Un Don à la Terre de Parcs Canada

Proposition de réserve de parc national Thaidene Nene

En 2010, le Canada et la Première nation Łutsel K’e Dene se sont engagés à négocier une entente-cadre pour l’établissement de la réserve de parc national Thaidene Nene à l’extrémité Est du Grand lac des Esclaves. Parcs Canada travaille également avec la nation métisse des Territoires du Nord-Ouest. D’une grande importance culturelle et historique, l’aire à l’étude s’étend sur plus de 30 000 km2 d’eaux et comprend les falaises et les îles majestueuses du bras oriental du Grand lac des Esclaves, les eaux douces les plus profondes en Amérique du Nord, les canyons de la rivière Lockhart et les chutes Tyrrell. Cette région sauvage accidentée présente une transition abrupte de la forêt boréale à la toundra et abrite des populations de caribous des toundras, de bœufs musqués et des animaux des forêts, y compris des ours noirs et des orignaux.

« Thaidene Nene » signifie « terre de nos ancêtres » en Chipewyan, l’une des langues des peuples du Nord.

« Thaidene Nene fait partie de notre patrie où nos ancêtres ont établi les fondements de notre mode de vie. »
Ancien chef Nitah, Première nation Łutsel K’e Dene

Réserve de parc national Thaidene Nene
Habité de caribous des toundras, de boeufs musqués, d’ours noirs et d’orignaux
© Parcs Canada