour les services aux visiteurs et de chercheurs scientifiques associés au parc.

Les installations du parc ont été élargies et améliorées avec un nouveau terrain de camping et le Dinosaur Field Station. Les programmes à l'intention des visiteurs ont été élargis avec le Dinosaur Field Station et les visites guidées en autobus. Dans l'ensemble, les visites ont augmenté, mais pas au point de causer des impacts négatifs sérieux sur les ressources du parc ou les expériences des visiteurs. Une expansion du Dinosaur Field Station est au stade de la planification et un nouveau plan de gestion des visiteurs est en voie d'élaboration pour mettre à jour la prestation des programmes à l'intention du public sur place et à l'extérieur.

La recherche scientifique dans les zones de paléontologie, de géologie, de sédimentologie et de paléobotanique est active et se poursuit. De nombreux articles relatifs à cette recherche ont été publiés.

L'aménagement en cours du gaz naturel à l'extérieur des limites du site du patrimoine mondial est géré avec soin. Des directives strictes assurent qu'il n'y a aucun impact sur les ressources en fossiles et les expériences des visiteurs.

La pression la plus importante du parc provincial Dinosaur et du site du patrimoine mondial est l'enlèvement illégal des fossiles. Une priorité est accordée à la patrouille du parc et au travail en étroite collaboration avec les propriétaires voisins pour minimiser cette pression.
 

PROPOSITION D'ACTION(S) FUTURE(S)
7c Actions futures approuvées

Installations
Une expansion du Dinosaur Field Station a été approuvée. L'expansion permettra un plus grand espace d'exposition et des possibilités éducatives relatives aux fossiles et à l'environnement du site du patrimoine mondial.

Acquisition de terres
Un échange de terres a été complété avec l'Eastern Irrigation District. La province possède maintenant environ 930 hectares (2 298 acres) qui étaient loués auparavant du Eastern Irrigation District. Ces terres font déjà partie du parc provincial Dinosaur et du site du patrimoine mondial. 725 hectares (1 791 acres)de plus de pâturage indigène ont été achetés. Ces nouvelles terres étaient ajoutées au parc le 27 juillet 2004. La gestion globale du parc et du site du patrimoine mondial sera renforcée par ces ajouts.

Plan des services aux visiteurs
Le plan des services aux visiteurs du parc et du site du patrimoine mondial a été mis à jour dans le cadre de la détermination des besoins du programme pour l'expansion du Dinosaur Field Station. Les messages du programme seront examinés et mis à jour en fonction du besoin.

Personnel
Un poste de gestionnaire du parc provincial Dinosaur a été établi et comblé en 2003. Le titulaire de ce poste exerce un niveau d'autorité supérieur à celui du gestionnaire précédent en charge du parc.

Trois nouveaux postes : un responsable de l'équipe de planification, un responsable de l'équipe de l'appréciation du patrimoine et un spécialiste de la protection du patrimoine ont été établis en 2003. Les titulaires de ces postes servent l'ensemble de la région mais leur expertise professionnelle sera offerte au parc provincial Dinosaur et au site du patrimoine mondial.

Gestion du tourisme
Une étude financée jointement avec l'Alberta Economic Development pour examiner les « pratiques exemplaires » en matière de gestion du tourisme dans les parcs très fréquentés a été complétée. L'étude a examiné les différentes possibilités en ce qui concerne la prestation de programmes de tourisme et d'interprétation de haute qualité à un grand nombre de personnes tout en préservant la ressource et l'occasion. Le parc provincial Dinosaur et le site du patrimoine mondial constituent un site d'essai-pilote. Au cours des années à venir, on cherchera à travailler avec les communautés environnantes en vue de mieux faire connaître le parc provincial des Dinosaures en tant que site du patrimoine mondial à mesure que l'agence met en oeuvre les recommandations issues de l'étude sur les pratiques exemplaires. Ces travaux serviront à mettre à jour le plan directeur du parc et du site du patrimoine mondial.

Enlèvement des fossiles
Les efforts sont accrus pour réduire l'incidence de l'enlèvement illégal de fossiles du parc provincial Dinosaur et du site du patrimoine mondial. Les efforts en éducation ont été élargis pour lutter contre le vol des fossiles et le personnel du parc entreprend des patrouilles plus fréquentes des limites. Le personnel de la recherche observe les gens qu'il voit dans les secteurs isolés du parc. Les grands éleveurs voisins aident en signalant les activités suspectes et en contrôlant l'accès aux secteurs isolés du site. Les numéros des plaques d'immatriculation des véhicules observés sont consignés pour référence dans l'éventualité où des fouilles sont découvertes.
 

INSTITUTION(S) RESPONSABLE(S) DE LA MISE EN OEUVRE)
7d Institution(s) responsable(s) de la mise en oeuvre des actions

Nom de l'institution : Alberta Community Development
Nom : Landals, Archie
Titre : Director, Heritage Protection and Recreation Management Branch
Adresse : Oxbridge Place, 2ième étage, 9820-106 Street
Ville : Edmonton, Alberta
Code postal : T5K 2J6
Téléphone : 780 427-9470
Télécopieur : 780 427-5209
Courriel :
 

ÉCHÉANCIER DE MISE EN OEUVRE
7e Échéancier de mise en oeuvre des actions

Les différentes mesures seront mises en oeuvre de façon progressive, en fonction des possibilités, au cours des cinq prochaines années.
 

BESOINS D'ASSISTANCE INTERNATIONALE
7f Demandes prévues d'assistance internationale

Il n'est pas prévu de demander une assistance internationale par l'intermédiaire du Fonds du patrimoine mondial.
 

DÉCISIONS ÉVENTUELLES DU COMITÉ DU PATRIMOINE MONDIAL
7g Décisions éventuelles du Comité du patrimoine mondial

  • Déclaration de valeur proposée, si manquante