Guide de rédaction des énoncés d'intégrité commémorative

2.2 Désignation et contexte

Cette section doit renfermer de l'information particulière se rapportant aux points suivants:

  • Désignation
  • Objectifs de commémoration
  • Lieu désigné
  • Contexte historique et géographique
2.2.1 Désignation

Cette section doit renseigner sur la désignation à titre de lieu historique national. Elle doit reposer sur les procès-verbaux de la Commission et les textes des plaques. L'analyse doit indiquer clairement comment on en est arrivé à l'énoncé des objectifs de commémoration et à la description du lieu désigné. Depuis l'automne 1999, la Commission identifie clairement les objectifs de commémoration et le lieu désigné.

Le texte de toutes les recommandations de la Commission ainsi que tous les textes des plaques doivent être joints en annexe à l'EIC.

2.2.2 Objectifs de commémoration
2.2.2.1 Définition

Les objectifs de commémoration expriment les motifs justifiant la désignation à titre de lieu historique national, tels que déterminés dans les recommandations de la Commission approuvées par le Ministre 1 . Les objectifs de commémoration découlent des documents de la Commission.

La définition d'objectifs de commémoration, tirée de la Ligne directrice nº 1 - Glossaire , doit figurer dans l'EIC.

2.2.2.2 Élaboration de l'énoncé des objectifs de commémoration

Chaque EIC doit renfermer un énoncé des objectifs de commémoration. Ce dernier répond à la question « Quand et pourquoi le lieu a-t-il été désigné lieu historique national? »

Le personnel de Parcs Canada rédige l'énoncé des objectifs de commémoration conformément aux procédures décrites dans la Ligne directrice nº 3 - P rocessus, rôles et approbations concernant la rédaction des énoncés d'intégrité commémorative et la Ligne directrice nº 6 - Élaboration de l'énoncé des objectifs de commémoration .

2.2.3 Lieu désigné
2.2.3.1 Définition

L'expression « lieu désigné » s'applique au lieu désigné par le ministre du Patrimoine canadien suivant la recommandation de la Commission. Les renseignements sur les composantes du lieu désigné d'un lieu historique donné sont tirés des procès-verbaux de la Commission. La définition de lieu désigné doit être intégrée dans l'EIC.

2.2.3.2 Élaboration de la description du lieu désigné

Le lieu désigné d'un lieu historique national doit être clairement décrit dans l'EIC afin d'éviter toute ambiguïté concernant ce qui a été désigné par le Ministre. Le lieu désigné est un emplacement géographique définissable et délimité. L'EIC doit renfermer un plan du lieu (dans la section Lieu désigné ou en annexe) qui indique clairement le lieu désigné. Un cercle entourant le lieu administré ne suffit pas.

Le personnel de Parcs Canada élabore la description du lieu désigné conformément aux procédures énoncées dans la Ligne directrice nº 3 - Processus, rôles et approbations concernant la rédaction des énoncés d'intégrité commémorative et la Ligne directrice nº 7 - Lieu désigné .

2.2.4 Contexte historique et géographique
2.2.4.1 Contexte historique

Cette section doit présenter le contexte historique du lieu. Elle doit être concise - au plus une page. Il s'agit d'un aperçu qui aidera le lecteur à comprendre :

  • la nature du lieu au cours de la ou des période(s) pour lesquelles il est commémoré. Une description du lieu au temps passé est particulièrement importante pour les désignations qui se rapportent à une période donnée ou qui sont associées à un événement donné. Notons que le lieu au temps passé ne correspond pas nécessairement au lieu désigné.
  • l'évolution du lieu. La plupart des lieux ont évolué avec le temps. Cette section doit renfermer de l'information sur l'évolution et l'utilisation du lieu et sur les personnes qui y sont associées.
2.2.4.2 Contexte géographique

Il est souvent important d'inclure une section sur le contexte géographique. Il faut le faire lorsque cela permet de comprendre l'importance nationale du lieu, par exemple lorsque la Commission mentionne la région entourant le lieu ou lorsque l'importance du lieu se rapporte à son cadre géographique.

Il faut limiter le contexte géographique au minimum nécessaire pour comprendre l'importance nationale du lieu. Cette section doit également contenir de l'information sur les liens directs et explicites du lieu avec d'autres lieux essentiels à son importance historique nationale. Par exemple, le contexte géographique d'un lieu associé au commerce de la fourrure identifierait les sources d'approvisionnement ainsi que les marchés d'utilisation intermédiaire et finale.

Il doit aussi y avoir une carte, soit dans cette section, soit en annexe, pour faciliter la compréhension du contexte géographique.

1 Ce n'est qu'après l'adoption de la Loi sur les lieux et monuments historiques de 1953 que les recommandations ont commencé à être officiellement approuvées par le Ministre. Avant cette date, les discussions de la Commission n'aboutissaient pas à des recommandations, mais faisaient plutôt l'objet de propositions qui étaient adoptées et qui tenaient lieu de désignations à moins d'être explicitement rejetées par le Ministre ou les cadres supérieurs du Ministère.