Faits et données

Emplacement géographique : Partie nord du lac Supérieur, de la pointe Bottle (près de Terrace Bay) à l’est jusqu’au cap Thunder à l’extrémité de la péninsule Sibley à l’ouest, et du rivage au nord jusqu’à la frontière canado-américaine au sud. Carte.
Établissement : L’AMNCLS est encore à l’état de projet
Superficie : plus de 10 000 km22

En vedette

Aire marine nationale de conservation du Canada du Lac-Supérieur

Imaginez un endroit où le vent et les vagues caressent le rivage de baies abritées et un littoral accidenté qui s’étire à l’infini. Un endroit où une myriade d’épaves jonchent le fond du lac, témoignage silencieux de la puissance de la nature environnante. Les tempêtes du lac Supérieur sont légendaires et sans pitié aux dires du peuple Anishinabek, qui connaît l’endroit depuis des milliers d’années et l’a baptisé « Gitchi Gumme » ou « le grand lac ». Dans l’aire marine nationale de conservation du Lac Supérieur, vous pouvez à la fois vous perdre et vous retrouver, car cet endroit est si vaste qu’une fois l’aire marine créée, elle constituera l’aire protégée d’eau douce la plus importante au monde en superficie.