La Commission des lieux et monuments historiques du Canada

Composition

La Commission se compose d'un représentant de chacune des provinces et territoires (nommés par le gouverneur en conseil pour des mandats d'une durée maximale de cinq ans pouvant être reconduits), ainsi que du bibliothécaire et archiviste du Canada, d'un représentant du Musée canadien de l'histoire et du vice-président de la Direction générale de la conservation et de la commémoration du patrimoine de l'Agence Parcs Canada qui remplit aussi les fonctions de secrétaire de la Commission. Veuillez jeter un coup d’œil aux notes biographiques et à la liste des membres de la Commission.

Critères de sélection des membres

Pour devenir membre de la Commission, une personne doit satisfaire aux critères suivants :
  • résider dans la province ou le territoire qu'elle représente;

  • connaître l'histoire de la province ou du territoire qu'elle représente ainsi que les tendances historiques qui ont façonné le développement du Canada dans son ensemble;

  • jouir de la liberté nécessaire pour prendre part à des réunions trimestrielles qui durent plusieurs jours, avoir du temps à consacrer aux longs préparatifs que ces réunions exigent et pouvoir assister en sa qualité officielle à quelques-unes des cérémonies de dévoilement de plaque organisées chaque année;

  • comprendre des textes rédigés en français et en anglais.

Pour de plus amples renseignements sur le processus de nomination des membres de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada, veuillez consulter le site web des Nominations par le gouverneur en conseil.

Comités de la Commission

Vu la somme importante de travail que nécessite l'exécution de son mandat, la Commission a créé un certain nombre de comités ayant des secteurs de responsabilité précis. Par exemple, le comité des phares patrimoniaux de la CLMHC évalue les rapports au sujet des phares et fournit des recommandations sur leur désignation en vertu de la Loi sur la protection des phares patrimoniaux, le comité des inscriptions revoit et approuve le texte des plaques commémoratives et le comité sur le statut des désignations clarifie l'objectif des désignations existantes.