Le loup de l’Est est une sous-espèce du loup gris. Au Canada, on le retrouve surtout en Ontario et au Québec. Il contribue à l’équilibre des écosystèmes forestiers de ces régions. Sa survie est menacée par le piégeage, la chasse, les accidents de la route et la destruction de son habitat. En 2001, le loup de l’Est a été désigné sous-espèce au statut préoccupant au Canada. Afin de protéger le loup de l’Est du parc national de la Mauricie, Parcs Canada a réalisé une importante étude et poursuit ses efforts de surveillance et d’éducation populaire.

Qu’est-ce que le loup de l’Est?

Photo d’un loup couché sur le sol de la forêt, la tête relevée.
Loup de l’Est.

Dans la région de la Mauricie, le territoire d'une meute de loups de l’Est a une étendue de 500 à 700 km2. Cela signifie que le parc national de la Mauricie, dont la superficie est de 536 km2 (soit presque 320 fois la superficie du stade olympique de Montréal), ne peut assurer la survie de deux meutes de loups. Les meutes pour lesquelles le parc fait actuellement partie de leur territoire, n'utilisent que certaines parties du parc.

Le loup de l’Est est plutôt petit et porte un pelage fauve teinté de noir sur le dos et les côtés et de brun roux derrière les oreilles. Dans la région de la Mauricie, les mâles mesurent 80 cm à l’épaule et pèsent environ 45 kg, tandis que les femelles mesurent 75 cm et pèsent environ 28 kg.

Les loups vivent en groupes organisés appelés meutes. Seuls le mâle et la femelle dominants de la meute se reproduisent. Au printemps, après 2 mois de gestation, la louve donne naissance à une portée de 5 à 6 louveteaux. Ils deviennent adultes entre l’âge de 2 et 3 ans et peuvent vivre jusqu’à environ 10 ans en milieu naturel.

Où vit le loup de l’Est?

Trace de Loup dans le Parc national de la Mauricie
Traces de loup de l’Est.

Les populations canadiennes du loup de l’Est, une sous-espèce du loup gris, vivent surtout dans le Sud-Est de l’Ontario et le Sud-Ouest du Québec. Cette aire de répartition inclut entre autres le parc national du Canada de la Mauricie.

Pour survivre, le loup de l’Est a besoin de grandes forêts de feuillus, de conifères, ou mixtes dans lesquelles se trouvent suffisamment de proies pour qu’il puisse se nourrir. Il chasse les cerfs et les orignaux, mais aussi les castors et le petit gibier. C’est un mammifère discret, aisément perturbé par la présence et les activités humaines.

Quel est le statut du loup de l’Est ?

Le loup de l'Est

En mai 2001, le COSEPAC a désigné le loup de l’Est comme étant une sous-espèce au statut préoccupant en raison de sa vulnérabilité face aux activités humaines.

Pourquoi le loup de l’Est est-il en danger?

Deux meutes comptant de 5 à 10 loups chacune fréquentent régulièrement ce petit parc national de 536 km2. Leurs déplacements les mènent parfois à l’extérieur des limites du parc où elles ne sont pas protégées.

Le loup de l’Est est souvent victime du piégeage, de la chasse et de la circulation routière. C’est un animal timide que les activités d’exploitation forestière et récréatives peuvent facilement déranger. Des habitats essentiels à sa survie sont souvent détruits par les activités agricoles, l’exploitation forestière et l’expansion urbaine.

Beaucoup de personnes entretiennent des préjugés à l’égard des loups. Certains en ont peur, d’autres les considèrent comme des prédateurs qui menacent le bétail ainsi que les espèces fauniques comme le cerf de Virginie et l’orignal. Souvent, les gens n’ont pas conscience de l’importance des loups dans la santé des écosystèmes.

Pourquoi protéger le loup de l’Est?

Le loup de l’Est occupe une place importante dans l’écosystème du parc national de la Mauricie. Il se nourrit de proies comme le cerf de Virginie et l’orignal et aide ainsi à maintenir les populations de ces grands herbivores à des niveaux naturels et en équilibre. Cette prédation contribue à préserver la diversité et la richesse de la végétation dans le parc et conséquemment l’intégrité écologique de l’ensemble de l’écosystème forestier du parc.

Que fait Parcs Canada pour protéger le loup de l’Est?

Afin de protéger le loup de l’Est, le parc national de la Mauricie concentre ses efforts sur la recherche, la surveillance et l’éducation populaire.

Recherche

Pour mieux connaître le mode de vie de ces animaux énigmatiques, une étude majeure a été réalisée de 2000 à 2003. Cette recherche a été menée en collaboration avec l’Université de Sherbrooke et a permis de suivre, sur un territoire de 3500 km2, les déplacements de 16 loups munis de colliers émetteurs. L’aire d’étude comprenait des terres situées à l’intérieur et à l’extérieur du parc.

Parmi les résultats obtenus, cette étude a permis de confirmer que, dans la zone étudiée, les proies ainsi que les habitats étaient en nombre suffisant pour répondre aux besoins des deux meutes et même soutenir une croissance de leur population. Cependant, lorsque les loups sortent du parc, ils sont piégés ou tués à un rythme qui entraînera probablement un déclin de leur population. Leur survie dépend donc de la collaboration des intervenants de la région.

En se fondant sur des renseignements recueillis dans le cadre du programme de recherche, Parcs Canada prend des mesures visant à assurer la survie du loup de l’Est, notamment :

  • l’élaboration d’une stratégie de conservation pour assurer la protection du loup de l’Est à l’intérieur et à l’extérieur du parc;
  • l’élaboration et la mise en oeuvre d’un programme éducatif expliquant l’importance des loups pour les écosystèmes forestiers de la région, afin de modifier les perceptions du public concernant le loup.

Une fois que la stratégie de conservation aura été mise en œuvre, il est souhaitable que le nombre de loups de l’Est se stabilisera et voire même augmentera à l’intérieur du parc national de la Mauricie et dans la région.

Surveillance

Étude du loup de l’Est
Étude du loup de l’est dans le Parc national de la Mauricie.

Entre-temps, les deux meutes de loups sont toujours sous surveillance. Parcs Canada veut comprendre comment les loups utilisent leur habitat à l’intérieur et à l’extérieur du parc et veut déterminer les répercussions à long terme des activités humaines sur ces populations.

Éducation

De plus, le loup est maintenant considéré comme un indicateur de l’intégrité écologique du parc national de la Mauricie. En d'autres mots, l’état des populations de loups servira d’indice pour évaluer l’état de la santé des écosystèmes du parc. Le parc poursuit aussi son programme éducatif sur le loup de l’Est, à l’intention des visiteurs et des collectivités locales. Élaboré avec la collaboration d’Info-Nature Mauricie, l’association coopérante du parc, ce programme propose des expositions, des activités d’interprétation, des publications et des conférences. Une trousse éducative s’adressant aux élèves du 3e cycle du primaire est disponible sur demande et gratuitement pour les écoles.

Que puis-je faire?


Loup de l’Est
  • Visitez le Parc national du Canada de la Mauricie pour en apprendre plus sur le loup de l’Est.
  • Prenez part à l’une des nombreuses activités éducatives sur le loup de l’est avec un naturaliste du Parc et visiter le centre d’interprétation du Parc.
  • Apprenez en plus sur le loup de l’Est et parler de son rôle important dans l’écosystème.