Le réseau de 60 km de pistes cyclables est idéal pour explorer le secteur en douceur. Pédalez le long des pistes de gravier bien entretenues qui mènent à de magnifiques champs de fleurs sauvages, à des tourbières aux formes diverses, à des lagunes d’eau salée et à une grande forêt acadienne.

Le long de la rivière Kouchibouguac, les formations naturelles de la rocaille de grès invitent à une profonde détente. N’oubliez pas de prendre une photo du fameux pin penché. Ensuite, partez à la recherche du « pont sous le pont », un parcours moins fréquenté qui traverse la sinueuse rivière Black. Le populaire sentier Major Kollock mène les adeptes du vélo de montagne à des tourbières, à travers la forêt et sur une surface sablonneuse pour vivre une aventure dans différents milieux.

Observez la façon dont les pêcheurs de homards rapportent les prises de la journée à Loggiecroft, l’un des deux quais de pêche commerciale, puis garez votre vélo pour profiter d’une promenade à pied sur le sentier du Balbuzard. Plusieurs abris pour se reposer ponctuent les parcours qui s’entrecroisent, lesquels sont marqués de signalisations précises. Ce cadre, à la fois actif et reposant, est l’un des meilleurs lieux de randonnée des provinces du Canada atlantique.

Fatbiking

Un fatbike est un vélo avec des pneus surdimensionnés et est conçu pour rouler sur un terrain instable comme de la neige et du sable. Le fatbike est en mode croissant depuis quelques années et considéré comme un sport émergent.

Le parc national Kouchibouguac, étant déjà bien connu comme destination de vélo, a fait l’introduction du fatbike comme projet pilote auprès de nos visiteurs en mars 2016.

Des fatbikes peuvent être louées au Centre d'acceuil pour la majeure partie de l'année.

À noter

  • Les fatbikes ne sont pas permis sur les plages, dunes ou zones côtières (plage, lagunes et rivières).
  • Des bicyclettes peuvent être louées au centre de location Ryans.
  • Des aires de repos et des toilettes sèches sont situées le long de la piste cyclable dans la partie centrale du parc.
  • Des panneaux de localisation sont situés un peu partout le long des sentiers.

En sécurité à bicyclette

Que vous fassiez de la compétition à bicyclette ou que vous rouliez pour le plaisir ou pour vous déplacer, une chose est sûre : votre meilleure protection contre les blessures graves à la tête causées par une chute ou une collision est le port du casque pour cyclistes.

Le casque ne prévient pas les accidents, mais il réduit le risque de blessures graves, d'incapacité et même de décès. Le groupe le plus à risque : les enfants âgés de cinq à 14 ans. Environ un décès infantile sur six chaque année est attribuable aux blessures à la tête ou au cou provoquées par des collisions ou des chutes à bicyclette.

Les adultes doivent inciter les enfants à porter leur casque protecteur. Un bon moyen, c'est de donner le bon exemple en le portant eux-mêmes. Ils peuvent ainsi sauver leur vie et celle des jeunes.

Le casque devra être bien ajusté, être porté correctement et être conforme aux normes de sécurité les plus rigoureuses.

Marque de sécurité – Au Nouveau-Brunswick, la loi oblige les cyclistes à porter un casque protecteur "certifié". Au parc national Kouchibouguac, lorsqu'en bicyclette, pensez à votre sécurité.