Le parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton est réputé pour ses formidables hautes-terres et ses paysages maritimes. Les hautes-terres sont la composante géographique la plus fascinante de la partie nord du Cap-Breton. Il s'agit d'un haut plateau boisé, découpé par des falaise escarpées et par de profondes rivières encaissées, au bord de l'océan Atlantique. Le tiers du Cabot Trail, cette route panoramique de renommée mondiale, traverse le parc national en longeant la côte et en grimpant dans les hautes-terres.

Le climat maritime, la température fraîche et les paysages accidentés du parc donnent lieu à une combinaison exceptionnelle de la taïga et des forêts acadiennes et boréales. En conséquence, le parc comprend une réunion tout aussi exceptionnelle et unique au Canada d'espèces végétales et animales, typiques des régions méridionales et septentrionales. Dans le parc, on retrouve plusieurs dizaines d'espèces végétales et animales rares ou menacés, ainsi que des peuplements forestiers anciens dont l'importance est reconnue mondialement. On y trouve aussi de petites populations de plantes arctiques-alpines, témoins de la dernière période glaciaire.

Conservation

Créé en 1936, le parc national s'étend sur 950 kilomètres carrés et protège près de 20 % de la partie nord du Cap-Breton. Le parc national est l'un des plus grands territoires naturels protégés de la Nouvelle-Écosse et fait partie d'un réseau de parcs nationaux qui protègent les sites naturels les plus importants du Canada.

Projets

La faune

Une grande mosaïque de montagnes, de forêts, de cours d'eau, de lacs et de côtes fournit les habitats de nombreuses espèces septentrionales et méridionales de poissons, d'amphibiens, de reptiles et d'invertébrés.

Plantes

Le parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton protège une partie de la région des Hautes-Terres acadiennes des Maritimes. Cette région naturelle s'intègre dans une immense forêt mixte de feuillus et de conifères, qui s'étend des Grands Lacs à la Nouvelle-Angleterre et aux provinces Maritimes.

Environnement

Le climat, les lacs, les cours d'eau, les dépôts superficiels et les sols jouent un rôle important dans l'écosystème du nord du Cap-Breton. Il en va de même pour les régions marines qui bordent les terres.