La guerre de 1812 - L’artéfact de la semaine – le vendredi 1er février 2013

Plan du fort George vers 1800, peint à l’aquarelle

Parcs Canada : FX.1999.5.1

Ce plan, peint à l’aquarelle et à l’encre sur du papier, provient de la collection de Sir David William Smith. Smith a servi à titre d’arpenteur général du Haut-Canada de 1793 à 1804. Le plan illustre le fort George tel qu’il était avant la guerre de 1812. Les défenses du fort se composaient de six bastions en terre dans lesquels étaient installés des canons et qui étaient reliés par des palissades de bois. À l’intérieur de ce périmètre défensif se trouvaient des blockhaus servant d’entrepôt et de casernes, une poudrière, des cuisines, un poste de garde et les quartiers des officiers.

Sur le plan, les bastions sont nommés en l’honneur de divers dignitaires, dont un gouverneur de l’Amérique du Nord britannique, Robert Prescott; deux lieutenants-gouverneurs du Haut Canada, John Graves Simcoe et Peter Hunter; un envoyé du génie royal, Gother Mann (concepteur du fort); et Saint George, saint patron de l’Angleterre.

Le fort George, situé sur la rive ouest de la rivière Niagara près de l’embouchure du lac Ontario, était le quartier général de la division centrale de l’Armée britannique au Haut-Canada. Le 27 mai 1813, il a été le théâtre de la bataille du fort George.

Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez les pages consacrées au lieu historique national du Canada du Fort-George et au lieu historique national du Canada du Champ-de-Bataille-du-Fort-George dans le site Web de Parcs Canada.

Plan du fort George vers 1800, peint à l’aquarelle Plan du fort George vers 1800, peint à l’aquarelle
© Parcs Canada