Rapport sur les plans et les priorités 2013-2014

Section II – Analyse des programmes par résultat stratégique

Résultat Stratégique

Parcs Canada poursuit le résultat stratégique suivant :

Grâce à des expériences significatives, les Canadiens et Canadiennes ont un lien solide avec leurs parcs nationaux, leurs lieux historiques nationaux et leurs aires marines nationales de conservation. Ils jouissent de ces lieux protégés de façon à les laisser intacts pour les générations d’aujourd’hui et de demain.

La section suivante fait état des programmes qui appuient ce résultat stratégique et présente le résultat attendu, les indicateurs de rendement et les cibles pour chacune d’entre elles. Cette section expose également les moyens que Parcs Canada prendra pour atteindre ces résultats, ainsi que les ressources financières et non financières qui seront allouées à chaque programme.

Cette section fait également état des activités qui contribuent à la Stratégie fédérale de développement durable (SFDD) en utilisant les identificateurs visuels détaillés à la section I de ce plan.

Les progrès réalisés par rapport aux attentes en matière de rendement des programmes sont présentés annuellement dans le Rapport sur le rendement de l’Agence.vii Le Rapport sur l’état des lieux naturels et historiquesviii administrés par Parcs Canada peuvent aussi être consultés à la section Bibliothèque du site internet de Parcs Canadaix.

Programme 1 – Création de lieux patrimoniaux

Description de programme

Ce programme comporte la planification des systèmes, la tenue d’évaluations de faisabilité, de recherches, de consultations auprès des peuples autochtones, des intervenants et du public, la négociation avec d’autres gouvernements et organisations autochtones et l’obtention de l’approbation ministérielle, dans le but d'établir des parcs nationaux, des aires marines nationales de conservation, des lieux historiques nationaux désignés du Canada et d’autres lieux patrimoniaux. Les parcs nationaux et les aires marines nationales de conservation du Canada ainsi que les personnes, les endroits et les événements ayant une importance historique nationale pour le Canada sont des symboles à l’échelle mondiale et constituent l’essence même de la nation. La préservation du patrimoine naturel et culturel du Canada et le fait de le mettre à la disposition des Canadiens pour qu’ils le découvrent et en jouissent sont de première importance. L’établissement de lieux patrimoniaux est essentiel pour accroître la fierté, encourager l’intendance et exprimer notre identité de Canadiens, et pour susciter la participation du Canada en vue d’atteindre l’objectif partagé sur le plan international de protection et de commémoration des lieux patrimoniaux naturels et culturels les plus importants.

Ressources financières (en milliers de dollars)
Total des dépenses budgétaires (Budget principal des dépenses 2013-2014) Dépenses prévues 2013–2014 Dépenses prévues
2014–2015
Dépenses prévues
2015–2016
15 194 47 392 17 475 20 245


Ressources humaines (ETP)
2013-2014 2014-2015 2015-2016
64 63 63


Programme résultats attendus Indicateurs de rendement Cibles
Les régions sont représentées dans le réseau des parcs nationaux et celui des aires marines nationales de conservation; le réseau des lieux historiques nationaux représente l’étendue et la diversité de l’histoire du Canada. Nombre de régions naturelles terrestres représentées dans le système des parcs nationaux Augmenter le nombre de régions naturelles terrestres représentées le faisant passer de 28 en mars 2012 à 30 sur 39 d’ici mars 2015
Nombre de régions non représentées dans lesquelles des progrès ont été accomplis dans les étapes menant à l’établissement de parcs nationaux1 Faire des progrès concrets vers l’établissement de parcs nationaux dans 1 région non représentée1
Le pourcentage des commémorations annuelles pour les thèmes sous-représentés de l’histoire du Canada 33 % des commémorations annuelles le sont pour les thèmes sous-représentés de l’histoire du Canada
Nombre de régions non représentées dans lesquelles des progrès ont été accomplis dans les étapes menant à l’établissement d’aires marines nationales de conservation2 Faire des progrès concrets vers l’établissement d’aires marines nationales de conservation dans 2 régions non représentées2

1 Il s’agit de l’indicateur de rendement et de la cible du sous-programme Création et expansion des parcs nationaux de l’Architecture d’alignement de programmes de Parcs Canada (voir la Figure 4).
2 Il s’agit de l’indicateur de rendement et de la cible du sous-programme Création d’aires marines nationales de conservation de l’Architecture d’alignement de programmes de Parcs Canada (voir la Figure 4)



Thème III : Protéger la naturPoints saillants de la planification

Pour atteindre les résultats attendus, Parcs Canada prévoit mettre en œuvre les activités suivantes :

  • Établir deux nouveaux parcs nationaux dans des régions terrestres non représentées et effectuer une étude de faisabilité pour une autre parc national potentiel dans un région terrestre non représentée(identifiées à la figure 1).
  • Effectuer des études de faisabilité pour deux aires marines nationales de conservation potentielles dans les régions marines non représentées (identifiées à la figure 3).
  • Finaliser la désignation de la Réserve du parc national de l’île-de-Sable en Nouvelle-écosse en vertu de la Loi sur les parcs nationaux du Canada.
  • À l’appui d’une priorité déterminée dans le Discours du Trône de 2011, collaborer avec des partenaires et intervenants des provinces, des régions, des municipalités, des communautés autochtones et des collectivités à l’établissement d’un parc national urbain dans la vallée de la Rouge, dans la région du Grand Toronto.
  • Continuer à soutenir la Commission des lieux et monuments historiques du Canada et le Ministre dans la désignation et la commémoration de lieux, de personnages et d’événements d’importance historique nationale qui représentent l’étendue et la diversité de l’histoire canadienne.
  • Continuer à appuyer la Commission des lieux et monuments historiques du Canada et le Ministre de la désignation des phares patrimoniaux, conformément à la Loi sur la protection des phares patrimoniaux.

Programme 2 – Conservation des ressources patrimoniales

Description de programme

Ce programme comporte le maintien ou l’amélioration de l’intégrité écologique dans les parcs nationaux par la protection des ressources et des processus naturels; le maintien de l’intégrité commémorative des lieux historiques nationaux gérés par Parcs Canada et l’appui au maintien de l’intégrité commémorative de ceux gérés ou appartenant à des tiers; la protection et la gestion des ressources culturelles sous l’administration de Parcs Canada; et l’utilisation durable, du point de vue écologique, des aires marines nationales de conservation, y compris la protection des écosystèmes marins uniques. Ce programme comporte également d’assumer les responsabilités juridiques assignées à Parcs Canada en vertu de la Loi sur les espèces en péril et de la Loi canadienne sur l'évaluation environnementale. La protection de plusieurs ressources patrimoniales naturelles et culturelles spéciales du Canada permet de veiller à ce que les générations actuelles et futures profitent d’un système de lieux patrimoniaux protégés.

Ressources financières (en milliers de dollars)
Total des dépenses budgétaires
(Budget principal des dépenses 2013-2014)
Dépenses prévues 2013–2014 Dépenses prévues
2014–2015
Dépenses prévues
2015-2016
157 141 172 078 155 839 154 199


Ressources humaines (ETP)
2013-2014 2014-2015 2015-2016
990 983 985


Programme résultats attendus Indicateurs de rendement Cibles
Des mesures de gestion permettent d’améliorer les indicateurs de l’intégrité écologique dans les parcs nationaux, et l’état des ressources culturelles d’importance historique nationale dans les lieux historiques nationaux est amélioré. Le nombre de parcs nationaux avec au moins un indicateur d’intégrité écologique amélioré 20 parcs nationaux ont un indicateur d’intégrité écologique amélioré d’ici mars 2015
Le pourcentage des lieux historiques nationaux où l’état des ressources culturelles d’importance historique nationale ayant reçu une cote faible dans leur évaluation initiale s’est amélioré 60 % des lieux historiques nationaux où l’état des ressources culturelles d’importance historique nationale ayant reçu une cote faible dans leur évaluation initiale seront améliorés d’ici mars 2014


Thème III : Protéger la naturPoints saillants de la planification

Tandis que l’objectif global pour la conservation des ressources culturelles est de maintenir ou d’améliorer l’intégrité commémorative des lieux historiques nationaux administrés par Parcs Canada, l’accent sera mis sur les besoins les plus pressants des ressources disponibles. La conservation des ressources naturelles se concentrera sur les questions prioritaires en matière d’intégrité écologique où l’investissement est le plus susceptible de produire des résultats tangibles pour les Canadiens et Canadiennes.

Pour atteindre les résultats attendus, Parcs Canada prévoit mettre en œuvre les activités suivantes :

  • Continuer à relever les défis relatifs à la conservation et à démontrer des améliorations quant aux indicateurs d’intégrité écologique dans 20 parcs nationaux du Canada par une gestion active et des initiatives de restauration. L’accent sera mis sur les enjeux prioritaires cernés dans les plans directeurs des parcs nationaux. Parmi les projets prévus en 2013-2014 :
    • La mise en place d’une zone de passage de la faune dans le parc national Kootenay pour limiter les collisions entre les véhicules et celle-ci et également améliorer la connectivite du paysage. L’efficacité de la nouvelle infrastructure sera surveillée, et les plantes envahissantes seront contrôlées sur les sites perturbés. En outre, le projet prévoit la participation des camionneurs dans l’enregistrement de la mortalité de la faune en bordure de route, l'ajout de nouveau contenu sur le site internet du parc, ainsi que des programmes de théâtre d’interprétation et de panneaux d’interprétation dans le cadre d’une mise à jour des aires de fréquentation diurne.
    • La gestion des orignaux surabondants et la restauration du sapin baumier permettra d’assurer la régénération des forêts de sapin baumier au sein du parc national Terra Nova. L'utilisation de brulages dirigés et de techniques de sylviculture seront aussi mise en œuvre pour maintenir et restaurer les forêts d’épinettes noires. Des forêts saines dans le parc sont cruciales pour la protection de l’habitat du caribou des bois et d’autres espèces en péril. Ces activités sont intégrées avec un programme de sensibilisation et d’engagement des intervenants et partenaires afin d’accroitre la connaissance sur l’environnement naturel du parc, le lien étroit entre la santé des forêts et les expériences des visiteurs, et la nécessité de protéger les écosystèmes forestiers.
  • Élaborer des plans d’action pour les aires patrimoniales protégées avec cinq ou plus espèces en péril en utilisant une approche multi-espèces. Ces plans d’action serviront à concentrer les efforts de conservation sur les espèces les plus prioritaires et sur les meilleures possibilités de résultats au niveau de la conservation.
  • Élaborer un cadre stratégique national pour établir les bases de la réglementation, du zonage, de la surveillance et de la production de rapports et pour guider la gestion des activités dans les aires marines nationales de conservation, ainsi que de leur utilisation, de façon écologique et durable, d’ici la fin de 2013-2014.
  • Continuer à travailler à la réintroduction des feux de forêt utilisés comme processus écologique nécessaire pour la préservation ou le rétablissement de l'intégrité écologique dans les parcs nationaux. Parcs Canada procédera à des brûlages dirigés, réduira la végétation inflammable et, au besoin, gérera des incendies de forêt. Toutefois au cours des prochaines années, la gestion des incendies sera probablement plus difficile à cause de l'accroissement prévu du nombre et de l'intensité des feux de forêt selon les modèles climatiques actuels.
  • Mettre en œuvre un programme intitulé « Comprendre les changements écologiques liés au climat dans le Nord du Canada » grâce à un financement de 2,41 millions de dollars réparti sur cinq ans (de 2011-2012 à 2015-2016) et reçu par l’entremise du Programme de la qualité de l'air. Dans le cadre de ce programme, l’Agence utilisera un ensemble de techniques de télédétection et travaillera en collaboration avec les conseils de cogestion du parc pour évaluer dans quelle mesure les changements liés au climat peuvent avoir des répercussions sur l'intégrité écologique et l'utilisation traditionnelle des terres dans les parcs nationaux du Nord.
  • Entreprendre des activités d’atténuation des risques (activités d'assainissement et/ou de gestion des risques) pour une quarantaine de sites contaminés fédéraux de priorité élevée, d’ici la fin de 2013-2014, afin de réduire les risques qui menacent la santé humaine et l'environnement, au moyen d'un financement de 9,1 millions de dollars réparti sur trois ans (de 2011-2012 à 2013-2014) dans le cadre du Plan d'action pour les sites contaminés fédéraux.
  • Renouveler le cadre stratégique de la gestion des ressources culturelles au niveau national pour mieux identifier et résoudre les problèmes les plus critiques liés aux ressources culturelles, à l’appui d’un processus d’établissement de priorités et de prise de décision.
  • Mettre l’accent sur le travail le plus urgent sur les principaux bâtiments qui sont des ressources culturelles sur des lieux historiques nationaux administrés par l’Agence. Un exemple d’un projet devant être achevé en 2013-2014 est le travail de conservation du lieu historique national du Canada du Fort-Mississauga, pour stabiliser la tour, la poterne, les poudrières et autre ressources.
  • Administrer le Programme de partage des frais des lieux historiques nationaux du Canada afin de soutenir la protection des lieux historiques nationaux qui n’appartiennent pas à l’Agence. Le programme continuera d’offrir un financement aux organisations à but non lucratif pour qu’elles réalisent des projets de conservation dans leur lieu historique national. On trouvera de l’information supplémentaire sur ce programme à la section III, dans le tableau Renseignements sur les programmes de paiements de transfert.

Thème III : Protéger la naturCible SFDD dirigée par Parcs Canada

Objectif SFDD Indicateur de rendement Cible SFDD
Objectif 6 : Écosystème/Habitat Conservation et Protection

Préserver les écosystèmes productifs et résilients ayant la capacité de se rétablir et de s’adapter, et de protéger les zones de façon à les laisser intacts pour les générations présentes et futures.
Pourcentage des écosystèmes ou la majorité des composantes de l’écosystème sont évalués comme étant en bonne santé. Objectif 6.2 : Les écosystèmes et habitats-
Habitat protégé par le parc


Maintenir ou améliorer l’intégrité écologique globale dans tous les parcs nationaux de Mars 2008 à Mars 2013.

Remarque : En 2013-2014, le gouvernement finalisera le deuxième cycle de trois ans de la SFDD (2013-2016), qui servira de base pour les rapports de fin d’année en 2013-2014.

Programme 3 – Appréciation et compréhension du public

Description de programme

Ce programme vise à accroître la compréhension, l'appréciation, l'appui et l'engagement des Canadiens à l'égard du patrimoine naturel et historique des lieux administrés par Parcs Canada. Pour ce faire, Parcs Canada rejoint les Canadiens dans leurs vies quotidiennes lorsqu’ils sont dans leurs communautés grâce à des initiatives pertinentes et efficaces de communication et d’éducation du public en diffusion externe, et encourage l'engagement des intervenants et des partenaires dans le développement et la mise en œuvre de l’orientation future de l’Agence.

Ressources financières (en milliers de dollars)
Total des dépenses budgétaires
(Budget principal des dépenses 2013-2014)
Dépenses prévues 2013–2014 Dépenses prévues
2014–2015
Dépenses prévues
2015-2016
39 473 39 963 39 030 38 011


Ressources humaines (ETP)
2013-2014 2014-2015 2015-2016
373 370 370


Programme résultat attendu Indicateurs de rendement Cibles
Les Canadiens et Canadiennes apprécient la valeur significative des lieux patrimoniaux administrés par Parcs Canada et appuient leur protection et leur mise en valeur. Le pourcentage de Canadiens et Canadiennes qui apprécient la valeur significative des lieux patrimoniaux administrés par Parcs Canada 60 % de Canadiens et Canadiennes apprécient la valeur significative des lieux patrimoniaux administrés par Parcs Canada, d’ici mars 2014
Le pourcentage de Canadiens et Canadiennes qui appuient la protection et la mise en valeur des lieux patrimoniaux administrés par Parcs Canada 80 % de Canadiens et Canadiennes appuient la protection et la mise en valeur des lieux patrimoniaux administrés par Parcs Canada, d’ici mars 2014


Thème III : Protéger la naturPoints saillants de la planification

Pour atteindre le résultat attendu, Parcs Canada prévoit mettre en œuvre les activités suivantes :

  • Entreprendre des initiatives de sensibilisation ciblées particulièrement dans les grandes régions métropolitaines comme Montréal, Toronto et Vancouver, où un grand nombre de néo-Canadiens et de jeunes sont présents. Les activités clés comprennent : la diffusion et de nouvelles initiatives par le biais des nouveaux médias, des évènements spéciaux et des activités en diffusion externe, et également l’intégration d’expériences de Parcs Canada dans les programmes visant les nouveaux citoyens.
  • Continuer à investir dans les médias sociaux et le renouvellement du site internet pour permettre aux Canadiens et Canadiennes d’interagir plus facilement avec Parcs Canada.
  • Offrir des possibilités pour les jeunes et jeunes adultes d’interagir avec des membres de l’équipe de Parcs Canada et des lieux assurant une croissance future dans l’appui à Parcs Canada et à la sensibilisation à la nature et à l’histoire du Canada. Les activités clés comprennent l’accès aux endroits de Parcs Canada grâce à Mon Passeport Parc, grâce au Programme des jeunes ambassadeurs de Parcs Canada du duc et de la duchesse de Cambridge, le partage, entre jeunes, d’expériences vécues dans ces endroits et des partenariats avec des organisations jeunesse encourageant de faire l’expérience et d’apprendre au sujet de l’histoire du Canada et de ses précieux endroits naturels.
  • Accroître les possibilités pour les Canadiens et Canadiennes ainsi que les organisations canadiennes de s’impliquer davantage avec Parcs Canada dans une variété d’activités qu’ils considèrent significatives et pertinentes, y compris la célébration et la commémoration d’anniversaires nationaux importants.
  • Identifier au cours des deux prochaines années, les principaux domaines stratégiques pour faire progresser l’établissement de relations avec les peuples autochtones (Premières Nations, Inuits et Métis) afin de promouvoir l’inclusion des voix autochtones dans tous les aspects de la protection et de la présentation des lieux patrimoniaux du Canada.

Programme 4 – Expérience du visiteur

Description de programme

Ce programme appuie les occasions offertes à environ 20 millions de visiteurs Canadiens et étrangers qui visitent les parcs nationaux, les lieux historiques nationaux et les aires marines nationales de conservation du Canada chaque année. L’expérience du visiteur est la somme totale des interactions personnelles d’un visiteur avec le lieu patrimonial protégé, qui l’aide à comprendre l’endroit et à s’en rapprocher. L’expérience du visiteur commence par la sensibilisation au lieu, suivie par la planification, le voyage et l’accueil et l'orientation à l’arrivée. Une fois sur place, le visiteur peut participer à des activités récréatives et à des activités d’interprétation, utiliser les types d’hébergement, les sentiers, les installations, les services et d’autres éléments connexes. Ceci est ensuite suivi du départ et de la relation permanente après la visite. Les investissements réalisés dans les différentes étapes du cycle de l’expérience du visiteur favorisent les occasions d’apprentissage et d’appréciation, créant ainsi un sentiment d’attachement personnel à l’égard du lieu et favorisant le maintien de la pertinence des lieux patrimoniaux protégés du Canada aux yeux des Canadiens et Canadiennes.

Ressources financières (en milliers de dollars)
Total des dépenses budgétaires
(Budget principal des dépenses 2013-2014)
Dépenses prévues 2013–2014 Dépenses prévues
2014–2015
Dépenses prévues
2015-2016
226 351 235 484 236 799
240 380


Ressources humaines (ETP)
2013-2014 2014-2015 2015-2016
2 090
2 009
2 018


Programme résultat attendu Indicateurs de rendement Cibles
Les visiteurs aux endroits faisant l’objet d’un sondage éprouvent un sentiment d’attachement personnel aux lieux visités. En moyenne, le pourcentage de visiteurs qui considèrent le lieu significatif pour eux En moyenne, 85 % des visiteurs à tous les endroits faisant l’objet d’un sondage considèrent le lieu significatif
En moyenne, le pourcentage de visiteurs qui sont satisfaits et en moyenne, le pourcentage qui sont très satisfaits de leur visite En moyenne, 90 % des visiteurs aux endroits faisant l’objet d’un sondage sont satisfaits et en moyenne, 50 % des visiteurs sont très satisfaits de leur visite


Thème III : Protéger la naturPoints saillants de la planification

L’objectif principal du plan de l’expérience du visiteur de Parcs Canada est de créer un sentiment d’attachement personnel entre les Canadiens et les Canadiennes et leur patrimoine naturel et culturel. Cela implique la poursuite d’une augmentation significative des visites et des revenus leur étant reliées, pour créer des liens entre les Canadiens et les Canadiennes et les endroits de Parcs Canada, pour renforcer la position de l’Agence, grâce à des partenariats, en tant que contributeur économique clé dans des communautés à travers le pays, et accroître la promotion pour maintenir et augmenter la base de revenus de Parcs Canada pour appuyer son mandat. Les aménagements permettant aux visiteurs de vivre une expérience enrichissante et de générer des revenus représentent environ le tiers des biens de Parcs Canada.

Pour atteindre le résultat attendu, Parcs Canada prévoit mettre en œuvre les activités suivantes :

  • Cibler les marchés clés nationaux à travers des promotions et des nouvelles expériences pour les visiteurs. Des expériences comprenant Xplorateurs de Parcs Canadax pour les enfants, les évènements Initiation au campingxi pour la population urbaine et les néo-Canadiens et diverses options d’hébergement pour les jeunes familles (par exemple des yourtes, des tentes 4 saisons et des prêt-à-camper).
  • Faciliter la planification de voyage en offrant des outils en ligne plus conviviaux pour planifier et réserver, et en améliorant la promotion croisée des lieux de Parcs Canada.
  • Soutenir la Stratégie fédérale en matière de tourisme du Canada en faisant la promotion d’expériences authentiques pour les visiteurs et en favorisant le tourisme et le développement économique local à l’intérieur et autour des lieux de Parcs Canada.
  • Capitaliser sur la commémoration, par le gouvernement du Canada, du 200ème anniversaire de la guerre de 1812, et du 300ème anniversaire de la fondation de l’île- Royale, maintenant l’île du Cap-Breton, ayant Louisbourg comme capitale, pour attirer un plus grand nombre de visites.

Programme 5 – Infrastructure des lotissements urbains et routes de transit

Description de programme

Ce programme comporte la gestion, le fonctionnement et la prestation de services municipaux à cinq lotissements urbainsxii au sein des parcs nationaux du Canada. Il comporte également l’exploitation d’autoroutesxiii et de voies d’eau provinciales et interprovincialesxiv qui relient les collectivités et traversent les parcs nationaux et les lieux historiques nationaux.

Ressources financières (en milliers de dollars)
Total des dépenses budgétaires
(Budget principal des dépenses 2013-2014)
Dépenses prévues 2013–2014 Dépenses prévues 2014–2015 Dépenses prévues 2015-2016
93 212 135 512 88 212 88 224


Ressources humaines (ETP)
2013-2014 2014-2015 2015-2016
250 250 250


Programme résultats attendus Indicateurs de rendement Cibles
L’état de l’infrastructure contemporaine des lotissements urbains et des voies navigables est maintenu ou amélioré, et les routes de transit sont ouvertes à la circulation. Le pourcentage des biens contemporains des lotissements urbains dont l’état est maintenu et le pourcentage des biens contemporains des lotissements urbains cotés faibles ou passables dont l’état est amélioré La cote de l’état de 75 % des biens contemporains des lotissements urbains est maintenu et la cote de l’état de 10 % des biens cotés faibles ou passables en mars 2010 est amélioré d’ici mars 2015
Le pourcentage des biens contemporains des voies navigables dont l’état est maintenu et le pourcentage des biens contemporains des voies navigables cotés faibles ou passables dont l’état est amélioré La cote de l’état de 75 % des biens contemporains des voies navigables est maintenu et la cote de l’état de 10 % des biens cotés faibles ou passables en mars 2010 est amélioré d’ici mars 2015.
Le nombre de jours de fermeture des routes de transit en raison de leur état Aucune fermeture des routes de transit en raison de leur état


Points saillants de la planification

Parcs Canada est l’un des plus importants gardiens au gouvernement fédéral de biens immobiliers. Ces biens appuient le fonctionnement des 44 parcs nationaux, quatre aires marines nationales de conservation et 167 lieux historiques nationaux (incluant certains éléments des neuf canaux historiques). La diversité de son portefeuille de 15 milliards de dollars est vaste et inclus : des installations récentes de traitement des eaux usées, des barrages gérés par ordinateurs, des déversoirs historiques actionnés manuellement, des fortifications et des bâtiments historiques, des installations pour les visiteurs, des autoroutes à quatre voies et des promenades panoramiques.

Des fermetures temporaires pour des réparations d’urgence et des réductions de niveaux de service pour répondre aux préoccupations de santé et de sécurité (tels que les réductions de la charge sur les routes) sont mises en œuvre. Des fermetures complètes de certains biens pourraient être nécessaires dans un avenir proche. Parcs Canada prendra les mesures nécessaires pour garantir la sécurité du public.

Pour atteindre les résultats attendus, Parcs Canada :

  • Va poursuivre le développement de stratégies pour la gestion de biens pour orienter des prises de décisions qui contribueront à la réalisation d’un portefeuille viable de biens, à des ressources culturelles améliorées à une augmentation des visites dans les parcs nationaux, les lieux historiques nationaux et les aires marines nationales de conservation.
  • Compléter le jumelage restant (élargissement bidirectionnel), financé grâce au Plan d’action économique du Canada, de la route Transcanadienne à l’ouest de Lake Louise jusqu’à la frontière de l’Alberta et de la Colombie Britannique d’ici la fin de 2013-2014.
  • Continuer d’exécuter un programme d’inspection approfondi et faire des investissements ciblés dans l’entretien et la réhabilitation des routes, des ponts et des barrages.
  • Continuer à mettre en place le cycle d’inspection sur les lotissements urbains de cinq ans afin de déterminer les priorités d’investissement.

Services internes

Les services internes sont des groupes d’activités et de ressources connexes qui sont gérés de façon à répondre aux besoins des programmes et d’autres obligations générales d’une organisation. Ces groupes sont les suivants : services de gestion et de surveillance, services des communications, services juridiques, services de gestion des ressources humaines, services de gestion des finances, services de gestion de l’information, services des technologies de l’information, services de gestion des biens, services de gestion du matériel, services de gestion des acquisitions et services de gestion des voyages et autres services administratifs. Les services internes comprennent uniquement les activités et les ressources destinées à l’ensemble d’une organisation et non celles fournies à un programme particulier.

Ressources financières (en milliers de dollars)
Total des dépenses budgétaires
(Budget principal des dépenses 2013-2014)
Dépenses prévues 2013–2014 Dépenses prévues
2014–2015
Dépenses prévues
2015-2016
65 665 66 299
59 896
58 563


Ressources humaines (ETP)
2013-2014 2014-2015 2015-2016
511 506 507


Thème IV : Réduire l’empreinte environnementale – En commençant par le gouvernementPoints saillants de la planification

En ce qui concerne les Services internes, Parcs Canada prévoit entreprendre les activités suivantes :

  • Continuer de faire des progrès dans la mise en œuvre de la nouvelle orientation financière stratégique dans deux disciplines : les contrôles internes ainsi que la gestion des ressources financières, l’information financière et les rapports financiers. En 2013-2014, on continuera a mettre l’accent sur la mise en œuvre du plan d’action de l’Agence visant à renforcer les contrôles internes.
  • Continuer la mise en œuvre de son programme de sécurité en conformité avec la Politique du Conseil du Trésor sur la sécurité du gouvernement et l’élaboration d’un plan stratégique de gestion des urgences.
  • Poursuivre l’identification des ressources documentaires à valeur opérationnelle et des contrôles nécessaires pour faciliter le partage et la gestion efficace de l’information en conformité avec la Directive du Conseil du Trésor sur la tenue de documents.
  • Mettre l’accent sur l’élaboration d’un cadre politique de gestion des personnes tenant compte de statut d’employeur distinct de l’Agence et les facteurs opérationnels actuels. Parcs Canada continuera également de mettre en œuvre une stratégie nationale des ressources humaines, et développer des stratégies de rétention, de recrutement et d’apprentissage afin d’assurer un effectif suffisant et représentatif ayant les compétences appropriées pour exécuter efficacement le mandat. En vue soutenir ce travail, le système PeopleSoft en libre-service et les fonctionnalités en ligne avec les rapports seront mis à jour pour maximiser l’efficacité du système.
  • Réduire l’empreinte environnementale des opérations de l’Agence conformément à la Stratégie fédérale de développement durable en réalisant des progrès dans les domaines précis définis dans le tableau sur l’écologisation des opérations gouvernementales qui se trouve à la section III.


Page précédente | Table des matières | Page suivante