Lancement du livre Perdu sous la banquise

Perdu sous la banquise, un formidable nouveau livre portant sur la découverte sensationnelle du HMS Investigator.

L’image montre un archéologue subaquatique de Parcs Canada plongeant au-dessus de l’épave du HSM Investigator. Perdu sous la banquise
L’histoire du HMS Investigator
Texte d'Andrew Cohen
Images choisies par Parcs Canada
Traduit par Dominique Fortier

En 1850, le HMS Investigator fut envoyé à la recherche des navires perdus de Franklin. L’équipage a échoué, devenant prisonnier de la glace, mais a tout de même réussi à découvrir le passage du Nord-Ouest, à la conquête duquel Franklin s’était lancé. Ce livre raconte le voyage et la découverte par Parcs Canada de l’épave du HMS Investigator.



L’histoire captivante de la découverte tant attendue du HMS Investigator qui repose au fond de la mer dans les eaux glacées de l’île Banks, juste à l’extérieur du parc national Aulavik.

Ce livre contient de magnifiques images de l’équipage du HMS Investigator ainsi que des photos saisissantes de l’exploration de cette épave d’une importance historique par les archéologues subaquatiques de Parcs Canada. Le texte d’Andrew Cohen raconte l’histoire du HMS Investigator et explique son importance pour les débuts de l’exploration de l’Arctique – un récit sans pareil que tous les Canadiens peuvent chérir et partager avec le monde entier.

Un témoignage de l’histoire du Canada

Lorsque Sir John Franklin a disparu dans l’Arctique dans les années 1840, l’Amirauté britannique a lancé la plus grande mission de sauvetage de son histoire. L’un des navires de recherche était le HMS Investigator, qui a quitté l’Angleterre en 1850 sous le commandement du capitaine Robert McClure. Bien que l’ambitieux McClure n’ait jamais retrouvé Franklin, c’est à lui et à son équipage qu’on a éventuellement attribué la découverte du légendaire passage du Nord-Ouest.

Le HMS Investigator a cependant disparu comme les navires de Franklin dans la région la plus éloignée, désolée et inconnue du globe. Pendant trois hivers, ses 66 membres d’équipage ont été piégés dans l’environnement glacé impitoyable de la baie Mercy. Ils ont souffert du froid, de l’obscurité, de la famine, du scorbut, de l’ennui, de la dépression et de la folie. Lorsqu’ils ont été secourus en 1853, le HMS Investigator a été abandonné.

La recherche par Parcs Canada de cette épave d’importance historique a été une entreprise formidable. En dépit des difficultés auxquelles ils ont été confrontés, Marc-André Bernier, chef du service d’archéologie subaquatique, et son équipe ont réussi à localiser le navire manquant au large des côtes de l’île Banks dans les Territoires du Nord-Ouest, juste à l’extérieur du parc national Aulavik.

Ce livre est un important témoignage de l’histoire du Canada. Parcs Canada voulait faire connaître cette découverte historique aux Canadiens en leur présentant l’épave là où elle repose maintenant, leur donnant ainsi un aperçu de ce que les archéologues subaquatiques ont vu lorsqu’ils ont posé les yeux sur le navire pour la première fois.

Le projet de Parcs Canada sur l’île Banks

Marc-André Bernier, chef du service d’archéologie subaquatique Marc-André Bernier, chef du service d’archéologie subaquatique
© Parcs Canada

En juillet 2010, au parc national (PN) Aulavik sur l’île Banks dans les Territoires du Nord-Ouest, Parcs Canada a dirigé un projet qui comprenait des travaux de reconnaissance archéologique dans les milieux terrestre et marin. Ces travaux ont permis de localiser le HMS Investigator dans la baie Mercy, au large de la frontière du parc, ainsi que les tombes de trois des membres de son équipage sur le rivage. La cache de McClure et les sites terrestres associés ont également été étudiés. L’équipe terrestre a également étudié brièvement, au sud de la cache de McClure, un site archéologique voisin qui s’est révélé plus grand et plus vieux que l’on ne l’avait d’abord estimé. Il remontait au Paléoesquimau et avait vraisemblablement entre 2 400 et 2 700 ans.

Le parc national Aulavik a été créé en 1992, comme le prévoyait l’entente de règlement de la revendication territoriale globale des Inuvialuit dans l’ouest de l’Arctique de 1984. Parcs Canada et les Inuvialuit gèrent le parc national ensemble pour protéger et présenter ses écosystèmes des basses-terres de l’Arctique et son patrimoine culturel vieux de 3 500 ans. La collectivité la plus proche du parc, Sachs Harbour, est aussi la seule collectivité de l’île Banks.


« Nous jubilions, » s’est exclamé monsieur Bernier. Non seulement la découverte de l’épave a-t-elle été un moment incroyablement excitant, mais le fait de la trouver en meilleure condition que nous l’espérions, à la verticale, nous a donné l’impression qu’elle nous attendait mystérieusement depuis toutes ces années. Ce fut surréaliste. »

Pour lire la version complète de l’histoire, visitez la section sur les projets de recherche arctiques 2010 de Parcs Canada.

Pour en savoir davantage sur le parc national Aulavik, visitez le site : http://www.pc.gc.ca/eng/pn-np/nt/aulavik/index.aspx.

À propos du HMS Investigator

La découverte du HMS Investigator promet de révéler des informations inédites sur les débuts de l’exploration du Nord canadien et la recherche du passage du Nord-Ouest – une partie essentielle de notre histoire. Ce navire est le premier à avoir parcouru le dernier tronçon du passage du Nord-Ouest.

Le HMS Investigator a été l’un des nombreux navires envoyés à la recherche de l’expédition perdue de Franklin, mais le capitaine McClure a également profité de l’expédition de 1850-1853 pour rechercher le dernier tronçon du passage du Nord-Ouest. En 1851, le navire s’est retrouvé prisonnier des glaces à la baie Mercy. Après deux ans, l’équipage a été secouru par une équipe de traîneaux de la Royal Navy du HMS Resolute. McClure a été reconnu officiellement comme étant le découvreur du passage du Nord-Ouest, ce qui lui a valu d’être désigné personnage d'importance historique nationale en 1972 par le gouvernement du Canada.

Pour lire la version complète de l’histoire du HMS Investigator et de sa découverte, visitez la section sur les projets de recherche arctiques 2010 de Parcs Canada

À propos de l’auteur

Andrew Cohen est un auteur à succès et un journaliste qui a remporté des prix. Il a écrit, entre autres, While Canada Slept, un des finalistes mis en nomination pour les Prix littéraires du Gouverneur général, The Unfinished Canadian et Extraordinary Canadians: Lester B. Pearson. Il rédige une chronique souscrite à l’échelle nationale pour The Ottawa Citizen et commente régulièrement l’actualité sur CTV. Professeur de journalisme et d’affaires internationales à l’Université Carleton, il est le président fondateur de l’Institut Historica-Dominion. Il a reçu deux fois la médaille du jubilé de la Reine.

En magasin

Publié par Dundurn Press, Perdu sous la banquise sera disponible en anglais en novembre 2013 et en français au début de 2014.

Il est produit sous forme de livre imprimé et de livre électronique dans les deux langues officielles.

Ce livre peut être acheté en ligne par l’entremise d’Amazon : http://www.amazon.ca/gp/switch-language/product/145971962X/ref=topnav_switchLang?ie=UTF8&language=fr_CA&qid=1384269798&s=books&sr=1-6.

Il peut également être acheté dans les librairies de tout le pays.

Message aux libraires

Les libraires et les autres marchands devraient commander leurs exemplaires en français ou en anglais de Perdu sous la banquise par l’entremise de leur représentant de commerce de Dundurn Press.

Une édition électronique sera disponible au même moment que les versions imprimées.

Dundurn Press, Perdu sous la banquise; 29,99 $ au Canada
Anglais : ISBN : Livre relié : 978-1-45971-949-1 / Livre électronique : 978-1-45971-951-4
Français : ISBN :