Les projets de recherche arctiques 2010 de Parcs Canada

Parcs Canada sera à la tête de deux projets archéologiques distincts dans l'Arctique visant à en apprendre plus sur trois navires associés à l'exploration du passage du Nord-Ouest : la poursuite de la recherche des navires de Franklin HMS Erebus et HMS Terror et le nouveau projet d'étude du HMS Investigator et de ses sites terrestres associés. La quête illustre pour découvrir le passage du Nord-Ouest a captivé l'imagination du public depuis plus de 160 ans et ces projets soulèvent donc beaucoup d'intérêt.

Deux navires britanniques, HMS Erebus et HMS Terror, furent perdus dans l'Arctique au cours du funeste voyage de Sir John Franklin en 1845 qui visait à découvrir le passage du Nord-Ouest. En 1847, les craintes que Sir John Franklin et son équipage aient subi un sort tragique ont enclenché des efforts de secours de la part de l'Angleterre et des États-Unis, dont la tentative de 1850 de la Royal Navy qui envoya Robert John LeMesurier McClure et le HMS Investigator avec 66 hommes à son bord. Après avoir hiverné deux fois pour ensuite être prisonnier des glaces, McClure et son équipage abandonnèrent le navire en laissant une cache d'équipement et de provisions sur les rives de ce qui est aujourd'hui le parc national de Aulavik.

Une partie importante de l'histoire humaine du Canada nous est révélée par le travail des archéologues de Parcs Canada. Les trésors historiques qu'ils déterrent sont souvent les seuls témoins qui subsistent pour nous raconter le passé du Canada. Grâce à ce travail, Parcs Canada est un leader dans la protection du patrimoine historique du Canada. Ces projets de recherche révéleront des faits inédits qui augmenteront l'ensemble des connaissances sur les débuts de l'exploration du Nord canadien – un élément important de notre histoire commune. Embarquons-nous sur ce voyage de découverte de notre passé arctique, source d'inspiration pour le peuple canadien hier, aujourd'hui et demain.