La recherche archéologique subaquatique des navire perdus de Franklin : le lieu historique national du HMS Erebus et du HMS Terror

Les navires

Le HMS Erebus (classe Hecla)

Construction : navire bombardier construit au chantier naval de Pembroke, au pays de Galles
Lancement : le 7 juin 1826
Dimensions : 105 pi (32 m) de long, 28,5 pi (8,7 m) de large et 13,8 pi (4,2 m) de tirant d'eau
Déplacement : 372 tonnes anglaises
Armement d'origine : 2 mortiers et 10 canons
Propulsion d'origine : navire à voile de trois mâts

Faits à souligner : L' Erebus a fait partie de l'expédition de James Clark Ross dans l'Antarctique de 1839 à 1843.

Le HMS Terror (classe Vésuvius)

Construction : navire bombardier construit au chantier naval Davy à Topsham, en Angleterre Lancement : le 29 juin 1813
Dimensions : 102 pi (31 m) de long, 27 pi (8,2 m) de large et 22,5 pi (6,86 m) de tirant d'eau
Déplacement : 325 tonnes anglaises
Armement d'origine : 2 mortiers et 10 canons
Propulsion d'origine : navire à voile de trois mâts

Faits à souligner : En service pendant la guerre de 1812 en tant que navire bombardier, le Terror a également fait partie de l'expédition de sir George Back dans l'Arctique de 1836 à 1837 et de l'expédition de James Clark Ross dans l'Antarctique de 1839 à 1843.


Le HMS Erebus et le HMS Terror étaient des navires bombardiers construits par la Royal Navy et équipés de mortiers installés sur une plateforme pivotante au centre du navire, près de la proue. La grande inclinaison des mortiers leur permettait de tirer des projectiles explosifs à grande distance. Les navires bombardiers ont été conçus pour bombarder des positions fixes sur la terre ferme, par exemple des formations d'artillerie, des installations portuaires et des forts.

Afin de pouvoir absorber le profond mouvement de recul des mortiers, les plateformes pivotantes devaient être supportées par une solide structure interne en bois. En temps de paix, de nombreux navires bombardiers ont été convertis pour participer à l'exploration de l'Arctique et de l'Antarctique, car leur construction robuste était plus susceptible de résister à la menace constante de la banquise et des icebergs.

Les deux vaisseaux ont déjà à leur actif de nombreuses années de service dans la Royal Navy lorsqu'ils sont confiés à Franklin et à Crozier. Le HMS Terror ,le plus âgé des deux navires, a combattu pendant la guerre de 1812. Il a notamment participé au bombardement du fort McHenry, l'une des dernières batailles de la guerre. Ce bombardement a inspiré Francis Scott Key à composer l'hymne national des États-Unis, intitulé « Star Spangled Banner ». Après avoir été converti à l'exploration polaire, le HMS Erebus a été envoyé dans l'Arctique avec sir George Back [personne d'importance historique nationale] de 1836 à 1837, et les deux vaisseaux ont ensuite participé à l'expédition de James Clark Ross dans l'Antarctique de 1839 à 1843.