Un Don à la Terre de Parcs Canada

Aire marine nationale de conservation du lac Supérieur

En 2007, le Canada et l’Ontario ont annoncé la création d’une aire marine nationale de conservation dans la partie nord-ouest du Lac Supérieur. D’une étendue de près de 10 000 km2, il s’agit de la plus grande aire protégée d’eau douce au monde. Sa création a bénéficié de la participation de divers ordres de gouvernement, de divers intervenants, des collectivités et des Premières nations.

Les Autochtones ont habité les environs du lac Supérieur depuis des millénaires, et l’endroit demeure très important pour les peuples autochtones de la région, tant sur le plan spirituel que culturel. D’une beauté à couper le souffle, cette région offre de multiples occasions de renouer avec la nature au moyen d’expériences marquantes, par exemple en faisant du kayak sur ses eaux tumultueuses, ou en apprenant les rudiments de la pêche à la ligne en famille.

Les hérons, les faucons pèlerins et les pygargues à tête blanche planent au-dessus, et on aperçoit parfois un cerf de Virginie, un orignal ou un caribou s’aventurer sur le rivage. Le lac abrite quelque 70 espèces de poissons, et l’aire protégée englobe des sites de fraie de poissons comme le grand corégone, le cisco (ou hareng de lac), le doré jaune, l’omble de fontaine et le touladi. On trouve par ailleurs de nombreuses épaves dans les eaux froides et limpides du lac, comme autant de témoignages de l’histoire maritime du lac et de ses proverbiales tempêtes.

Aire marine nationale de conservation du lac Supérieur
Quelque 70 espèces de poissons vivent dans le lac Supérieur
© GaryAndJoanieMcGuffin.com