Secrétariat des affaires autochtones (SAA)

Travailler Ensemble : Nos Histoires

Meilleures pratiques et leçons retenues en engagement autochtone

Message du directeur général de l’Agence, Alan Latourelle

Alan Latourelle, DGA Parcs Canada Alan Latourelle, DGA Parcs Canada
© Parcs Canada

Il y a cent ans, en 1911, Parcs Canada voyait le jour. À bien y penser, il s’agit d’un très court laps de temps dans l’histoire de notre pays. Parcs Canada est le fruit du rêve partagé par une poignée de gens souhaitant mettre sur pied une organisation qui pourrait contribuer à protéger, pour les générations futures, le riche patrimoine des nombreuses communautés qui habitent ce pays. Parcs Canada a été créé dans le but de protéger la beauté naturelle de notre territoire, ce joyau inestimable, et de le garder intact, dans toute la mesure du possible, au profit des générations à venir.

Un siècle plus tard, le rêve est devenu réalité, et c’est ainsi que le Canada peut offrir ce cadeau au monde entier. Parcs Canada protège et met en valeur des parcs nationaux et des réserves de parcs nationaux, parmi les plus grands et les plus exceptionnels au monde. Nos lieux historiques nationaux font connaître l’histoire de ce pays et des peuples qui l’habitent dans un milieu environnant historique proprement magique, sans oublier que nos aires marines nationales de conservations nous relient de l’Atlantique au Pacifique, de l’Arctique jusqu’aux Grands Lacs.

Ce retour en arrière nous permet d’évaluer le chemin parcouru, et de constater que nous pouvons être fiers de ce que nous avons accompli. Notre organisation a beaucoup évolué. Au tout début, les parcs nationaux étaient créés sans véritable consultation auprès de la population, autochtone et non autochtone. Cependant, nous en avons tiré les leçons nécessaires. De nos jours, il serait impensable d’envisager la création d’un nouveau parc national, d’un site historique ou d’une aire marine de conservation sans l’appui et la collaboration du public, et plus particulièrement des populations autochtones. Au cours des dernières décennies, nous avons fait beaucoup d’efforts pour créer des liens véritables avec les Premières nations, les Inuits et les Métis, de manière à assurer une gestion globale des ressources patrimoniales comprenant les valeurs culturelles et les connaissances de ces peuples et de ces communautés. Nous avons appris qu’en collaborant ensemble, nous pouvons respecter nos différences et donner plus de poids à nos valeurs communes. Ce qui en soi est la définition d’un véritable partenariat.

Aujourd’hui, Parcs Canada fait figure de chef de file, à l’échelle internationale, en ce qui a trait à sa collaboration avec les communautés autochtones. Quoique les relations avec les peuples autochtones soient en constante évolution, nous pouvons être fiers de nos nombreuses réalisations. J’aimerais profiter de cette occasion pour vous dire pourquoi je suis reconnaissant, et remercier tous ces gens qui nous ont fait confiance au point de partager cette vision avec nous.

J’aimerais rendre hommage à tous ceux et celles qui m’ont précédé, plus particulièrement Tom Lee, directeur général de Parcs Canada de 1998 à 2002. En tant que membre du personnel de l’Agence à cette époque, j’ai eu le privilège de travailler aux côtés de M. Lee et d’être témoin de son engagement à collaborer avec les populations autochtones dans un cadre respectueux. En 1999, M. Lee a mis sur pied le Secrétariat des affaires autochtones. Ce dernier est un maillon indispensable pour permettre la collaboration et offrir à ses partenaires autochtones des occasions d’avoir des échanges fructueux avec Parcs Canada.

J’apprécie énormément le soutien et les connaissances que je reçois des membres du Comité consultatif autochtone, des gens comme l’Aîné Stewart King, de la Première nation Wasauksing, qui a eu l’amabilité de nous transmettre un texte inspirant et émouvant que vous pourrez lire dans les pages qui suivent. Je suis très reconnaissant envers tous les autres membres qui prennent le temps de venir me rencontrer pour discuter ouvertement et franchement avec moi, ce qui permet à l’Agence d’évoluer et de repousser les frontières.

J’accueille aussi la participation de tous ces gens avec lesquels nous travaillons au sein des communautés autochtones partout au pays. Votre sagesse, vos connaissances et votre volonté de nous aider à mieux administrer ces trésors nationaux sont l’un des plus beaux cadeaux que vous pouvez faire aux générations futures.

J’apprécie le travail au quotidien de tout notre personnel auprès des populations autochtones. Ce document, et les témoignages que nous vous proposons ici, traduisent parfaitement le niveau de mobilisation et la vision de l’Agence. Notre personnel est déterminé à collaborer avec les communautés autochtones et à leur laisser la place qui leur revient. Cela va de soi. La plupart des parcs nationaux sont situés dans des régions très éloignées où la collectivité la plus proche est plus souvent qu’autrement une communauté autochtone. Je reconnais que notre personnel autochtone a fait confiance au mandat de Parcs Canada d’une façon qui a largement dépassé nos attentes. Je suis fier de pouvoir dire que plus de 8 p. 100 de notre personnel est d’origine autochtone, faisant de nous un employeur de choix pour cette communauté au sein de la fonction publique. À chaque jour qui passe, vous nous aidez à établir des ponts, avec vos collègues de même qu’avec les membres des communautés autochtones.

Voici VOS histoires. Voici NOS histoires.
Uniques. Vraiment.
Merci!

Page précédente | Table des matières | Page suivante