Transcription pour : Ces forts célèbres : Fortifications-de-Québec

Séquence animée du titre: "Ces forts célèbres: Fortifications-de-Québec". Musique de camp militaire à la flûte en fond.

[Devant la porte St-Jean, Parka salut et dance devant les touristes.]

[Entre l'entrepôt d'affût de canon et la fonderie de l'arsenal canadien, des visiteurs se promènent parmi les tentes et les installations de l'évènement Ces forts célèbres à propos de la guerre de 1812.]

Francisco Ortega, Visiteur: C’est très intéressant, c’est l’fun pour la famille, ma fille joue avec des jouets. Ils nous ont offert quelques questionnaires à moi et ma femme et ils nous ont expliqué et c’était très intéressant.

[Une employée de Parcs Canada présente à des enfants des jeux du 19e siècle.]

Geneviève Nantel, Visiteuse: En fait on a fait des recherches hier pour venir à Québec. On a vu ça. Les tirs de canon c’est super intéressant pour les enfants, donc que les petits garçons étaient très contents de voir des coups de canons.

[Des manœuvres d'artillerie sont expliquées à par deux soldats du régiment d'artillerie à deux jeunes recrues.]

Jean-François Hodgson, Visiteur: C’est un survol intéressant qui peut nous faire comprendre l’enjeu de l’époque. Ils ont pris quelques questions, ils ont pu gagner un chapeau, c’était très intéressant pour eux.

[Une employée de Parcs Canada entourée de deux jeunes recrues costumées en soldats britanniques.]

Bryce Mcbride, Visiteur: Mon fils a vu qu’il s’agissait de la guerre de 1812. C’est bien de pouvoir revoir les choses dans l’ordre chronologique.

[Vue de l'une des tentes avec des costumes et des chapeaux de soldats britanniques.]

Deb Kelner, Visiteuse: On s’est rendu compte qu’on s’était trompé sur toute la ligne. On pensait que la guerre avait été déclenchée par une offensive britannique.

Bryce Mcbride, Visiteur: J’ai appris qu’en réalité, les États-Unis voulaient finir ce qu’ils avaient entrepris en 1775, soit conquérir tous les territoires en Amérique du Nord britannique. C’est un fait historique important, parce qu’ils n'y sont pas arrivés.

Geneviève Nantel, Visiteuse: C’est l’fun de revoir Laura Secord. Quand j’étais plus jeune, il y avait les minutes du patrimoine qui étaient affichées à la télévision. C’est l’fun de remettre en contexte que c’était en 1812.

[Vue d'une tente sur l'histoire de Salaberry et Laura Secord.]

Nicolas Pouliot, Visiteur: C’est l’fun de savoir d’où on vient, de connaître un peu plus notre histoire en profondeur.

[Des enfants soulève un canon grâce à la chèvre d'artillerie sous la supervision de soldats.]

Deb Kelner, Visiteuse: Magnifique leçon d’histoire. Les enfants en retirent énormément : Ils se mettent dans la peau des soldats, se déguisent et interagissent, mais on en apprend également beaucoup sur les aspects culturels et militaires de cette guerre grâce aux explications des spécialistes. On a de la chance d’avoir pu découvrir cette magnifique exposition.

[Des visiteurs se font servir du thé dans le mess des officiers tout en écoutant une guide de Parcs Canada.]

J’ai envie d’en savoir plus sur le Canada. Vous êtes nos voisins du Nord et on a un immense respect pour vous.

Bryce Mcbride, Visiteur: On passait justement quelques jours à Québec. On se promenait sur la rue Saint-Jean quand on a aperçu l’exposition. On s’est dit que ça avait l’air intéressant. Ce n’était pas prévu, mais nous sommes contents d’être venu.

[Parka fait sa dance préférée devant la porte St-Jean.]

Francisco Ortega, Visiteur: Ces différentes cultures qui, en travaillant ensemble, ont réussi à monter une défensive contre les Américains. Puis c’est peut-être grâce à ça que le Canada existe tel qu’on le connaît maintenant. Peut-être que ça serait une autre histoire complètement différente.

Logo de Parcs Canada

© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, représentée par Parcs Canada, 2012.

Canada wordmark.

Retourner à la vidéo