Bibliothèque

Planification de gestion des parcs nationaux

Le plan directeur est un document stratégique qui oriente la gestion d'un parc national. Document dont l'élaboration est prévue par les lois en vigueur, il doit être basé sur la consultation du public, être approuvé par la ministre responsable de Parcs Canada et être déposé au Parlement. C'est le principal document d'imputabilité envers le public pour chacun des parcs nationaux.

En tant que guide stratégique à long terme, le plan directeur doit définir une vision d'avenir, sur un horizon de 15 ans et plus. Son but général est de définir clairement une orientation pour le maintien ou la restauration de l'intégrité écologique et, en fonction de cet objectif primordial pour l'utilisation appropriée des ressources par le public. On y décrit aussi l'orientation relatives aux programmes de présentation du patrimoine qui constituent un moyen fondamental permettant d'atteindre les objectifs portant sur la protection et l'utilisation.

La Loi sur les parcs nationaux du Canada exige qu'on produise un plan directeur à tous les cinq ans. Le plan directeur doit tenir compte des grandes exigences législatives et stratégiques telles que décrites dans les Principes directeurs et politiques de gestion de Parcs Canada (bientôt disponible) tout en se conformant aux exigences et aux circonstances locales.

Le processus de planification débute avec un Rapport sur l'état des parcs qui décrit l'état de l'écosystème du parc, dans le cadre d'un écosystème plus grand, et sur les progrès réalisés pour atteindre les objectifs du plan directeur précédent.

S'inspirant des conclusions du Rapport sur l'état du parc, on rédige ensuite un document d'orientation qui identifie les enjeux importants à traiter et le délai d'exécution prévu pour réaliser le plan. L'approbation du plan par le directeur général de Parcs Canada marque le lancement officiel de l'étape de la préparation du plan directeur comme tel.

En vertu de la Loi et des politiques, tous les plans directeurs doivent comprendre des consultations publiques qui peuvent toucher à l'identification des enjeux, à l'élaboration de solutions et à l'étude des ébauches de plans. Des messages publics dans divers médias y inclus l'Internet invitent les Premières Nations, les organisations non-gouvernementales, les communautés locales, les groupes et les particuliers intéressés à participer aux consultations.

Les plans directeurs sont soumis aux évaluations environnementales en vertu de la directive du Cabinet sur l'évaluation environnementale des politiques, des plans et des programmes proposés. Le plan directeur comprend un résumé du rapport de l'évaluation environnementale.

Une fois le plan terminé, il est soumis à la ministre aux fins d'approbation, sur la recommandation du directeur général de l'Agence et dans certains cas, sur la recommandation d'autres organisations. La durée du processus est habituellement de un à deux ans selon la complexité des questions concernées. Le Guide pour l'élaboration des plans directeurs à Parcs Canada (bientôt disponible sur le site Web) sert de manuel pour les planificateurs.

Le plan directeur n'est pas une fin en soi; c'est plutôt un cadre qui délimitera les activités de gestion, de planification et de mise en oeuvre. Les directeurs d'unités de gestion sont tenus de rédiger un rapport annuel sur la mise en oeuvre du plan directeur qui est intégré au plan d'affaires annuel et de rendre des comptes au public sur la mise en oeuvre du plan directeur.

A tous les deux ans, on fait rapport de l'état général des plans directeurs au Parlement par l'entremise du Rapport sur l'état des aires du patrimoine protégées. Le Rapport annuel de Parcs Canada fait état des réalisations reliées aux plans directeurs.

On peut trouver des exemples de plans directeurs sur les sites Internet de certains parcs nationaux. C'est la meilleure façon de découvrir ce que Parcs Canada fait pour protéger pour toujours les aires naturelles irremplaçables d'importance nationale et même internationale que sont les parcs nationaux du Canada.