La guerre de 1812 - L’artéfact de la semaine – le vendredi 28 septembre 2012

Portrait de la silhouette d’un officier du 100e Régiment de fantassins

Ce portrait miniature d’une silhouette, datant des années 1804 à 1818 environ, est l’une des rares images de soldats britanniques ou canadiens ayant servi à la frontière du Niagara pendant la guerre de 1812 et, plus particulièrement, au lieu historique national du Canada du Fort George. Selon l’inscription partiellement lisible au verso du portrait, il s’agirait de l’image du major à titre provisoire John Martin, membre du 100e Régiment de fantassins. Martin se distingua lors du spectaculaire assaut de minuit au fort Niagara le 19 décembre 1813, dans le cadre duquel il dirigea les troupes pour s’emparer de la redoute nord du fort. La prise du fort Niagara aida les Britanniques à prendre le contrôle de l’embouchure de la rivière Niagara, en plus de leur permettre de réparer le fort George et de construire le fort Mississauga.

Le 100e Régiment de fantassins fut mis sur pied en Irlande en 1804, afin de servir dans les guerres napoléoniennes, mais fut affecté en Nouvelle Écosse en 1805. Pendant la guerre de 1812, le Régiment servit à la frontière du Niagara et fut présent lors de la bataille de Sackett’s Harbour (1813) et la bataille de Chippawa (1814). Le Régiment se dispersa en 1818, et bon nombre des soldats décidèrent de demeurer au Canada. Ils établirent la colonie de Richmond, en Ontario.

Pour en savoir plus sur le fort George, consultez le site Web du lieu historique national du Canada du Fort George de Parcs Canada. Pour voir d’autres œuvres d’art de la guerre de 1812, consultez les sites sur les artéfacts suivants : Portrait miniature du Major Edward Cotton et View of Amherstburg, aquarelle de Margaret Reynolds, 1813.

Portrait de la silhouette d’un officier du 100e Régiment de fantassins Portrait de la silhouette d’un officier du 100e Régiment de fantassins
© Parcs Canada