La guerre de 1812 - L’artéfact de la semaine – le vendredi 14 septembre 2012

Coffre de l’artillerie de campagne de la United States Army (2,7 kg [6 lb])

Pendant la guerre de 1812, des coffres d’entreposage étaient nécessaires pour transporter les munitions et le matériel requis au combat. Les armées britannique et américaine devaient parcourir de grandes distances et devaient ainsi être bien préparées. L’artéfact présenté ci-dessous est un coffre, qui reposait normalement sur une prolonge d’artillerie à deux roues que l’on appelait un « caisson ». Les coffres de ce genre pouvaient généralement être détachés de la petite prolonge, et chaque prolonge transportait deux de ces coffres, ainsi qu’une roue de secours. Les prolonges d’artillerie se voulaient simples, mais étaient extrêmement lourdes. Le poids de l’équipement faisait des unités d’artillerie les unités de combat les moins mobiles parmi celles relevant d’un commandant militaire donné.

e coffre est l’un des deux coffres de la collection de Parcs Canada et ce sont peut-être les deux seuls exemples restants du type de coffre utilisé pendant la guerre de 1812. Ce coffre fut utilisé par l’une des unités d’artillerie de campagne de l’United States Army. Ces unités employaient essentiellement l’artillerie pour le tir indirect à grande distance; il y a six unités d’artillerie de campagne de l’United States Army actuellement en service dont la participation à la guerre de 1812 a été reconnue.

Coffre de l’artillerie de campagne de la United States Army (2,7 kg [6 lb]) Coffre de l’artillerie de campagne de la United States Army (2,7 kg [6 lb])
© Parcs Canada