La guerre de 1812 - L’artéfact de la semaine – le vendredi 12 octobre 2012

Document de libération conditionnelle assigné au lieutenant américain David Deacon, prisonnier de guerre

Cet article est un document de libération conditionnelle qui avait été assigné au lieutenant David Deacon de l’United States Navy. Le lieutenant Deacon était capitaine du navire USS Julia, capturé le 10 août 1813 par la flotte britannique commandée par le capitaine James Lucas Yeo. Deacon transportait ce document lorsqu’il était détenu comme prisonnier de guerre à Beauport, près de Québec.

Ce document assez remarquable est encore bien lisible. On peut y voir la date d’émission et une description physique de Deacon, et on y indique quand ce dernier était autorisé à se trouver à l’extérieur et où il pouvait se rendre. À titre d’officier, Deacon a donné sa parole qu’il ne tenterait pas de s’évader lorsqu’il se trouvait dans un lieu autorisé. Les plis profonds dans le document indiquent que Deacon le gardait sur lui et le présentait souvent aux fins d’inspection. Deacon a fait l’objet d’un échange en 1814, et il a été exonéré relativement à la perte de son navire lors d’une audience devant la cour martiale en septembre 1814. En décembre de la même année, il a été promu commandant en chef.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la Marine royale pendant la guerre de 1812, lisez « Le HMS Shannon et le USS Chesapeake s’affrontent » et « L’USS Hamilton et l’USS Scourge font naufrage » dans les archives de Cette semaine en histoire. 

Document de libération conditionnelle assigné au lieutenant américain David Deacon, prisonnier de guerre Document de libération conditionnelle assigné au lieutenant américain David Deacon, prisonnier de guerre
© Parcs Canada