Les sciences spatiales au sommet d’une montagne : C’est à l’occasion de l’Année géophysique internationale, en 1957-1958, que vit le jour la station d’étude des rayons cosmiques du Mont-Sulphur. Elle faisait partie d’un réseau de neuf installations du genre au Canada. Construite à 2 283 m d’altitude, cette station était la plus élevée et la plus importante du pays, et elle demeura en activité jusqu’en 1978. En 1982, le gouvernement du Canada en fit un lieu historique national. Les recherches sur les rayons cosmiques permirent aux scientifiques d’en apprendre davantage sur les supernovas, l’origine des étoiles, la relation entre l’énergie et la matière ainsi que la nature de notre propre système solaire.

Lieu historique national de la Station-d'Étude-des-Rayons-Cosmiques-du-Mont-Sulphur