Qu'est ce que l'hétérodermie maritime?

Gros plan de l'hétérodermie maritime
L'hétérodermie maritime, ce minuscule lichen, vit uniquement dans la région nord-ouest du Pacifique.
© Anna Roberts

Ce lichen rare du nord-ouest du Pacifique a été découvert il y a vingt ans à peine, au milieu des années 1980.

L'hétérodermie maritime est minuscule; elle n'est pas plus grosse qu'une gomme de crayon! La surface de chaque plant est généralement d'un blanc verdâtre, parfois noir bleuâtre, tandis que le dessous est blanc et d'aspect cotonneux. Des excroissances en forme d'urnes et de minuscules structures semblables à des cheveux sont deux des caractéristiques originales de cette espèce.

Où vit l'hétérodermie maritime?

Comme son nom l'indique, l'hétérodermie maritime pousse là où la terre et la mer se rencontrent, mais elle ne croît pas sur n'importe quel littoral. Ce lichen a besoin de conditions particulières pour survivre : une humidité élevée continuelle, une bonne circulation de l'air, des températures modérées et une protection contre les éléments. Ces exigences sont si complexes que l'espèce vit uniquement sur les branches inférieures de l'épinette de Sitka qui pousse à proximité de la ligne de marée haute.

L'aire de répartition connue de l 'hétérodermie maritime se trouve sur la côte ouest de l'île de Vancouver, principalement dans la réserve de parc national du Canada Pacific Rim et aux alentours. En 2004, on a découvert ce lichen à 130 km au nord-ouest du parc à Kyuquot Sound, ainsi qu'à un endroit dans l'Oregon, aux États-Unis.

Carte de la distribution de l'hétérodermie maritime au Canada
L'aire de distribution de l'hétérodermie maritime au Canada se trouve principalement dans la réserve de parc national du Canada Pacific Rim.

Quel est le statut de l'hétérodermie maritime?

L'hétérodermie maritime est inscrite sur la liste des espèces en voie de disparition selon la Loi sur les espèces en péril du Canada. Cela signifie que l'espèce est très rare et en danger d'extinction à moins que nous n'assurions la protection de son habitat.

En quoi l'hétérodermie maritime est-elle si particulière?

Les recherches sur l'hétérodermie maritime nous révèlent sans cesse de nouvelles données fascinantes sur le cycle biologique et l'écologie de cette espèce.

Brindille d'épinette de Sitka abritant l'hétérodermie maritime
Il semble que la survie de l'hétérodermie maritime dépende de l'enrichissement en matières nutritives.

Elle semble être dépendante de l'enrichissement en matières nutritives lié à la présence des oiseaux de mer, des rapaces et des otaries. Mais elle affectionne aussi les sites des anciens villages des Premières nations, où l'enrichissement en matières nutritives provient des ordures et des détritus, très riches en matières organiques, qui se sont accumulés autour des longues maisons en bois. Les personnes à la recherche de ces sites peuvent même utiliser le lichen comme indice des endroits où se trouvaient les villages !

Toutefois, il semble que l'hétérodermie maritime préfère tirer ses éléments nutritifs de la fiente (excréments d'oiseaux) et des des gouttelettes d'eau d'eau riche en nutriments constamment présentes aux endroits où se réunissent les otaries. En fait, grâce à ces connaissances, les chercheurs ont pu prédire avec justesse la présence de l'hétérodermie maritime sur une île.

Une colonie d'hétérodermies maritimes a disparu à la suite de l'aménagement d'un lotissement.

Pourquoi l'hétérodermie maritime est-elle en danger?

À l'origine, l'hétérodermie maritime a été découverte en deux endroits seulement au Canada : dans la réserve de parc national Pacific Rim et à proximité de celle-ci. Malheureusement, l'habitat situé à l'extérieur de la réserve a été détruit à la suite de l'aménagement d'un lotissement.

L'hétérodermie maritime ne vit que dans un très petit nombre d'endroits où règnent les conditions particulières nécessaires à sa survie. En raison de ce fait et de la faible capacité de l'espèce de se reproduire, ce lichen est en danger d'extinction. En fait, en 1996, la population mondiale connue d'hétérodermie maritime ne comprenait que 15 thalles (plantes).

Habitat de l'hétérodermie maritime
Peu d'endroits offrent les conditions nécessaires à la survie de l'hétérodermie maritime.
 

Malgré que l'hétérodermie maritime soit protégée dans la réserve de parc national Pacific Rim, la cueillette des brindilles et des branches (interdite selon la Loi sur les parcs nationaux du Canada ) pour les feux de camp peut être une menace pour l'espèce. L'aménagement de la zone riveraine constitue peut-être la plus grande menace pour l'espèce hors de la réserve de parc.

Parmi les autres causes de mortalité de l'hétérodermie maritime, mentionnons les embruns salés (pluie fine causée par les vagues qui se brisent), la rupture de la branche où pousse le lichen, le vent, les périodes de sécheresse prolongées, la concurrence des autres espèces (comme d'autres lichens et les mousses) et la perte des sources d'enrichissement en éléments nutritifs.

Que fait Parcs Canada pour aider à sauver l'hétérodermie maritime?

La population mondiale d'hétérodermie maritime vit principalement dans les quelques sites connus qui offrent les conditions nécessaires à leur survie.

Recherche

Des études et des travaux sur l'hétérodermie maritime ont été menés en 2001 et 2002 dans la réserve de parc national Pacific Rim et aux alentours. Au total, on a trouvé 159 thalles. En 2003, on a effectué des recherches sur l'archipel de Haïda Gwaii et dans la réserve de parc national Gwaii Haanas afin de détecter la présence de l'hétérodermie maritime. Bien qu'on y ait trouvé de nombreuses nouvelles espèces rares de lichen, les chercheurs ont conclu à l'absence probable de l'hétérodermie maritime de l'archipel. En 2004, on a recherché la présence de l'hétérodermie maritime et d'autres lichens rares à Kyuquot Sound et dans l'archipel Broughton. On a détecté la présence de ce lichen sur l'île Spring et aux alentours dans Kyuquot Sound, ce qui porte le nombre total de thalles connues à 213 et étend de 130 km au nord-ouest l'aire de distribution connue de l'espèce.

Habitat de l'hétérodermie maritime
Parcs Canada participe aux études sur l'hétérodermie maritime et à la recherche sur son cycle biologique et son écologie.
 

Bien que ce travail ait principalement permis de rajuster à la hausse la population mondiale connue de cette espèce en voie de disparition, il nous indique aussi clairement à quel point les besoins de cette espèce sur le plan de l'habitat sont particuliers. La population d'hétérodermie maritime est concentrée à quelques endroits uniquement.

En plus des études sur la distribution du lichen, Parcs Canada participe également à la recherche sur les besoins de l'hétérodermie maritime en éléments nutritifs.

Mesures de rétablissement

Parcs Canada dirige l'élaboration d'un plan de rétablissement de l'hétérodermie maritime. L'équipe de rétablissement de l'hétérodermie maritime est en train d'étudier l'ébauche du plan de rétablissement, qui recommande d'autres études, la protection de l'habitat et des mesures de sensibilisation du public pour aider au rétablissement de cette espèce en voie de disparition.

Sensibilisation du public

Parcs Canada cherche à inclure l'hétérodermie maritime dans les sujets traités lors de randonnées guidées, dans les programmes donnés en soirée et les causeries sur place qui traitent de l'habitat de la forêt pluviale tempérée côtière.

Travail avec les partenaires

Dans sa recherche et en tant que membre de l'équipe de rétablissement de l'hétérodermie maritime, Parcs Canada travaille avec divers partenaires, notamment des spécialistes en lichens et le gouvernement de la Colombie-Britannique.

Comment puis-je contribuer au rétablissement de l'espèce?

L'hétérodermie maritime possède de fines structures semblables à des cheveux (cils) qui ressemblent aux pattes d'un mille-pattes.

Vous devez prendre conscience de l'importance de la dépendance des éléments d'un écosystème entre eux et du fait que même les plus petits éléments ont un rôle à jouer. L'un des principes de la Première nation Nuu-chah-nulth de cette région est « Hishuk-ish ts'walk », ce qui signifie « tout ne fait qu'un ».

Si vous visitez la réserve de parc national Pacific Rim :

  • ne ramassez pas de branches pour faire des feux de camp;
  • faites attention lorsque vous suspendez des sacs à l'épreuve des ours dans les arbres le long du sentier de la Côte-Ouest. Utilisez une branche qui a déjà été utilisée au lieu de risquer d'endommager un lichen sur une autre branche. N'utilisez pas les épinettes.

À la maison :

  • évitez les gestes qui contribuent au réchauffement de la planète, car la survie de l'hétérodermie maritime va de pair avec un climat tempéré, frais et humide.

Liens

Pour en savoir plus sur la réserve de parc national Pacific Rim et l'hétérodermie maritime, visitez les sites Internet suivants :