À ce jour, les orignaux ont, par leur broutage, altéré une superficie ahurissante de 73 km2 de forêts du parc national Terra-Nova, dont 13 km2 qui ont été complètement transformés en champs.

Les forêts du parc national Terra-Nova sont menacées par le broutage excessif de l’orignal, une espèce surabondante qui a été introduite à Terre-Neuve en 1878 et en 1904. Des mesures de gestion active de la population d’orignaux doivent être prises, autrement les forêts du parc continueront d’en souffrir.

Pour favoriser la régénération des forêts, Parcs Canada a entrepris un programme de gestion de la population d’orignaux dans le cadre duquel, des chasseurs bénévoles aideront Parcs Canada à réduire le nombre d’orignaux dans le parc national Terra-Nova.

La sécurité des visiteurs et du grand public est une priorité pour Parcs Canada. Notre personnel mettra tout en œuvre pour réduire au minimum les effets du programme sur votre expérience dans le parc durant les saisons d’automne et d’hiver.


Information aux chasseurs

Information aux visiteurs