La réserve de parc national de l'Archipel-de-Mingan semble avoir été créée par un artiste à l’imagination débridée. L’action combinée du climat, de la mer et de la nature friable des roches a engendré de véritables œuvres d’art. Polygones de tourbe, plages de cailloutis, falaises mortes et monolithes en mettent plein la vue. La mer joue les créatrices d’ambiance. Sa musique, son odeur et son bleu intense nous donnent l’impression d’évoluer dans un tableau vivant, dans lequel virevoltent quelque milliers d’oiseaux marins venus nicher sur les îles. Macareux moines, sternes et eiders à duvets font partie des modèles mouvants.