Plan d'entreprise de l'Agence Parcs Canada 2012-2013

Section II - Analyse des activités de programmes par résultat stratégique

Parcs Canada poursuit le résultat stratégique suivant :

Grâce à des expériences significatives, les Canadiens et Canadiennes ont un lien solide avec leurs parcs nationaux, leurs lieux historiques nationaux et leurs aires marines nationales de conservation. Ils jouissent de ces lieux protégés de façon à les laisser intacts pour les générations d'aujourd'hui et de demain.

La section suivante fait état des activités de programmes qui appuient ce résultat stratégique et présente le résultat attendu, les indicateurs de rendement et les cibles pour chacune d'entre elles. Cette section expose également les moyens que Parcs Canada prendra pour atteindre ces résultats, ainsi que les ressources financières et non financières qui seront allouées à chaque activité de programme.

Cette section fait également état des activités qui contribuent à la Stratégie fédérale de développement durable (SFDD) en utilisant les identificateurs visuels détaillés à la section I de ce plan.

Les progrès réalisés par rapport aux attentes en matière de rendement des activités de programmes sont présentés annuellement dans le Rapport sur le rendement de l'Agence. Le Rapport sur l'état des lieux naturels et historiques administrés par Parcs Canada peuvent aussi être consultés à la section Bibliothèque du site internet de Parcs Canada, à l'adresse suivante : http://www.pc.gc.ca/fra/docs/bib-lib/index.aspx.

Activité de programme 1 - Création de lieux patrimoniaux

Description de l'activité de programme :

Ce programme comporte la planification des systèmes, la tenue d'études de faisabilité, de recherches, de consultations auprès des intervenants et du public, la négociation avec d'autres gouvernements et organisations autochtones et l'obtention de l'approbation ministérielle, dans le but d'établir des parcs nationaux, des aires marines nationales de conservation, des lieux historiques nationaux désignés du Canada et d'autres lieux patrimoniaux. Les parcs nationaux et les aires marines nationales de conservation du Canada ainsi que les personnes, les endroits et les événements ayant une importance historique nationale pour le Canada sont des symboles à l'échelle mondiale et constituent l'essence même de la nation. La préservation du patrimoine naturel et culturel du Canada et le fait de le mettre à la disposition des Canadiens et Canadiennes pour qu'ils le découvrent et en jouissent sont de première importance. L'établissement de lieux patrimoniaux est essentiel pour accroître la fierté, encourager l'intendance et exprimer notre identité de Canadiens et Canadiennes, et pour susciter la participation du Canada en vue d'atteindre l'objectif partagé sur le plan international de protection et de commémoration des lieux patrimoniaux naturels et culturels les plus importants.

Ressources financières (en milliers de dollars)


2012-2013 2013-2014 2014-2015 2015-2016 2016-2017
15 751 15 718 15 718 15 723 15 723

Les dépenses prévues sont fournies pour une période de cinq ans conformément à la Loi sur l'Agence Parcs Canada.

Ressources humaines (équivalent temps-plein - ETP)


2012-2013 2013-2014 2014-2015 2015-2016 2016-2017
77 77 77 77 77


Résultat attendu de l'activité de programme :Les régions sont représentées dans le réseau des parcs nationaux et celui des aires marines nationales de conservation; le réseau des lieux historiques nationaux représente l'étendue et la diversité de l'histoire du Canada.
Indicateurs de rendement : Cibles :
Nombre de régions naturelles terrestres représentées dans le système des parcs nationaux Augmenter le nombre de régions naturelles terrestres représentées le faisant passer de 28 en mars 2007 à 29 sur 39 d'ici mars 2013
Nombre de régions non représentées dans lesquelles des progrès ont été accomplis dans les étapes menant à l'établissement de parcs nationaux1 Faire des progrès concrets vers l'établissement de parcs nationaux dans 3 régions non représentées2
Le pourcentage des commémorations annuelles pour les thèmes sous-représentés de l'histoire du Canada 33 % des commémorations annuelles le sont pour les thèmes sous-représentés de l'histoire du Canada
Nombre de régions marines représentées dans le système des aires marines nationales de conservation Augmenter le nombre de régions marines représentées, le faisant passer de 3 en octobre 2007 à 5 sur 29 d'ici mars 2013
Nombre de régions non représentées dans lesquelles des progrès ont été accomplis dans les étapes menant à l'établissement d'aires marines nationales de conservation3 Faire des progrès concrets vers l'établissement d'aires marines nationales de conservation dans 2 régions non représentées4

Symbole Thème III - Protéger la nature Points saillants de la planification :

Pour atteindre le résultat attendu, Parcs Canada prévoit mettre en œuvre les activités suivantes :

  • établir un nouveau parc national dans une région terrestre non représentée et effectuer des études de faisabilité pour deux autres parcs nationaux potentiels dans les régions terrestres non représentées (identifiées à la figure 1).
  • Effectuer des études de faisabilité pour deux aires marines nationales de conservation potentielles dans les régions marines non représentées (identifiées à la figure 3).
  • Conformément à l'orientation du gouvernement du Canada, travailler à la désignation du parc national de l'île de Sable, en Nouvelle-écosse, en vertu de la Loi sur les parcs nationaux du Canada et à la création de la réserve de parc national Nááts'ihch'oh, dans les Territoires du Nord-Ouest, pour mieux protéger le cours supérieur de la rivière Nahanni Sud.
  • à l'appui d'une priorité déterminée dans le Discours du Trône de 2011, collaborer avec des intervenants des provinces, des régions, des municipalités, des communautés autochtones et des collectivités à l'établissement d'un parc national urbain dans la vallée de la Rouge, dans la région du Grand Toronto.
  • Continuer à soutenir la Commission des lieux et monuments historiques du Canada et le Ministre dans la désignation et la commémoration de lieux, de personnes et d'événements d'importance historique nationale qui représentent l'étendue et la diversité de l'histoire canadienne.
  • Mettre en œuvre la Loi sur la protection des phares patrimoniaux en mettant l'accent sur la fin de la période pour la pétition en mai 2012 (d'ici là, les Canadiens peuvent présenter la candidature de phares fédéraux à la désignation de phares patrimoniaux). étudier et évaluer la valeur patrimoniale des phares de propriété fédérale mis en candidature par le public pour une désignation patrimoniale.
  • Continuer d'évaluer approximativement 400 édifices fédéraux annuellement en collaboration avec d'autres ministères et agences du gouvernement fédéral et faire des recommandations au Ministre pour la désignation d'édifices ayant une valeur patrimoniale comme édifices fédéraux du patrimoine.

Activité de programme 2 - Conservation des ressources patrimoniales

Description de l'activité de programme :

Ce programme comporte le maintien ou l'amélioration de l'intégrité écologique dans les parcs nationaux par la protection des ressources et des processus naturels; le maintien de l'intégrité commémorative des lieux historiques nationaux gérés par Parcs Canada et l'appui au maintien de l'intégrité commémorative de ceux gérés ou appartenant à des tiers; la protection et la gestion des ressources culturelles sous l'administration de Parcs Canada; et l'utilisation durable des aires marines nationales de conservation, y compris la protection des écosystèmes marins uniques. Ce programme comporte également d'assumer les responsabilités juridiques assignées à Parcs Canada en vertu de la Loi sur les espèces en péril et de la Loi canadienne sur l'évaluation environnementale. La protection de plusieurs ressources patrimoniales naturelles et culturelles spéciales du Canada permet de veiller à ce que les générations actuelles et futures profitent d'un système de lieux patrimoniaux protégés.

Ressources financières (en milliers de dollars)


2012-2013 2013-2014 2014-2015 2015-2016 2016-2017
163 965 156 953 154 352 154 350 153 610

Les dépenses prévues sont fournies pour une période de cinq ans conformément à la Loi sur l'Agence Parcs Canada.

Ressources humaines (équivalent temps-plein - ETP)


2012-2013 2013-2014 2014-2015 2015-2016 2016-2017
1 180 1 180 1 180 1 180 1 178


Résultat attendu de l'activité de programme : Des mesures de gestion permettent d'améliorer les indicateurs de l'intégrité écologique dans les parcs nationaux, et l'état des ressources culturelles d'importance historique nationale (niveau 1) dans les lieux historiques nationaux est amélioré.
Indicateurs de rendement : Cibles :
Le nombre de parcs nationaux avec au moins un indicateur d'intégrité écologique amélioré 20 parcs nationaux ont un indicateur d'intégrité écologique amélioré d'ici mars 2015
Le pourcentage des lieux historiques nationaux où l'état des ressources culturelles d'importance historique nationale (niveau 1) ayant reçu une cote faible qui sont améliorés 70 % des lieux historiques nationaux où l'état des ressources culturelles d'importance historique nationale (niveau 1) ayant reçu une cote faible seront améliorés à l'intérieur d'un délai de 5 ans de l'évaluation d'origine

Symbole Thème III - Protéger la nature Points saillants de la planification :

Les biens gérés dans le cadre de cette activité de programme représentent près du quart du portefeuille des actifs et sont au cœur du mandat de Parcs Canada. Les niveaux d'investissement dans la réfection et l'entretien au cours des dix dernières années n'ont pas été proportionnels au taux de détérioration des biens. Ainsi, l'Agence a dû, pour des raisons de sécurité, fermer certaines installations et pourrait être forcée de fermer d'autres installations à l'avenir. Parcs Canada a, par conséquent, reconnu la gestion des biens comme un de ses principaux risques organisationnels et une de ses priorités organisationnelles.

Pour atteindre le résultat attendu, Parcs Canada prévoit mettre en œuvre les activités suivantes :

  • Continuer à relever les défis relatifs à la conservation et à démontrer des améliorations quant aux indicateurs d'intégrité écologique dans 20 parcs nationaux du Canada par une gestion active et des initiatives de restauration. L'accent sera mis sur les enjeux prioritaires cernées dans les plans directeurs des parcs nationaux. Parmi les projets prévus en 2012-2013 :
    • Des activités de restauration seront effectuées à la mosaïque d'habitats caroliniens en voie de disparition, en particulier la savane du cordon sablonneux du lac érié dans le parc national du Canada de la Pointe-Pelée, tel que la réintroduction du feu, en éliminant les espèces exotiques envahissantes, en gérant activement les espèces surabondantes, en améliorant l'expérience du visiteur et en offrant tout un éventail de nouvelles occasions de « science citoyenne » aux visiteurs des parcs. Les Premières Nations, les groupes communautaires et entreprises, les bénévoles et jeunes participeront directement aux efforts de restauration et de contrôle écologique.
    • Continuer à réintroduire le putois d'Amérique dans le parc national du Canada des Prairies en mettant l'accent sur le contrôle de la population. Cette activité est entreprise avec le soutien de bénévoles. Ce projet continu fait partie d'un plus vaste programme de restauration des prairies qui comprend une végétalisation indigène des champs naguère cultivés, le contrôle des espèces végétales envahissantes et l'utilisation du pâturage contrôlé et du brûlage dirigé pour atteindre les objectifs de gestion des écosystèmes.
  • élaborer un cadre stratégique national pour établir les bases de la réglementation, du zonage, de la surveillance et de la production de rapports et pour guider la gestion des activités dans les aires marines nationales de conservation, ainsi que de leur utilisation, de façon écologique et durable, d'ici 2013.
  • Continuer à travailler à la réintroduction des feux de forêt utilisés comme processus écologique nécessaire pour la préservation ou le rétablissement de l'intégrité écologique dans les parcs nationaux. Parcs Canada procédera à des brûlages dirigés, réduira la végétation inflammable et, au besoin, gérera des incendies de forêt. Toutefois au cours des prochaines années, la gestion des incendies sera probablement plus difficile à cause de l'accroissement prévu du nombre et de l'intensité des feux de forêt selon les modèles climatiques actuels.
  • Mettre en œuvre un programme intitulé « Comprendre les changements écologiques liés au climat dans le Nord du Canada » grâce à un financement de 2,41 millions de dollars réparti sur cinq ans (de 2011-2012 à 2015-2016) et reçu par l'entremise du Programme de la qualité de l'air. Dans le cadre de ce programme, l'Agence travaillera en collaboration avec les conseils de gestion des parcs pour évaluer dans quelle mesure les changements liés au climat peuvent avoir des répercussions sur l'intégrité écologique et l'utilisation traditionnelle des terres dans les parcs nationaux du Nord.
  • Entreprendre des activités d'atténuation des risques (activités d'assainissement et/ou de gestion des risques) pour une quarantaine de sites contaminés fédéraux de priorité élevée, d'ici 2013-2014, afin de réduire les risques qui menacent la santé humaine et l'environnement, au moyen d'un financement de 9,1 millions de dollars réparti sur trois ans (de 2011-2012 à 2013-2014) dans le cadre du Plan d'action pour les sites contaminés fédéraux.
  • Travailler pour le maintien et l'amélioration de l'intégrité commémorative des lieux historiques nationaux administrés par l'Agence, en mettant l'accent sur l'amélioration de l'état des ressources culturelles bâties qui sont sélectionnées. Un des projets à réaliser en 2012-2013 sont les travaux de conservation au lieu historique national du Canada du Fort-Mississauga pour stabiliser la tour, l'entrée des véhicules, les poudrières et d'autres ressources. Une fois que les principales ressources culturelles auront été stabilisées et conservées, l'expérience du visiteur rendue possible grâce aux investissements effectués fera naître des récits captivants associés à ce lieu historique.
  • Administrer le Programme de partage des frais des lieux historiques nationaux du Canada afin de soutenir la protection des lieux historiques nationaux qui n'appartiennent pas à l'Agence. Le programme continuera d'offrir un financement aux organisations à but non lucratif pour qu'elles réalisent des projets de conservation dans leur lieu historique national. On trouvera de l'information supplémentaire sur ce programme à la section III, dans le tableau Renseignements sur les programmes de paiements de transfert.
  • Soutenir la conservation des édifices patrimoniaux fédéraux en fournissant des conseils en la matière aux ministères et organismes administrateurs.

Activité de programme 3 - Appréciation et compréhension du public

Description de l'activité de programme :

Cette activité de programme vise à accroître la compréhension, l'appréciation, l'appui et l'engagement des Canadiens et Canadiennes à l'égard du patrimoine naturel et historique des lieux administrés par Parcs Canada. Pour ce faire, Parcs Canada rejoint les Canadiens et Canadiennes au foyer, dans leurs loisirs, à l'école et dans leurs communautés grâce à des initiatives pertinentes et efficaces de communication et d'éducation du public en diffusion externe, et encourage l'engagement des intervenants et des partenaires dans le développement et la mise en œuvre de l'orientation future de l'Agence.

Ressources financières (en milliers de dollars)


2012-2013 2013-2014 2014-2015 2015-2016 2016-2017
46 481 41 388 40 892 39 846 39 809

Les dépenses prévues sont fournies pour une période de cinq ans conformément à la Loi sur l'Agence Parcs Canada.

Ressources humaines (équivalent temps-plein - ETP)


2012-2013 2013-2014 2014-2015 2015-2016 2016-2017
414 414 412 411 411


Résultat attendu de l'activité de programme : Les Canadiens et Canadiennes apprécient la valeur significative des lieux patrimoniaux administrés par Parcs Canada et appuient leur protection et leur mise en valeur.
Indicateurs de rendement : Cibles :
Le pourcentage de Canadiens et Canadiennes qui apprécient la valeur significative des lieux patrimoniaux administrés par Parcs Canada 60 % de Canadiens et Canadiennes apprécient la valeur significative des lieux patrimoniaux administrés par Parcs Canada, d'ici mars 2014
Le pourcentage de Canadiens et Canadiennes qui appuient la protection et la mise en valeur des lieux patrimoniaux administrés par Parcs Canada 80 % de Canadiens et Canadiennes appuient la protection et la mise en valeur des lieux patrimoniaux administrés par Parcs Canada, d'ici mars 2014

Symbole Thème III - Protéger la nature Points saillants de la planification :

Pour atteindre le résultat attendu, Parcs Canada prévoit mettre en œuvre les activités suivantes :

  • Continuer à faire croître sa portée et sa visibilité et à offrir des possibilités pertinentes de contact initial avec Parcs Canada aux nouveaux Canadiens et Canadiennes et aux résidents des régions urbaines à Montréal, Toronto et Vancouver grâce à des investissements ciblés et à des stratégies de diffusion, et à la collaboration avec des partenaires. Parmi les principales activités, on prévoit des initiatives de radiotélédiffusion, collaborer avec les communautés des arts et de la musique pour atteindre les publics urbains, tenir des événements et des expositions de diffusion dans des lieux très achalandés, intégrer les expériences offertes par Parcs Canada dans les événements et les documents destinés aux nouveaux citoyens.
  • Renforcer les activités de rayonnement en incluant les messages liés aux célébrations du bicentenaire de la guerre de 1812 afin d'accroître la sensibilisation de la population canadienne à l'existence de Parcs Canada et de favoriser son attachement aux lieux, aux personnes et aux événements historiques nationaux.
  • Fournir aux jeunes et aux jeunes adultes des occasions d'interagir avec les gens et avec les lieux de Parcs Canada. Les principales activités prévues sont le programme Mon Passeport Parcs, le Programme des jeunes ambassadeurs de Parcs Canada en l'honneur du duc et de la duchesse de Cambridge ainsi que l'utilisation stratégique des médias sociaux et des nouvelles technologies.
  • Offrir aux Canadiens et Canadiennes la possibilité de participer davantage aux activités, dans des lieux de Parcs Canada, qu'ils considèrent significatives et pertinentes, telles que les consultations, les journées portes ouvertes et les activités bénévoles de plus en plus nombreuses.
  • Mettre l'accent sur des relations proactives avec les médias ciblant les actualités quotidiennes et avec les médias spécialisés ainsi que sur les initiatives de diffusion visant à mobiliser la population canadienne. Renforcer les bonnes relations avec les médias existants et intensifier les efforts visant à mobiliser de nouveaux partenaires médiatiques pour couvrir les histoires de Parcs Canada. Les investissements stratégiques dans les médias sociaux et dans le renouvellement du site Web de Parcs Canada permettront aux Canadiens et Canadiennes d'interagir avec Parcs Canada à partir de leur foyer, de leur école ou de leur lieu de loisir.
  • Compléter l'élaboration d'un cadre pour encourager la participation des peuples autochtones à la planification et à la gestion des lieux patrimoniaux administrés par Parcs Canada. Dans ce cadre, Parcs Canada établira, d'ici 2013, des relations consultatives avec les Autochtones de divers lieux dans toute l'organisation, guidées par les contextes juridiques et culturels particuliers des différents groupes autochtones.

Activité de programme 4 - Expérience du visiteur

Description de l'activité de programme :

Ce programme appuie les occasions offertes à plus de 20 millions de visiteurs Canadiens et étrangers qui visitent les parcs nationaux, les lieux historiques nationaux et les aires marines nationales de conservation du Canada chaque année. L'expérience du visiteur est la somme totale des interactions personnelles d'un visiteur avec le lieu patrimonial protégé, qui l'aide à comprendre l'endroit et à s'en rapprocher. L'expérience du visiteur commence par la sensibilisation au lieu, suivie par la planification, le voyage et l'accueil et l'orientation à l'arrivée. Une fois sur place, le visiteur peut participer à des activités récréatives et à des activités d'interprétation, utiliser les types d'hébergement, les sentiers, les installations, les services et d'autres éléments connexes. Ceci est ensuite suivi du départ et de la relation permanente après la visite. Les investissements réalisés dans les différentes étapes du cycle de l'expérience du visiteur favorisent les occasions d'apprentissage et d'appréciation, créant ainsi un sentiment d'attachement personnel à l'égard du lieu et favorisant le maintien de la pertinence des lieux patrimoniaux protégés du Canada aux yeux des Canadiens et Canadiennes.

Ressources financières (en milliers de dollars)


2012-2013 2013-2014 2014-2015 2015-2016 2016-2017
239 852 237 666 237 553 236 685 236 685

Les dépenses prévues sont fournies pour une période de cinq ans conformément à la Loi sur l'Agence Parcs Canada.

Ressources humaines (équivalent temps-plein - ETP)


2012-2013 2013-2014 2014-2015 2015-2016 2016-2017
2 085 2 085 2 085 2 085 2 085


Résultat attendu de l'activité de programme : Les visiteurs aux endroits faisant l'objet d'un sondage éprouvent un sentiment d'attachement personnel aux lieux visités.
Indicateurs de rendement : Cibles :
En moyenne, le pourcentage de visiteurs qui considèrent le lieu significatif pour eux En moyenne, 85 % des visiteurs à tous les endroits faisant l'objet d'un sondage considèrent le lieu significatif

En moyenne, le pourcentage de visiteurs qui sont satisfaits et en moyenne, le pourcentage qui sont très satisfaits de leur visite

En moyenne, 90 % des visiteurs aux endroits faisant l'objet d'un sondage sont satisfaits et en moyenne, 50 % des visiteurs sont très satisfaits de leur visite


Symbole Thème III - Protéger la nature Points saillants de la planification :

Les biens gérés dans le cadre de cette activité de programme représentent plus de 40 pour 100 du portefeuille de biens de Parcs Canada. Les installations pour les visiteurs offrent aux Canadiens et Canadiennes des expériences significatives et la possibilité de créer un sentiment d'attachement personnel avec les lieux patrimoniaux du Canada. Les niveaux d'investissement dans la réfection et l'entretien au cours des dix dernières années n'ont pas été proportionnels au taux de détérioration des biens. Ainsi, l'Agence a dû, pour des raisons de sécurité, fermer certaines installations et pourrait être forcée de fermer d'autres installations à l'avenir. Parcs Canada a, par conséquent, reconnu la gestion des biens comme un de ses principaux risques organisationnels et une de ses priorités organisationnelles.

Pour atteindre le résultat attendu, Parcs Canada prévoit mettre en œuvre les activités suivantes :

  • Positionner chacun des lieux patrimoniaux par rapport au marché du tourisme local, cerner les principaux groupes cibles et adopter une approche fondée sur le marché pour les attirer et accroître l'achalandage. Le renouvellement et la diversification des expériences offertes aux visiteurs dans des lieux sélectionnés feront partie intégrante de cette approche, qui consistera notamment à faire des offres variées en matière d'hébergements, d'activités récréatives, d'événements spéciaux et de produits d'interprétation.
  • Sensibiliser davantage la population canadienne et les touristes étrangers aux possibilités d'expériences offertes aux visiteurs dans les lieux patrimoniaux de Parcs Canada en rehaussant la notoriété de l'image de marque, les programmes de collaboration relatifs à la promotion avec les partenaires de l'industrie et les communications auprès des marchés cibles.
  • Pour commémorer la guerre de 1812, fournir un large éventail de possibilités d'expérience du visiteur telles que l'expérience itinérante de Parcs Canada, un programme qui offre des incursions dans la vie d'un soldat chez lui et au front, des reconstitutions de batailles, un aperçu de l'histoire autochtone, des pièces de théâtre, des concerts et des cérémonies au coucher du soleil.
  • Développer de nouvelles expériences du visiteur telles que le programme Xplorateur ou l'événement initiation au camping, qui attirent les nouveaux Canadiens et Canadiennes, les jeunes familles et les jeunes adultes, afin d'accroître le nombre de leurs visites dans les parcs nationaux, les lieux historiques nationaux et les aires marines nationales de conservation.
  • Appuyer la Stratégie fédérale en matière de tourisme du Canada : « Accueillir le monde » en faisant la promotion d'expériences authentiques pour les visiteurs et en favorisant les possibilités économiques et touristiques dans les lieux patrimoniaux.
  • Renouveler le programme de sécurité des visiteurs de Parcs Canada pour évaluer les risques auxquels les visiteurs sont exposés et pour offrir un programme qui attenue ces risques et fournit des services de recherche et de sauvetage, au besoin.

Activité de programme 5 - Infrastructure des lotissements
urbains et routes de transit

Description de l'activité de programme :

Ce programme comporte la gestion, le fonctionnement et la prestation de services municipaux à cinq lotissements urbains5 au sein des parcs nationaux du Canada. Il comporte également l'exploitation d'autoroutes et de voies d'eau6 provinciales et interprovinciales qui relient les collectivités et traversent les parcs nationaux et les lieux historiques nationaux.

Ressources financières (en milliers de dollars)


2012-2013 2013-2014 2014-2015 2015-2016 2016-2017
113 933 93 241 88 241 88 254 88 254

Les dépenses prévues sont fournies pour une période de cinq ans conformément à la Loi sur l'Agence Parcs Canada.

Ressources humaines (équivalent temps-plein - ETP)


2012-2013 2013-2014 2014-2015 2015-2016 2016-2017
263 262 262 262 262


Résultat attendu de l'activité de programme : L'état de l'infrastructure contemporaine des lotissements urbains et des voies navigables est maintenu ou amélioré, et les routes de transit sont ouvertes à la circulation.
Indicateurs de rendement : Cibles :
Le pourcentage des biens contemporains des lotissements urbains dont l'état est maintenu et le pourcentage des biens contemporains des lotissements urbains cotés faibles ou passables dont l'état est amélioré L'état de 75 % des biens contemporains des lotissements urbains est maintenu et l'état de 25 % des biens cotés faibles ou passables est amélioré d'ici mars 2013
Le pourcentage des biens contemporains des voies navigables dont l'état est maintenu et le pourcentage des biens contemporains des voies navigables cotés faibles ou passables dont l'état est amélioré L'état de 75 % des biens contemporains des voies navigables est maintenu et l'état de 25 % des biens cotés faibles ou passables est amélioré d'ici mars 2013
Le nombre de jours de fermeture des routes de transit en raison de leur état Aucune fermeture des routes de transit en raison de leur état

Points saillants de la planification :

Les biens gérés dans le cadre de cette activité de programme représentent plus du quart du portefeuille d'actifs de Parcs Canada et comprennent les autoroutes, les ponts et les barrages contemporains des canaux historiques ainsi que les structures municipales dans les lotissements urbains de parc national. Les niveaux d'investissement dans la réfection et l'entretien au cours des dix dernières années n'ont pas été proportionnels au taux de détérioration des biens. Ainsi, l'Agence a dû, pour des raisons de sécurité, fermer certaines installations et pourrait être forcée de fermer d'autres installations à l'avenir. Parcs Canada a, par conséquent, reconnu la gestion des biens comme un de ses principaux risques organisationnels et une de ses priorités organisationnelles.

Pour atteindre le résultat attendu, Parcs Canada prévoit mettre en œuvre les activités suivantes :

  • Terminer l'élargissement à quatre voies de la Transcanadienne dans le parc national du Canada Banff et faire les réparations aux ponts existants ainsi que l'aménagement paysager final et le nettoyage. L'élargissement des 3,5 kilomètres restants à l'est de Lake Louise, financé par le Fonds pour les portes d'entrée et les passages frontaliers, sera terminé pour la fin de 2012-2013. L'élargissement des six kilomètres restants à l'ouest de Lake Louise, en direction de la frontière entre l'Alberta et la Colombie-Britannique, financé dans le cadre du Plan d'action économique du Canada, devrait être terminé en 2013-2014.
  • Continuer de faire un programme d'inspection complet et des investissements ciblés en infrastructure pour l'entretien et la remise en état de ponts et de barrages de manière à ce que les routes de transit et les voies navigables demeurent sécuritaires et ouvertes.
  • Examiner les problèmes critiques de l'infrastructure des canaux, notamment les risques en matière de sécurité publique associés au vieillissement des actifs ainsi que d'autres enjeux liés aux responsabilités environnementales et municipales afin de déterminer les priorités d'investissement et les stratégies de financement.
  • Continuer le cycle quinquennal d'inspection des biens de lotissements urbains pour déterminer et prioriser les besoins d'investissement.

Services internes

Les services internes sont des groupes d'activités et de ressources connexes qui sont gérés de façon à répondre aux besoins des programmes et d'autres obligations générales d'une organisation. Ces groupes sont les suivants : services de gestion et de surveillance, services des communications, services juridiques, services de gestion des ressources humaines, services de gestion des finances, services de gestion de l'information, services des technologies de l'information, services de gestion des biens, services de gestion du matériel, services de gestion des acquisitions et services de gestion des voyages et autres services administratifs. Les services internes comprennent uniquement les activités et les ressources destinées à l'ensemble d'une organisation et non celles fournies à un programme particulier.

Ressources financières (en milliers de dollars)


2012-2013 2013-2014 2014-2015 2015-2016 2016-2017
71 546 68 111 62 471 61 482 61 439

Les dépenses prévues sont fournies pour une période de cinq ans conformément à la Loi sur l'Agence Parcs Canada.

Ressources humaines (équivalent temps-plein - ETP)


2012-2013 2013-2014 2014-2015 2015-2016 2016-2017
492 492 492 491 491

Symbole Thème IV - Réduire l'empreinte environnementale - En commençant par le gouvernementPoints saillants de la planification :

En ce qui concerne les Services internes, Parcs Canada prévoit entreprendre les activités suivantes :

  • Continuer de faire des progrès dans la mise en œuvre de la nouvelle orientation financière stratégique dans deux disciplines : les contrôles internes ainsi que la gestion des ressources financières, l'information financière et les rapports financiers. En 2012-2013, on mettra l'accent sur la mise en œuvre du plan d'action de l'Agence visant à renforcer les contrôles internes.
  • Continuer à renforcer la fonction de vérification interne en apportant des améliorations au processus de planification, par exemple en définissant plus clairement l'étendue de la vérification, en fournissant des descriptions et des renseignements sur les coûts pour chaque projet de vérification et en intégrant officiellement une approche axée sur les risques dans la priorisation des projets de vérification. Ainsi, les efforts de vérification viseront à fournir le plus de valeur possible à l'Agence. Les améliorations de processus entraîneront aussi des améliorations dans l'ensemble des rapports d'assurance de la qualité ainsi qu'une conformité accrue à la Politique du Conseil du Trésor sur la vérification interne. Une inspection des pratiques de vérification interne de l'Agence devrait être terminée en mars 2013.
  • Mettre en œuvre la Politique de planification des investissements (actifs et services acquis) du Conseil du Trésor. Le Plan d'investissement appuiera une planification saine et une prise de décision solide en matière d'investissements, en plus d'aider l'Agence à apporter à l'infrastructure les améliorations nécessaires pour réduire les risques et les obligations dans la réalisation des programmes.
  • Finaliser le plan de sécurité de l'Agence en 2012 et continuer à mettre en œuvre son programme de sécurité pour se conformer à la nouvelle Politique du gouvernement sur la sécurité émise par le Conseil du Trésor.
  • Continuer à faire des progrès dans l'identification des ressources documentaires ayant une valeur opérationnelle pour favoriser des pratiques de tenue efficace de documents et se conformer entièrement à la directive du Conseil du Trésor sur la tenue des documents.
  • Mettre l'accent sur l'engagement de son effectif et créer un milieu de travail pertinent et efficace, et miser sur la flexibilité de son régime de ressources humaines en recherchant activement des opportunités pour renouveler les activités de gestion des personnes afin de s'assurer qu'ils soient efficaces et à la mesure de ses moyens. élaborer une stratégie d'apprentissage en ligne pour améliorer la qualité des ressources de formation et l'accès à ces ressources tout en réduisant les coûts. Continuer le travail de mise à jour du système de gestion de l'information des ressources humaines de l'Agence en mettant l'accent sur l'amélioration de l'automatisation des processus des RH.
  • Continuer à soutenir l'évolution des relations avec les peuples autochtones (Premières Nations, Inuits et Métis) afin de favoriser l'inclusion des voix autochtones dans tous les aspects de la gestion et de la protection des lieux patrimoniaux du Canada. Au cours des deux prochaines années, l'Agence élaborera des outils et offrira une formation au personnel dans le domaine de la consultation et de l'accommodement des Autochtones.
  • Réduire l'empreinte environnementale des opérations de l'Agence conformément à la Stratégie fédérale de développement durable en réalisant des progrès dans les domaines précis définis dans le tableau sur l'écologisation des opérations gouvernementales qui se trouve à la section III.

Notes en bas de page

1, 2Il s'agit de l'indicateur de rendement et de la cible de la sous-activité Création et expansion des parcs nationaux de l'Architecture des activités de programmes de Parcs Canada (voir la figure 4).

3, 4Il s'agit de l'indicateur de rendement et de la cible de la sous-activité Création d'aires marines nationales de conservation de l'Architecture des activités de programmes de Parcs Canada (voir la figure 4).

5Ces lotissements urbains sont ceux de Field, dans le parc national du Canada Yoho, en Colombie-Britannique; de Lake Louise, dans le parc national du Canada Banff, en Alberta; de Wasagaming, dans le parc national du Canada du Mont-Riding, au Manitoba; de Waskesiu, dans le parc national du Canada de Prince Albert, en Saskatchewan; et de Waterton, dans le parc national du Canada des Lacs-Waterton, en Alberta. Deux autres lotissements urbains, soit ceux de Banff et Jasper, jouissent de l'autonomie gouvernementale depuis 1990 et 2002, respectivement. Parcs Canada conserve toutefois le pouvoir d'approbation des plans et de la réglementation communautaires de Banff, de même que des plans communautaires et de la planification et de l'aménagement du territoire de Jasper.

6Les voies navigables, qui soutiennent la navigation commerciale et de plaisance, ainsi que d'autres activités récréatives, comprennent la voie navigable Trent-Severn, le canal Rideau et le canal de Sault Ste. Marie en Ontario, le canal de Carillon, le canal de Chambly, le canal de Lachine, le canal de Sainte-Anne-de-Bellevue et le canal de Saint-Ours au Québec, et le canal de St. Peters en Nouvelle-Écosse.



Page précédente | Table des matières | Page suivante